dominicaines_fanjeaux

Pour remercier la providence des 40 ans de leur création, les dominicaines enseignantes du Saint-Nom-de-Jésus de Fanjeaux ont souhaité effectuer avec leurs élèves un pèlerinage à Rome, ville de la Papauté et capitale de la chrétienté. Cette congrégation compte désormais plus de 200 religieuses qui tiennent des écoles de filles notamment en France et aux Etats-Unis, avec le soucis de transmettre un réelle et profonde éducation catholique. Ce pèlerinage, dans cette crise de l’Eglise qui dure, est un belle façon de montrer que le lien essentiel et nécessaire pour rester réellement attaché à la Rome éternelle est celui de la Foi intégrale.

Cette congrégation fut fondée par Mère Anne-Marie Simoulin décédée le 16 juin 2014. Cette religieuse au tempérament trempée était la prieure générale des dominicaines du Saint-Nom-de-Jésus de Toulouse. Devant les conséquences catastrophiques du concile Vatican II, dont notamment la sécularisation à marche forcée des ordres religieux et l’abandon de l’habit et de la Tradition, elle ne peut qu’assister impuissante au délitement de sa congrégation.

Ne pouvant plus faire face aux injonctions des évêques progressistes, elle se décide à fonder une communauté traditionnelle en 1975 et fait appel à Mgr Lefebvre, fondateur de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X. Elle sera l’une des principales opposantes à toute régularisation canonique avec des autorités romaines modernistes ; «Nous ne pouvons plus traiter avec des évêques qui ont perdu la foi» dira-t-elle à Mgr Lefebvre en 1988. Celui-ci remercia personnellement Mère Anne-Marie Simoulin de l’avoir aidé à choisir « l’opération survie » que constituèrent les sacres épiscopaux de 1988, lui affirmant que sa parole avait été déterminante dans son choix.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Mots clefs , ,

13 commentaires

  1. Et en route vers le ralliement ! Les dominicaines sont allées faire allégeance à Bergoglio et c’est l’accordiste acharné Pflüger qui a dit la Messe ! tout un symbole

    • PhB46: renseignez-vous avant de dire n’importe quoi. La messe fut dite à Rome tous les jours dans une grande salle de l’hôtel Ergiffe. Tous les 1300 participants au pèlerinage vous le certifieront.

  2. catherine says:

    Ah ah ah. Vous êtes au moins sedevacantiste peut etre même disciple de l’abbé marchiset

  3. sabinaki says:

    @ PhB46
    Vous dites vraiment n’importe quoi !
    Quels sont concrètement vos arguments ?
    Je connais ces religieuses depuis 25 ans, elles n’ont pas changé d’un seul iota !
    Si aller à Rome, c’est « faire allégeance à Bergoglio »…!!!
    La bonne blague!

    • Je connais ces religieuse depuis au moins autant de temps que vous et ma fille a été leur élève ! si quelqu’un dit n’importe quoi, ce ne n’est pas moi. Je connais très bien l’influence néfaste de l’abbé simoulin sur les dominicaines !
      La bonne blague !

  4. marc.sorede says:

    On ne peut se permettre ainsi de baver et de salir sans apporter une once d’argumentation cher Phb46…
    Ce n’est pas joli, c’est indigne et ingrat de votre part, et ça s’appelle du jugement téméraire…
    Alors soit vous vous expliquez, soit vous donnez courageusement votre nom, soit vous allez direct au confessionnal…
    On en crève dans nos chapelles de gens comme vous qui croient savoir, mais qui ne font que colporter rumeurs et mauvais esprit…

  5. Ce dont « on crève » dans la tradition, c’est du manque de charité et hélas, je le lis très souvent sur ce site dans les commentaires apportés par des personnes de la tradition. Face à l’arrogance, il faut reprendre avec douceur et charité car en lisant vos commentaires, on ne peut pas dire « regardez comme ils s’aiment ».

  6. Et vous, avez-vous eu la permission de publier cette photo des religieuses dominicaines que l’on peut très bien reconnaître? J’en serai fort étonnée au vu de leur souci constant de discrétion sur les réseaux sociaux et sur le net!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com