Le pape François sera-t-il freiné dans sa révolution morale par les évêques polonais ? Bientôt devrait sortir un document des évêques polonais sur Amoris Laetitia qui s’opposerait à la communion aux divorcés remariés civilement.

Ce document de 19 pages rédigés par ces derniers pendant l’assemblée plénière de la Kep, la conférence épiscopale polonaise, ramène cette question sur le devant de la scène. Le texte, d’après les informations que rapporte le quotidien catholique italien La Bussola quotidianna, semblerait soutenir les dubia et aller contre les ouvertures suggérées sur certains points de doctrine dans l’exhortation bergoglienne.

La réunion d’où est sorti ce document s’est tenue à Lublin, en Pologne orientale, le 13 et 14 octobre derniers. Le texte concerne les lignes directrices selon lesquelles doit être lue Amoris Laetitia. Actuellement ce document n’est qu’une ébauche mais il est déjà possible de dire qu’il interprète l’exhortation du pape François d’une manière absolument restrictive.

Le texte dans sa version officielle n’est pas encore sorti mais d’après les indiscrétions révélées par La Bussola les évêques polonais ont fait leur choix : ils nieraient la possibilité que les couples qui vivent en concubinage puissent accéder à la communion.

Ce document assume en outre une signification symbolique : dans la patrie de Jean-Paul II, l’Église polonaise a souligné la centralité de trois textes du pape polonais : Familiaris consortio, le décret de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi de 1994 et le catéchisme de l’Église catholique de 1997. Pour les évêques de Pologne la seul interprétation possible d’Amoris Laetitia doit être faite à la lumière de Jean-Paul II.

Toujours dans le même texte il y aurait également une clarification concernant l’accueil que l’Église entend offrir pleinement aux personnes qui ne sont pas unies par le sacrement de mariage sans les discriminer en aucune façon. Mais pas de communion !

Après «  le Rosaire des frontières  » contre l’invasion islamique et pour l’identité européenne du 7 octobre dernier, l’Église polonaise entend résister aux innovations du pontife argentin. La nouvelle de l’initiative du chapelet n’a pas été rapportée par les médias du Vatican nonobstant le million de fidèles qui y ont participé. Certains supposent que cela n’a pas plu au pape François. Ce futur document épiscopal polonais risque lui-aussi de lui déplaire.

L’automne continuera à être chaud au Vatican…

Francesca de Villasmundo  

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Soupape says:

    Bravo les évêques de Pologne !

  2. Ex Oriente lux.

  3. DUFIT THIERRY says:

    Que les évêques polonais s’opposent à la révolution du pape actuel, très bien. La révolution procède par étape. Le texte Amoris Laetitiae est suffisamment flou pour être l’objet de plusieurs interprétations. Ce qui est péché en Pologne ne l’est pas en Allemagne : la morale catholique devient à géométrie variable.
    Ce n’est pas sur « la lumière de Jean-Paul II » (pape d’Assise, des droits de l’homme, chantre de Vatican Ii, de la liberté religieuse, de l’œcuménisme délirant) qu’est fondée la morale catholique. Du reste Jean-Paul II encensait Gaudium et Spes qui inverse les fins du mariage. La morale catholique est fondée sur les Commandements de Dieu , l’enseignement du Christ et de la Sainte Eglise.

  4. Ce n’est pas une correction filiale, c’est une correction fraternelle, sans le dire. Mais Bergoglio se moque de l’une comme de l’autre, il continue imperturbable à massacrer l’Eglise. Et cela peu de gens veulent le comprendre.

  5. Etienne says:

    Enfin, des évêques qui parlent vrai.
    Que celui qui passe son temps à faire le malin recommence son traitement psychiatrique : il en a bien besoin.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com