Gaia

La guerre en Ukraine et les sanctions européennes contre la Russie, nous rappellent que l’Allemagne qui est le pays champion de l’écologie et de l’énergie renouvelable, crèverait de froid sans le gaz russe.

La France, grâce a une bonne gestion passée qui date de l’époque du général de Gaulle, est presque indépendante sur le plan de la production d’électricité, avec ses barrages hydrauliques mais surtout ses usines atomiques.
Oui, mais voilà les écologistes qui manifestent pour dame nature en cassant tout et qui nous imposent l’adoration de la déesse terre, se sont mis en tête de supprimer ses moyens qui, tout en nécessitant une haute technicité et des précautions bien huilées, ont fait leurs preuves. Les dépenses faramineuses consacrées à créer de l’énergie renouvelable seraient incomparablement moins importantes et incomparablement plus performantes si elles étaient employées à l’entretien des usines atomiques. Les éoliennes et autre panneaux solaires photovoltaïques ne couvrent en effet que 4% de notre consommation électrique, depuis le temps qu’ils sont subventionnés!

Combien de milliards faudra-t-il encore offrir à la voracité des adorateurs de Gaïa avant que la raison ne reprenne ses droits ?
Quelques chiffres méritent d’être connus, mais comme ils ne font pas les affaires de ceux qui s’engraissent avec les énergies renouvelables aux frais de la princesse, ils ne font pas la Une des médias. En voici quelques-uns:

Cette contribution atteignait 3,6 Md€ en 2011, puis 4,3 Md€ en 2022, puis 5,1 Md€ en 2013 et il atteindra 6,2 Md€ en 2014. Les prévisions de la Cour des comptes estiment que ce chiffre  atteindra 7,5 Mds€ en 2024, soit la somme faramineuse de 40 Mds€ de subventions diverses versées essentiellement à l’éolien et au photovoltaïque en 10 ans. Philippe de Ladoucette, Président de la Commission de Régulation de l’Énergie, le 15 octobre 2014, évaluait les augmentations de la charge de service public pour l’électricité dues à notre transition énergétique (CSPE) à 100 milliards d’euros d’ici à 2025 !
Entre 2014 et 2025, « le montant des charges de service public s’élèvera à 100 milliards d’euros, contre 30 milliards entre 2003 et 2014 ». « Le parc photovoltaïque installé fin 2013 devrait coûter à lui seul 25 milliards d’euros pendant cette période. »

A ces sommes faramineuses et quasi inutiles il convient d’ajouter les subventions liées au solaire installé de 2014 à 2025, « Mais les charges liées à de nouvelles installations après 2014 résultent en grande partie de la mise en service des parcs éoliens en mer qui devraient coûter 10 milliards d’euros jusqu’en 2025. »

On ignore par quel biais seront ponctionnées ces sommes lorsque Madame le ministre de l’écologie déclare que le prix de l’électricité n’augmenterait pas du fait de la transition énergétique. De quel fait augmentera-t-elle alors ? Ou bien faut-il croire que malgré la crise et les multiples plans d’austérité qui ne disent pas leur nom, il existe des milliards d’euros en trop pour les énergies renouvelables dans une caisse secrète au ministère de Madame Royale ? Car il s’agit de sources d’énergie qui n’apportent de complément énergétique qu’à la marge et de façon très irrégulière. Mais des milliards sortent toujours des poches des contribuables, reste à savoir dans quelles poches exactement ils reviennent.

Il s’agit, quoiqu’il en soit, d’une énorme gabegie sacrifiée sur l’autel de l’écologie.

Les discours entendus et politiquement corrects sur ces énergies si douces qu’on ne les voit pas, si gratuites qu’elles nous ruinent et si écologiques qu’elles polluent, sont des tromperies grossières. Parce que ces énergies ne sont qu’intermittentes, et entre deux on doit se rattraper sur du gaz ou du charbon pour compenser.

Souvenez-vous des pollutions de particules fines qui viennent d’Allemagne polluer la France, c’est une des effets écologiques de énergies renouvelables dont le pays de Goethe a le secret.

Ces énergies gratuites s’étalent pour un coût de revient, de 8,2 c€/kWh pour l’éolien terrestre (et plus de 20 c€/kWh en mer) à 50 c€/kWh pour le photovoltaïque, sans compter les coûts des soutiens dus aux fortes variations de production et à l’intermittence aléatoire (stockages, centrales thermiques complémentaires, etc.), alors que le coût de la production nucléaire est compris entre 4 et 6 c€/kWh.
Ces énergies écologiques sont extrêmement voraces en béton et en acier, plus par KW/h produit par une éolienne que pour une centrale atomique, quant aux panneaux solaires importés d’Asie, ils ne compensent pas le CO2 produit pour les fabriquer grâce à de l’électricité produite au charbon.

Pour toutes ces raisons et d’autres qu’il faudrait pouvoir développer, -notamment les échecs patents des pays qui nous ont devancé dans cette désastreuse aventure-, ces énergies éoliennes et solaires ne sont absolument pas une alternative aux systèmes classiques de productions !

Mais nous savons que nous sommes dirigés, non en fonction des réalités pour le bien général, mais en fonctions d’idéologies abstraites pour des profits particuliers.

Jusqu’où les Français accepteront-ils de plonger dans l’obscurantisme idéologique, avant de regarder la réalité en face ?

Emilie Defresne

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

26 commentaires

  1. « Jason Ross : L’hélium-3 lunaire et une économie humaine fondée sur la fusion nucléaire » : http://www.solidariteetprogres.org/helium-3-lunaire-fusion-nucleaire.html

    L’oligarchie défend les énergies renouvelables car elles vont engendrer une diminution de la population.

  2. canville says:

    http://www.voltairenet.org/article178055.html

    les centrales au thorium avaient été proposées par le professeur Edgard Nazare en 1967 – ceux qui ne l’ont pas écouté sont des criminels et devraient être jugés comme tel –

    s’il est vrai que les éoliennes et autres sont des gouffres financiers, il y a d’autres solutions mais qui ne rapportent pas à l’oligarchie, je pense entr’autre aux dirigeants d’Areva –

    quant au pétrole, il ne manquera jamais car il est d’origine abiotique – la peur du manque a pour but de nous faire tout accepter –

    et puis, il y a Nikolas Tesla et l’énergie libre !!

  3. champar says:

    Le programme des centrales électrique nucléaires en grand nombre a été décidé par Giscard et non par de Gaulle.
    Giscard a pris très peu de bonnes décisions lorsqu’il était président de la république, ne lui enlevons pas le mérite de celle-là.

    Quant aux éoliennes, c’est tout simplement de l’escroquerie, sur un trajet de 300 km hier, aucune ne tournait, c’est pour cela que la note des factures d’électricité est plombée par cette imbécilité (il auraient dû les mettre sur les nombreux ronds points pour regrouper les dépenses inutiles !). La pollution des terres avec les socles en béton énormes dont la destruction lors de l’arrêt de l’activité de l’éolienne n’est même par provisionnée dans les comptes de l’entreprise .

    • canville says:

      http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2014/10/27/giscard-avertit-la-france-risque-de-se-retrouver-dans-la-meme-situation-que-la-gr

      Une vedette Giscard !!

      quant aux centrales nucléaires, il devrait être jugé comme un criminel ……….

      • champar says:

        Les écolos à la gomme qui interdisent le canal Rhin-Rhône (c’est polluant un canal !!!), favorisent l’ouverture de nouvelles pistes d’aéroport à Roissy pour le plus grand mal des riverains (c’est écolo les avions qui décollent et lâchent leurs résidus brulés), polluent avec leurs saletés d’éoliennes qui détruisent le paysage et tuent les oiseaux, veulent interdire les centrales nucléaires alors que c’est le mode de production d’électricité qui pollue le moins (hystérie soixante-huitarde anti-science)comme en Allemagne ce qui provoque une grande pollution par l’utilisation de centrales themiques.
        Alors dodo les bobos écolos : verts dehors rouges dedans mais toujours pourris à coeur.

        • canville says:

          http://www.voltairenet.org/article178055.html

          ttps://player.vimeo.com/video/105732886

          concernant les centrales au thorium – c’était possible dans les années soixante, c’est le professeur Edgard Nazare qui me l’a dit et il n’était ni écolo , ni bobo – pas du genre facile et il savait de quoi il parlait – (il est décédé en 1995 je crois)

          je pensais que le canal n’était pas fait à cause du coût ???

          Mais des solutions il y en a (dont les écolos ne parlent pas) – la plus grande etait sans doute celle de Nikolas Tesla – mais là c’est le Général électric usa qui a mis son véto – dommage – ce sont les lobbies qui commandent, pour l’instant,et les écolos en font parties – mais cela ne vas pas durer

          bonne journée – si vous avez des idées, je suis preneuse, intéressée

          • canville says:

            je crois que j’avais parlé de tout cela plus haut

          • champar says:

            @ Canville
            Excusez-moi mais l’article que vous citez en référence commence en indiquant « la Russie est aujourd’hui un leader reconnu en matière de construction de centrales nucléaires » cela ne m’a pas vraiment donné envie de lire la suite de l’article car, depuis Tchernobyl, la qualité de la sécurité de leurs centrales laisse planer plus qu’un doute …

            Pour ce qui est des écologistes contre le canal Rhin-Rhône, ils ont organisés des grandes manifestations et c’est Dominique Voynet qui était une des meneuses de l’opposition qui a fait capoter le projet alors que les financements avaient été trouvés !
            Le pire est que les « écolos » continuent de se vanter de leur stupidité http://www.rivernet.org/rhinrhon/rhrho2_f.htm

            • canville says:

              je n’ai pas vu cette phrase, pour moi l’article commence ainsi :

              L’usage du thorium comme combustible alimentant les centrales nucléaires pourrait résoudre les principaux problèmes de sécurité et d’environnement liés à ce type d’activité. S’appuyant sur les anciens travaux du physicien français Edgard Nazare, des savants soviétiques ont élaboré de nouvelles technologies, mais n’ont pas eu le temps de les développer. Pékin, qui investit aujourd’hui massivement dans la recherche dans ce domaine, se positionne pour l’avenir.

              je vais chercher la phrase en question ……..
              l’important pour moi, c’est la mention du professeur Edgard Nazare – et j’ai été surprise de le voir mentionné car je l’ai connu –

              si vous voulez en savoir plus sur lui, achetez le livre de Pierre Lance : savants maudits, chercheurs exclus –

              ne vous tracassez pas, je ne suis pas écolo – même si je me sens proche de la nature – et je suis révoltée par tout ce que l’on nous fait croire, sur le réchauffement climatique par exemple , j’ai écouté Marcel Leroux, climatologue français – et François Gervais « l’innocence du CO2 »

              navrée, mais les écolos ne font aucune recherche –

              bonne soirée
              CL

            • canville says:

              concernant le canal, comme je suis petite fille de marinier – je me sens « pour » – je vais demander à un ami qui a été sur une péniche toute sa vie –

          • champar says:

            @Canville
            La phrase que j’ai citée n’est effectivement pas la première phrase mais la seconde après la photo.

            Je suis d’accord avec vous, être proche de la nature et de sa sauvegarde cela ne veut pas dire être « écolo ».
            Je vais même plus loin, le parti « vert » et la plus grande partie des « écolos » sont des ennemis de la nature si l’on en juge pas les positions qu’ils prennent, seuls certains comme José Bové sont cohérents dans leur démarche (même si je ne partage pas souvent les analyses de José Bové, il a pour moi le mérite de l’honnêteté intellectuelle).

            • canville says:

              j’ai lu il y a bien longtemps un article sur les africains qui sont chargés d’exploiter les mines d’uranium !!! sans protection – je crois que c’était au Gabon – mais – je crois (et cela ne justifie pas la souffrance de ces hommes) qu’il y avait un endroit qu’il aurait fallu étudier et où la radio-activité cessait ???

              Concernant José Bové, je l’appréciais au début – parce que de toutes façons le mais , en plus des OGM, et de la domination de Monsanto, le maïs demande beaucoup d’eau et qu’en Pologne je crois, on cultive une sorte de lupin qui est très intéressante -, mais maintenant !!!

              et notre cher président ainsi que « fafa » vont nous faire une conférence sur le réchauffement climatique (coût ) et recevoir Hulot, Schwarzenegger ou je ne sais quoi, ainsi que Léonardo di caprio – quelle comédie :

              https://resistance71.wordpress.com/tag/escroquerie-rechauffement-climatique-anthropique/

              il y en a eu des sommets pour le climat : rio – tokyo etc ….

              Je précise également que le pétrole ne manquera jamais, il est d’origine abiotique et non fossile et qu’eventuellement et depuis les années 40 – on pourrait produire du pétrole synthétique (Jean Laigret -) je vous recherche le site ……….

              De Gaulle était un militaire et il fallait bien que les recherches sur la bombe soient rentabilisées ……..

            • canville says:

              http://quanthomme.free.fr/qhsuite/Makhonine/LaigretJeanPetroleFermentation.htm

              j’ai lu également un article du professeur Henri Durrenbach à ce sujet –

            • canville says:

              le pétrole abiotique
              petrole-abiotique.blogspot.com/
              4 avr. 2013 – La théorie du pétrole abiotique représente un énorme danger pour les intérêts des compagnies pétrolières et des maitres du monde. Quand …

              quant aux panneaux solaires dont parlait un monsieur plus haut – je ne sais pas quoi penser – outre que c’est moche – ils sont fabriqués en Chine et polluants à la fabrication et à la destruction, mais si on nous dit que maintenant il y a de meilleures techniques –

        • canville says:

          voilà la réponse de mon ami pour le canal :

          concernant le toujours en projet canal Seine Nord à grand gabarit , je pense que l’on a déja dépensé trop en études !

          > Bouygues avec Sarkho voulait le réaliser sur les plans d’origine , mais il se servait 1milliard 5OO de frais financiers ,

          > sur un projet de 4 milliards , qui dépassera largement ce chiffre comme tous les investissements réalisés avec l’argent Public !!

          >

          > Les socialos , ont revus l’investissement à la baisse avec aide de l’UE, total 3 md 5oo !

          >

          > Pour les économistes , ce projet n’est pas souhaitable , car la rentabilité est calculée sur 150 ans minimum et ils veulent

          > des rapports à court terme !

          >

          > Ce canal sera dépassé par rapport aux liaisons fluvio maritimes qui existent dans le benelux , une seule écluse qui permettra

          > de passer un convoi de 185 m par 11m 40 de 4 à 5 milles tonnes . Cette liaison sera vite encombrée et trop lente pour les

          > grands convois .

          >

          > Les ports de Rouen et du Havre y sont opposés , car ils perdront encore plus de trafics par rapport à Rotterdam et Anvers ,n’oublions

          > pas que sieur Ruffenacht est toujours influent et avec le lobby de la route !!!

          >

          > La petite batellerie , ne le souhaite plus , en cette période , ils transportent jusqu’à 900 tonnes sur cette liaison ,et ont le matèriel

          > adéquat avec une clientèle qui garde des prix de fret raisonnables !

          >

          > Personnellement , je pense que cet argent serait mieux employé à entretenir et rénover le réseau existant qui tombe en ruine , malgrè

          > des péages exorbitants , ce serait mieux pour le trafic commercial et les plaisanciers !

          >

          > Il y a encore une clientèle de la voie d’eau qui est intéressée par des lots de 250 tonnes , mais l’infrastructure est délabrée dans le réseau

          > Freycinet et mème les plaisanciers craignent de naviguer dans ces canaux rendus dangereux par l’inefficacité d’une structure VNF de 4700

          > agents . L’Office National avait commencé l’euthanasie de l’infrastructure fluviale , Voies Navigables de France continue !

          >

          > Quant à la liaison des ports du Nord avec les Ports Français elle existe par la mer pour les gros tonnages , donc dans l’immédiat ce serait

          > plus sage de revaloriser le réseau fluvial en le remettant à niveau aux normes de construction , par des rénovations éventuelles et non comme

          VNF le fait actuellement en limitant les dimensions des péniches et le tirant d’eau .

          VNF a pondu des notes de service pour éviter de réparer et entretenir le réseau Freycinet tel qu’il était à l’origine , maitenant les bateaux de

          commerce ont des difficultés pour naviguer et se croiser et coincent dans certaines écluses mal entretenues .

          J

  4. Un point qui n’est jamais soulevé (a ma connaissance): l’impact de ces fameuses énergies renouvelables sur l’environnement à grande échelle.
    En effet, actuellement, la part de ces énergies est anecdotique. Mais qu’en serait-il si elles devaient assurer 100% de notre production énergétique? Un panneau solaire, c’est autant d’énergie solaire qui n’atteint pas le sol, donc qui ne le réchauffe pas. A grande échelle, n’y a-t-il pas une risque de de baisse de la température de la Terre (même minime, quelles en seraient les conséquence)?
    Une éolienne c’est une perturbation des flux d’airs, donc un changement dans le déplacement des masses d’air. Quel serait l’impact sur le climat des milliers (millions) de parc d’éoliennes?
    On nous bassine avec le réchauffement de la planète qui serait dû à notre activité… mais personne n’envisage les conséquences possible de ces fameuses énergies renouvelables.

    • canville says:

      entièrement d’accord avec vous – sur l’impact des éoliennes et quant aux panneaux solaires, fabriqués majoritairement en Chine (où problèmes de pollution) ils sont polluants à la construction et polluants à la destruction.

      il nous faudrait une étude sérieuse là-dessus – hors AREVA entr’autre

      concernant le réchauffement climatique, je pense toujours à Marcel Leroux – climatologue français ainsi qu’à François Gervais « l’innocence du CO2 »

      voir : Résistance71 – escroquerie du réchauffement climatique et le site américain WATTS UP WITH THAT , le site américain d’Antony Watts

      et il y a beaucoup à faire – il suffit de faire des recherches pour comprendre combien on nous berne

    • canville says:

      Vent de Colère ! FEDERATION NATIONALE / Non à l’éolien …
      http://www.ventdecolere.org/
      Motion d’orientation de Vent de Colère ! « Bâti sur plusieurs contre vérités, l’éolien industriel n’a, en France, d’intérêt ni économique, ni énergétique, …
      ‎Les nuisances de l’éolien. – ‎Les schémas éoliens régionaux. – ‎Liens. – ‎Index.php?
      Les nuisances de l’éolien. – Vent de Colère ! FEDERATION …
      http://www.ventdecolere.org/index.php?page=nuisance
      Les nuisances de l’éolien . … Les éoliennes tueuses de chauves souris. <

      et sur youtube je crois, il y a des vidéos des nuisances pour les occupants à proximité des éoliennes

  5. E_Libre says:

    Le prix du kWh photovoltaïque est largement en dessous des 50 c€ que vous annoncez.

    Pour une installation de plus de 150 kWc, on approche des 8 c€ HT, c’est-à-dire que la parité réseau est en vue, sans aide ni subvention.

    C’est bien ce qui inquiète la filière nucléaire …

  6. En fait les usines nucléaires civiles ont été voulues par de gaulle soucieux de l’indépendance énergétique de la France. Le CEA (Centre d’Etude Atomique situé en Haute Provence a été créé en 1960. En fait la mise en place du nucléaire civil a commencé en 1958 avec Marcoule. De 1963 à 1971, six réacteurs EDF sont mis en service : trois sur le site de Chinon, deux à Saint-Laurent-des-Eaux et un à Bugey. Ce n’est pas encore très significatif comme rendement.

    Les écologistes travaillent non pour l’environnement mais pour des idéologies. Leurs activités aboutissent presque toujours à paralyser la France.
    Le GIEC c’est un repaire de mondialistes au service du mondialisme. Une bande de menteurs qui ont pour but d’en mettre plein la vue avec de pseudo études scientifiques. Ils court-circuitent artificiellement les travaux sérieux…

  7. canville says:

    et voilà ce que m’envoie mon ami , pour la poésie sur le canal ;

    http://www.kairos-peniche.com/france/les-ragondins-coursent-les-canards/

  8. A quoi servent ces machines qui ne produisent presque pas d’électricité et en plus vendue à perte sur le dos des cochons de payeurs ?
    A quoi elles servent donc ?
    Demandez aux élus qui ne sauraient manier le beurre sans s’en graisser les doigts.
    Demandez aux hommes politiques qui commencent à se moucher avec du PQ et finissent par se torcher avec des mouchoirs.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com