bracelet-électronique

Selon les informations de Metronews, l’un des deux égorgeurs du prêtre de l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, ce mardi 16 juillet, serait un homme connu de la justice et placé sous bracelet électronique dans le cadre d’une enquête terroriste.

C’est alors que la messe venait tout juste de commencer, que les deux fanatiques de l’Etat Islamique ont fait irruption dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Selon le témoignage d’une religieuse, ils auraient filmé leur action ignoble.

Le nom d’un des deux djihadistes circule, sur la base d’un témoin qui l’aurait reconnu. Ce nom correspond, selon Metronews, à celui d’un homme qui a voulu se rendre en Syrie en 2015 et qui a été arrêté par les services de police turcs avant d’être remis à la France et d’être incarcéré, en 2015, dans le cadre de cette instruction. Cet individu a ensuite été placé sous bracelet électronique en mars 2016, conformément à une disposition prévue par la loi comme alternative à l’incarcération. Le parquet antiterroriste avait fait appel de cette décision, sans obtenir gain de cause.

L’autre individu serait également connu des services de renseignement.

Quand donc Bernard Cazeneuve va-t-il démissionner ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. On commence a le savoir et comprendre !

    Ces terroristes sont envoyés par le gouvernement pour nous exterminer !

    Il faut faire un petit pas en avant maintenant et décider de quoi faire pour arrêter ce carnage !

    Pas la peine , plus la peine de s’étaler sur le fait qu’ils étaient fichés !!!!

    Il vaut mieux faire un Amalgam et dire que ce sont des musulmans DONC des terroristes .

  2. BEZIAU Valentin says:

    HellFest : Véronique Besse (députée MPF) : pour le député socialiste Patrick Bloche, « pisser sur le Christ et tuer des prêtres », est une « liberté » http://valentin.beziau-ump77.over-blog.com/2016/02/hellfest-veronique-besse-deputee-mpf-pour-le-depute-socialiste-patrick-bloche-pisser-sur-le-christ-et-tuer-des-pretres-est-une-liber

  3. Félicie Aussi says:

    J’ai vaguement entendu que le fameux bracelet électronique ne servait à rien, à part décorer le terroriste ou faire semblant de contraindre pour rassurer le contribuable, car, comme une grande partie des bracelets électroniques utilisés par la justice française, il n’était pas raccordé au GPS.

    Le terroriste décoré pouvait donc aller où bon lui semblait sans que personne n’en sache rien.

    Bref, même la justice fait semblant.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com