Lors d’une réunion qui s’est tenu en fin d’année 2015 dans l’État de Baltimore, aux États-Unis, la Conférence Épiscopale des Évêques Catholiques américains a approuvé un document apostolique qui a pour objectif de lutter contre la pornographie en toutes ses formes.

Ce document aborde des sujets concernant la sexualité humaine et la chasteté, ainsi que les dangers de la pornographie. Le texte clairement condamne la production et l’usage de la pornographie et rappelle que c’est un péché grave. Le document évoque également les effets désastreux de l’industrie du porno sur les individus et la société toute entière.

La Conférence des Évêques a voulu, par le biais de ce texte, porter de l’aide à ceux qui sont disposés à arrêter ce vice. Il s’adresse aux leaders catholiques, aux parents, mais aussi à tous ceux qui seraient intéressés par « un regard véritablement catholique concernant ce vice caché ».

Selon une déclaration faite par les évêques américains, ils ont déclaré « que c’est leur devoir, en tant que pasteurs proclamant le Christ, d’annoncer clairement que toute sorte de pornographie est immorale et dangereuse, et, d’ailleurs, l’utiliser  peut entraîner les autres à commettre des péchés graves ou d’autres sortes de crimes.

Ainsi, les évêques ont déclaré que la pornographie est un péché contre la chasteté. « Le corps humain ne peut pas être traité comme un objet sexuel ni peut être réduit à un stimulant érotique », ont-ils affirmé.

Par ailleurs, ils ont ajouté que cet acte « a un rapport très étroit avec l’adultère, la violence dans le foyer, l’abus des enfants concernant la pédopornographie, et le trafic sexuel. La pornographie promeut l’usage des contraceptifs et l’avortement ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. 1Cor6 :  » 15 En effet, ne savez-vous pas que vos corps sont maintenant des parties intégrantes du Christ lui-même : ses membres, ses organes ? Et j’irais arracher des membres du Christ pour les unir à une prostituée ? Assurément non !
    16 Ou bien, ignoreriez-vous qu’un homme qui s’unit à une prostituée devient physiquement un avec elle ? Car il est écrit : Les deux ne seront qu’un seul être.
    17 Par contre, celui qui s’unit au Seigneur devient spirituellement un avec lui grâce à son Esprit.
    18 C’est pourquoi, fuyez le dévergondage et les unions illégitimes. Tous les autres péchés qu’un homme peut commettre ne touchent pas directement son corps, tandis que celui qui se livre à la débauche introduit le péché dans son propre corps.
    19 Ou bien auriez-vous oublié que votre corps est le sanctuaire même du Saint-Esprit qui vous a été donné par Dieu et qui, maintenant, demeure en vous ? Vous n’êtes donc plus les maîtres de votre corps et vous ne pouvez pas en disposer à votre gré. Vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes.
    20 Car c’est à un grand prix que vous avez été rachetés. Honorez donc Dieu et rendez-lui gloire par votre corps même, aussi bien que par votre esprit, car tous deux appartiennent à Dieu.  »

    Lorsqu’on y réfléchit bien (j’ai une certaine expérience), s’adonner à la pornographie et se masturber en même temps (je précise bien : la coordination des deux) sont bien concernés par le texte biblique.
    S’agissant des conséquences de cette pratique, je ferais un parallèle avec les rituels bouddhistes qui consistent toujours à se concentrer, imaginer, se projeter et à terme se fondre, s’identifier voire absorber une énergie, une puissance et plus concrètement une idole, une divinité. C’est du spiritisme à l’état pur et l’objectif recherché, même si ignoré par bon nombre de pratiquants, est bien de se laisser infester par des démons pour bénéficier de certains pouvoirs. Tout est tellement évolutif, adaptable et relatif dans cette pseudo-religion qui prône tout et son contraire selon l’école de pensée qu’il est bien difficile d’y voir clair sans faire des recherches plus poussées (voir ouvrage L’ombre du Dalaï Lama). C’est carrément incompréhensible de constater l’accueil que fait l’occident à cette « philosophie », démonstration d’une ignorance béate mais qui impacte toute la société en profondeur, notamment par le principe de tout relativiser et d’inverser les valeurs comme une nécessité pour équilibrer le bien et le mal, expérimenter le mal pour le dominer ou encore soigner le mal par le mal !!!

    Et dans ce domaine, l’école tantrique est une des pires abominations humaines justifiant des pratiques qu’on pourrait qualifier de satanisme extrême, en passant par TOUTES les déviances sexuelles que l’on peut trouver sur les sites pornographiques. Et c’est bien pourquoi je me suis étendu sur le bouddhisme car il est l’un des solides fondements de l’exploitation d’esclaves sexuels et en bout de chaîne de toute l’industrie pornographique. Donc il faut savoir qu’en consommant ce genre de media, on alimente une industrie des plus abominables qui soient.

    Pour en revenir au texte biblique et le parallèle bouddhiste, il faut bien reconnaître que lorsqu’on se masturbe devant un écran, on est train de se concentrer très facilement avec des images bien réelles devant nos yeux et de s’unir sexuellement avec une « prostituée » en pensée, en ouvrant grand la porte de notre esprit à tout ce qui circule. D’ailleurs on peut en venir bien vite à utiliser des produits hallucinogènes complémentaires pour augmenter l’extase jusque dans la sphère spirituelle, annihilant ainsi toute défense vis-à-vis du monde spirituel. J’ai écrit le terme prostituée entre guillemets car il ne s’agit pas toujours de personnes consentantes à ce genre d’activité mais, comme évoqué précédemment, aussi de nombreuses personnes soumises à une forme d’esclavagisme moderne.

    Dans ce contexte, je félicite mes frères catholiques qui prennent position (je suis de sensibilité évangélique mais je m’efforce d’aimer tout le corps de Christ) et j’encourage vivement notre gouvernement à sortir de l’hypocrisie et de l’omerta sur ce sujet. Dans la mesure où une grande partie de nos concitoyens ne voient pas spécialement de problème avec la pornographie (discussions de tous les jours) ou le sexe sans engagement, c’est pas gagné. Une société de jouisseurs… de droits en tous genres.

  2. « la pornographie est un péché contre la chasteté »

    Plus exactement, c’est un péché contre la pureté.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com