Le site Ashley Madison est une ignominie : il se présente comme le leader des rencontres extra-conjugales faisant la promotion de l’adultère. Belle affaire commerciale où ceux qui décident de tromper leur conjoint le font, qui plus est, en payant. Mais voilà, la petite aventure pourrait avoir un autre coût que celui du porte monnaie, le site ayant été piraté et l’ensemble des données des utilisateurs dérobées par « Impact Team ». Les hackers menacent de divulguer les identités, les discussions et les fantasmes des clients de la plateforme. Le fichier comprendrait 600.000 français.

Ne croyez pas qu’il s’agit là de vulgaires malfaiteurs, cas ces hackers sont sympathiques et n’y vont pas par quatre chemins :

« L’option “suppression définitive” a rapporté 1,7 million de dollars (1,56 million d’euros) en 2014 . C’est aussi un mensonge complet. Les utilisateurs paient presque toujours par Carte bleue, leurs informations commerciales ne sont pas supprimées comme promis, et incluent les vrais noms et adresses. […]

Pas de chance pour ces hommes, ce sont des salauds de menteurs et ils ne méritent pas une telle discrétion. Pas de chance pour ALM, vous avez promis de la discrétion mais vous ne l’avez pas fournie… Et avec 37 millions de membres, principalement des Etats-Unis et du Canada, un pourcentage significatif de la population s’apprête à vivre une très mauvaise journée, dont des personnes riches et puissantes. »

« Impact Team » bienfaiteur de l’humanité ? Certainement si leur volonté est de combattre l’adultère. La réalité est que dans un monde civilisé ce type de site n’aurait jamais pu ouvrir, car quand on veut le bien commun d’une société on protège la famille plutôt que de mettre à disposition les outils de la dépravation et de la décadence.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

19 commentaires

  1. La diffusion, d’ailleurs sans aucune garantie d’authenticité, des listes prétendument issues d’un site de rencontres « adultères » (avec toutes les possibilités de fraudes et de manipulations), est une grave faute contre la vie privée et une provocation contre les relations conjugales et la paix des familles (qui comprennent les enfants).

    On ne peut faire le mal pour qu’il arrive un bien. Cette publication est donc absolument condamnable.

    • patrick says:

      Denis, ne feriez vous pas parti des clients pour écrire ainsi? Hum hum…

      • J’aurais quelques difficultés à être adultère vu que je ne suis pas marié religieusement et que je suis catholique.

        • En revanche, j’ai fait des études de droit et l’ai pratiqué plusieurs décennies et le pratique encore la réflexion juridique sur mon blog.

        • lapoussièresousletapis says:

          Marié religieusement ou pas, trahir la confiance de sa compagne ou compagnon est une saloperie que la conscience est capable de mesurer.

          • Vous accusez sans savoir. Tout cela anonymement, vous vous appelez la poussière sous le tapis… Drôle de mentalité, une mentalité de posteur (posteuse) de lettres anonymes.

            Mais même si j’étais inscrit sur un site d’adultères, vous n’auriez pas le droit de m’accuser sous prétexte que je serais inscrit de donner mon avis par souci de ma situation. Ce qui est d’ailleurs absurde. Quand on y pense. Je m’en veux de discuter avec des gens comme vous avec leurs lettres anonymes.

            Ce que j’ai écrit est fondé en droit et en raison.

    • Daniel PIGNARD says:

      « Il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, et ce qu’on vous dit à l’oreille, criez-le sur les toits. »
      Ainsi donc, même Jésus est d’accord.

  2. Xavier Celtillos says:

    Vous avez raison quant au risque de manipulation et de fraude sur ces listes.

    Sur le reste je ne partage pas votre avis : il faut porter des coups à ces entreprises qui encouragent la dépravation d’une telle façon que leurs clients se sentent menacés dans leur infidélité. C’est le meilleur moyen de détruire ces entreprises en tarissant leur source.

    En soit, rendre public les noms de ceux qui participent à un scandale public n’est pas un mal et n’est pas moralement répréhensible, bien au contraire.

    La provocation contre les relations conjugales vient de ces sites qui vivent de l’adultère et qui en font la publicité.

  3. patrick says:

    Ce qui arrive est très bien et j’espère qu’ils divulgueront les infos. Et comme le dit si bien les 4 dernière lignes de l’article, ce site est indigne d’un monde civilisé et n’a pu se mettre en place que dans un pays hautement décadent. Un pays fou, hystérique, hyper violent, où toutes les tares sont réunies.

  4. Tchetnik says:

    600 000 Français?

    Qui ET trompent ET payent pour ça?

    Ils méritent leur sort, il n’y a pas à dire.

  5. QuandoLaVerita? says:

    il y a toujours une sorte d’effet boomerang lorsqu’on utilise les bas instincts de l’humanité.
    considérer la relation homme-femme comme source de gain est déjà spécieux, en soi, à plus forte raison l’infidélité conjugale !
    mais que penser de l’infidélité politique (nos menteurs institutionnels) ?
    dans leur abjection, ils seront capable un jour de créer un site pour zoophiles ou pédophiles, puisque, je le suppose, pour les homo, ça existe déjà…
    oui le boomerang risque de faire mal.

  6. champar says:

    Comme disait la publicité : Une bonne claque aux petites mauvaises odeurs !

    • En se réjouissant de cette nouvelle, on ne s’aperçoit pas que l’on est en fait complice d’un site qui doit aussi être un site propice aux chantages.

      • champar says:

        Ceux qui font des saloperies sont toujours susceptibles d’être victime d’un chantage.
        La solution est de ne pas être un(e) dégueulasse.

  7. Lepicure says:

    Le rédacteur X.Celtillos est parfait dans la Police du Slip. Il lui manque le turban Taliban pour tenir le rôle.

    • champar says:

      Les trolls immoraux se réveillent … Sous couvert du respect de la vie privée, mais le contrôle politique d’internet sans contrôle du juge ne les a pas beaucoup révoltés …

  8. Révélation « publique », faut pas exagérer : combien de gens liront la publication des « listes » des adultères réels ou présumés ? Tout au plus, on peut voir ça comme un petit galop d’essai de ce qui leur arrivera au Jugement Dernier, où tout péché non confessé sera dévoilé devant l’univers entier…
    Si donc une petite honte éprouvée maintenant peut leur éviter l’énorme honte d’alors et surtout la damnation qui s’en suivra, eh bien je dis Deo Gratias !

  9. FERRARI says:

    Donc, après le baptême civil, le mariage pour tous, l’adultère pour tous, ce sera « gai » pour tous….

  10. Hackers sympathiques?
    Cela reste encore à voir. S’il ne s’agit que de menaces, on peut penser plutôt à un chantage et à une extorsion de fonds. Bref des pourris se déguisent en pères-la-vertu pour plumer des ordures.

    On pourrait se dire: tant qu’ils se bouffent entre eux, au moins n’escroquent-ils ni les gens honnêtes ni les entreprises respectables.

    Mais que feront-ils demain de l’argent qu’ils soutireront ainsi?

    Ce que je crois, c’est que l’immense majorité des clients de ce site en seront quitte pour une frayeur, mais que la majorité des noms sera protégée en échange d’un gros virement. Et que l’argent ainsi perçu servira demain à donner des moyens pour arnaquer des innocents ou d’autres entreprises…

    Pourquoi « menacer » sans divulguer, au moins en partie, la liste, si ce n’est pour mettre la pression sur les financiers du site web?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com