François Hollande l’a promis en novembre dernier, « pas de nouveaux impôts en 2015 », créant une grosse polémique à l’époque. 

Mais Michel Sapin, Ministre du Travail invente une nouvelle taxe ! Oh pardon, une « cotisation » au 1er janvier 2015 sur les fiches de paye des salariés mais 100% à la charge du patron. 

Pourtant Manuel Valls aime les entreprises mais il va leur prendre 75 M€. 75 millions € par an + 32,6 millions de subventions publiques, le Medef évalue lui le total de cette mesure à 107,6 millions € pour 2015. On ne supprime rien en contrepartie.  

Les syndicats encaissent 4 milliards € par an et 4% seulement sont des cotisations.

denis1-1

Pourquoi les Français ne sont syndiqués qu’à 8% et seulement 3% dans le privé ? 

Les syndicats ne sont plus crédibles même si labellisés « représentatifs » par ceux qui les payent !

 denis1-2

Toujours est-il que les Français sont contre ce financement des Syndicats et majoritairement, à 72% en 2006 selon BVA. 

Ceux que vous voyez faire grève ce sont toujours les mêmes :

  • SNCF,
  • RATP,
  • SNCM (avant la faillite),
  • AIR France dont 15,9%  pour l’État Français et les Zinzins (Institutionnels) 56,9%  …

Le rapport Perruchot en 2011 avait relevé de nombreuses anomalies, dérives, magouilles. 

Nicolas Perruchot, député Nouveau Centre, Président de la commission d’enquête, a vu son rapport « enterré » (car cela dérangeait !) pour 30 ans.

Le Point a publié une copie de ce rapport « confidentiel ». 

Michel Sapin n’en parle pas mais les pouvoirs publics surveilleront de près l’emploi de cet argent. Comment ? Ceux qui connaissent une hémorragie de leurs adhérents, comme la CGT seront-ils sauvés par ce nouveau système ? 

  • 62 000 € de travaux pour le bureau de Thierry Le Paon au siège de la CGT, à Montreuil
  • 105 000 à 130.000 € de travaux pour son logement de fonction, en location à Vincennes
  • 100 000 € d’indemnité de départ de la part de la CGT Basse-Normandie alors que cela ressemble plus à une promotion qu’à un licenciement ! 

Gavés, repus, toujours plus … à l’image de nos politiques. 

Le Parti Socialiste fait :

  • comme s’il était toujours majoritaire
  • comme si la France n’était pas en déficit (encore 32 M€ de dépenses)
  • comme si les Entreprises étaient en bonne santé (63.000 faillites en 2014  contre 50.000 en 2007)

«C’est un nouveau signe de fragilité. On compte 28 ETI (entreprises de taille intermédiaires) parmi les 100 plus grosses défaillances de 2014, contre 12 observées en 2013», dixit Le Figaro. 

  • Altia,
  • Ascométal,
  • Fly, Atlas ou Crozatier du groupe Mobilier Européen, 3.600 salariés, n°4 français avec 200 magasins,
  • Gad , Doux et Tilly-Sabco et d’autres … 5.000 pertes d’emplois dans l’Ouest principalement. 

537.000 chômeurs de + en 30 mois, cela se voit et cela concerne vos enfants, vos voisins, vos amis …. 11% de plus chez les séniors.

Denis1-4

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. gillic says:

    Des taxes qui sont en réalité du racket !!!!!!!!!!!

  2. un échec les syndicats en France, leurs méthodes, ce Gouvernement ne comprend rien aux Entreprises vu qu’il n’y ont jamais travaillé suaf MACRON
    Qu’est-ce qu’on retient de MACRON son salaire !!
    nivellement par le bas , on supprime les notes à l’Ecole…
    le BAC 100% de réussite et ensuite ils ne connaissent l’ortographe en faculté !

    ils ont conduit à la faillite de nombreuses entreprises: Moulinex, Simca, Manufrance, SNCM pour la dernière

    Air France est à l’agonie et est obligée de faire su low-cost pour s’en sortir

    Il reste la SNCF qui va être taillée en pièces quand les étrangers vont débarquer
    comme ce fut le cas pour la SNCM et Corsica Ferry,
    la transmanche avec la SNCF et la liquidation de SeaFrance face aux concurrents acharnés

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com