Excellente vidéo qui remonte aux sources des maux de la France et rappelle que la France n’est pas la République.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

3 commentaires

  1. Sancenay says:

    Très puissante démonstration.
    A noter que Jean-Marie Le Pen dans son premier tome de mémoires confirme la ,même erreur d’analyse que Maurras : « politique d’abord », en quelque sorte ce qu’il conclut notamment par « un roi aujourd’hui ça n’aurait pas de sens « .De même croit-il devoir rendre hommage à la « grandeur » de la révolution française « même en 1793 » !
    Maurras était athée initialement et JMLP confesse « s’être éloigné de la foi ». Ce dont on ne saurait lui faire reproche.Au contraire : il a d’autant plus de mérite de résister aussi longuement, sans le secours de la foi.
    Mais pour autant ,ceci explique cela et c’est aussi pour cette raison qu’il n’a pas su faire du respect de la vie et de la dignité humaine , dont TOUT le reste dépend , y compris bien évidemment la question de l’immigration , la cause principale de notre combat.Et sa fille qui s’est manifestement encore davantage « éloignée de la foi », c’est presque un euphémisme, finit de diluer, avec les recrues qui vont de pair, les vrais raisons du combat.Et c’est pour cela même qu’elle n’est nécessairement pas à même aujourd’hui de le gagner jamais.

    • cadoudal says:

      à Sancenay

      Maurras , bien qu’ agnostique, a reconnu la nécessité de l’ Eglise et du Roi pour conserver la France.;

      il a vu la nocivité de la République. toujours maçonnique.

      JMLP , bien que luttant lui aussi contre l’ anti France , n’est pas parvenu à cette conclusion.

      dommage

      Dieu et le Roi !

  2. Sancenay says:

    Oui Cadoudal ,Maurras a mieux traduit que JMLP la transcendance qui le cherchait manifestement ( mais Jean-Marie a encore le temps de le dépasser , à Dieu ne plaise ! ). Mais Maurras n’en a pas pour autant tiré toutes les conclusions qui s’imposaient puisqu’il s’est malheureusement commis dans la guerre destinée à achever l’Europe chrétienne.Cela est parfaitement rappelé dans ce brillant exposé.Si l’on veut restaurer la France dans sa vocation divine, il faut prendre grand soin de se souvenir de cela: les croisades sans croix ne sont pas les nôtres. Ce qui ne retire rien au courage et à l’abnégation des deux héros cités.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com