eveques_europeens_comeceIls ont attendus quelques jours avant de faire une déclaration au sujet du Brexit et de leur projet pour l’Europe. Ils, ce sont les évêques accrédités auprès de l’Union Européennes et membres de la Commission des Episcopats de la Communauté Européenne (COMECE), soutien inconditionnel du nouvel ordre mondial, qui a milité activement contre la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

Sous les oripeaux de ce nouvel humanisme mondialiste, « le véritable humanisme européen, celui que le Pape François a encouragé les Européens à prendre dans son discours de réception du Prix Charlemagne« , qu’ils prêchent de concert avec le Vatican au lieu de prêcher Jésus-Christ et son Royaume qui n’est pas de ce monde, ils viennent de publier un communiqué de presse, le 27 juin 2016, dans lequel ils déplorent le vote du Brexit, « Il convient naturellement de respecter cette décision des électeurs britanniques, même si nous la regrettons profondément en tant que COMECE «  et se disent près à combattre fermement toutes formes de nationalisme dans les pays européens qui « ne doit pas devenir à nouveau le levier de l’exclusion, de l’hostilité et de la discorde. Nous nous y opposerons en tant qu’Église de toutes nos forces. »

Petit rappel sous-entendu des heures les plus sombres de notre histoire pour mieux culpabiliser des peuples européens qui aspirent à rester eux-mêmes et à ne pas se dissoudre dans le creuset du multi-culturalisme, du multi-ethnicisme, du multi-religieux, ferment d’une humanité métisse, servile et apatride !

Au nom d’« un avenir meilleur » utopique, d’« une responsabilité morale envers le monde, les pays les plus pauvres, la sauvegarde de la création et la limitation du changement climatique », qu’auraient les nations européennes, le cardinal Reinhard Marx, Président de la COMECE, et accessoirement véritable courroie de transmission, au sein du monde catholique, des idéologies droit de l’hommiste, homosexualiste et mondialiste, a signé cette déclaration de guerre contre les nationalismes et pacifique envers cette Europe technocratique, bureaucratique, fossoyeuse de la véritable âme de l’Europe, la civilisation chrétienne, seule garante d’un ordre de paix et d’unité pour le Vieux Continent. Déclaration philanthropique, anthropocentrique, anti-nationaliste, aux accents maçonniques, que n’importe quel homme politique du système aurait tout aussi bien pu écrire. Pas de véritable sève catholique dans cette déclaration épiscopale !

Il serait bon qu’ils méditent, ces princes de l’Eglise conciliaire, sur ses paroles de Georges Bernanos écrites après la Libération, in« Français si vous saviez 1945-1948 », prophétiques pour notre temps de décomposition avancée et  d’affermissement de la dictature universelle aux noms des lois du marché et du meilleur des mondes, dont l’Union Européenne est un vecteur indispensable  :

« Les gouvernements prétendent convaincre les peuples qu’ils sont ingouvernables et, pour les rendre gouvernables, ils ne songent qu’à renforcer la puissance, déjà énorme, de l’État. Mais ce n’est pas l’État qu’ils renforcent, c’est l’Administration, qui deviendra bientôt cette équipe de techniciens tout-puissants, incontrôlables, irresponsables, instrument nécessaire de la prochaine, de la très prochaine dictature universelle.

Vous avez laissé s’organiser un monde où l’homme ne peut plus vivre qu’en troupeau.

On a répété déjà bien des fois, et sur tous les tons, que l’Ordre en train de naître était un ordre inhumain. (…) L’humanité se trouve désormais divisée en deux parts, d’ailleurs très inégales. La première accepte, sous le nom de Progrès, cet Ordre, elle y a déjà conformé son esprit. La deuxième – ou plutôt ta poignée d’hommes qui la refusent – ne saurait rien lui opposer que son refus. La barbarie polytechnique menaçante n’a plus devant elle que des consciences. Mais les consciences ne sont pas des signes abstraits, elles s’incarnent, elles animent des êtres de chair et de sang, capables de souffrir et de mourir. La barbarie polytechnique, demain comme hier, reculera devant les Martyrs. »

Francesca de Villasmundo

http://www.comece.eu/il-est-temps-pour-leurope-de-regarder-de-lavant-comece

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

14 commentaires

  1. la chouette says:

    Mais de quoi ils se melent tous ces vieux « chnoques »!!!????allez dehors! !!tous! !place aux jeunes! !!!

  2. peulet says:

    Qu’ils aillent tous se faire en…..r !!!

  3. Guillaume says:

    « Dieu et mon droit »

    Comme chacun le sait, « Dieu et mon droit » est la devise de l’Angleterre et de la monarchie britannique et ce depuis l’époque du roi Henri V qui régna sur leur pays de 1413 à1422.

    Quant à la paternité de la devise « Dieu et mon droit », qui fait référence au droit divin des rois, elle revient à Richard Ier dit Cœur de Lion, roi d’Angleterre de 1189 à 1199 mais aussi duc de Normandie, duc d’Aquitaine, comte de Poitiers, comte du Maine et comte d’Anjou. Ses successeurs vont la conserver sans interruption, et c’est le roi Edouard III (1312-1377) qui, vers l’an 1340, voulant faire valoir ses prétentions sur le royaume de France, va apposer au bas de son écu, sous les armes de France et d’Angleterre écartelées, « ce cri que l’on y voit encore, pour exprimer sa confiance en Dieu et dans la justice de sa cause. » (Saint-Allais)

    Même Guillaume III, prince d’Orange (1650-1702), qui avait choisi comme devise « Je maintiendrai », ordonna qu’on se servit toujours de « Dieu et mon droit » sur le grand sceau.  »

    NB Pour ces bureaucrates de la « tabula rasa  »
    rien ne fait sens !

  4. vaxelaire says:

    qu ‘ils s ‘occupent de leurs prières ,combien ils perçoivent pour dire leurs âneries ,et nous le peuple ,ils s ‘en soucis ,nourrir ses ventres qui n ‘ont aucune reconnaissances ,qui nous agressent,nous crachent dessus ,nous ont est privés de plus en plus ,mais sa ,ils n ‘en ont que faire ,qu ‘ils s ‘occupent des chrétiens d Orient ,qui se fond massacrés ,mais sa ,apparemment sa ne les dérangent nullement ,ils préfères défendre des futurs égorgeurs

  5. claire says:

    Les Illuminatis controlent le Vatican !
    Donc il ne faut s’attendre a rien de bien de tous ces Pédophiles.

  6. Bande de faussaires et de parasites , le pire étant leur grand chef celui qui veut les envahisseurs en europe mais ne voie pas les milliers de morts à la frontière americo-mexicaine , pourtant son pays d’origine n’est pas loin

    • Nicolas II says:

      Vous devriez réviser votre géographie ! La distance entre la frontière américano-mexicaine et l’Argentine est, environ, la même qu’entre Marseille et l’Afrique du Sud !!!! Mais c’est vrai que, de votre point de vue, c’est tous des métèques, je suppose ?

  7. MA Guillermont says:

    R/Je cherche le visage , le visage du Seigneur
    Je cherche son image , tout au fond de vos coeurs .

    1.Vous êtes le corps du Christ
    Vous êtes le sang du Christ ,
    Vous êtes l’amour du Christ .
    Alors ? …Qu’avez-vous fait de Lui ?

    2.Vous êtes le corps du Christ
    Vous êtes le sang du Christ ,
    Vous êtes la paix du Christ .
    Alors ? …Qu’avez-vous fait de Lui ?

    3. Vous êtes le corps du Christ
    Vous êtes le sang du Christ ,
    Vous êtes la joie du Christ .
    Alors ? …Qu’avez-vous fait de Lui ?

    Aujourd’hui en ce jour de la Fête de St Pierre et Paul , les 2 colonnes de l’Église , le Pape émérite Benoît XVI fête les 65 ans de son ordination sacerdotale .
    (ordonné prêtre le 29 Juin 1951)

  8. luciole says:

    quels évêques? les francs-maçons traîtres à leur Dieu? Dehors la secte conciliaire!

  9. Sanfard says:

    Des traitres successeurs de Judas

  10. tschigant says:

    Une remarque touchant à l’image de l’article: on dirait plutôt un colloque de PDG invitant quelques pasteurs protestants,plutôt qu’un conseil d’évêques.

  11. Etienne says:

    Les Cauchon d’aujourd’hui travaillent en meute.

  12. Ils se ligueront tous contre ceux (dissidents) qui s’opposent à l’union Européenne. Déjà dans les coulisses les cols blancs mondialistes complotent, échafaudent des plans plus fous les uns que les autres. Oui nous sommes entrés dans des temps de troubles, l’horizon s’assombrit sérieusement pour nos démocraties et nos libertés. On veut nous imposer un système, qui sera ni plus ni moins un esclavage dissimulé par la pensée unique dans un ordre mondial.

  13. Jean Monnaie says:

    Déjà il y a quelques années l’Archevêque de Canterbury appelait pour une mise en place de la Shariah : https://www.youtube.com/watch?v=G_zmXa_830M

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com