la-bombe-de-la-modulation-des-allocs-2

Comme la plupart des lois et des mesures impopulaires et surtout injustes, l’amputation sévère des allocations familiales pour 500 000 foyers a lieu ce mercredi, en douce dans le creux du mois d’août. Le décret est passé le 1er juillet, il est effectif désormais. A partir d’hier le montant des allocations est pour la première fois modulé en fonction des revenus: 485 000 familles, soit 10 % des bénéficiaires selon la CNAF,  voient leur montant fortement amputé.

C’est au nom de la justice sociale que l’injustice est perpétrée dans la droite ligne de l’inversion des choses propre à la Révolution en marche. Ceci en dépit de la levée de boucliers des syndicats, des associations familiales, des partis de droite et même des milieux de gauche.

Les allocations familiales ont été créées au lendemain de la Seconde guerre mondiale pour encourager les naissances françaises, mais il est vrai aussi, qu’elle permettaient aux mamans de rester chez elles élever tranquillement leurs enfants, ce qui est inacceptable pour les républicains féministes. De plus grâce au montant des allocations, de nombreuses familles avaient pu accéder à la propriété. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le même montant était versé à tous les ménages à partir de deux enfants, ce qui signifiait concrètement 129,35 euros avant cette réforme. Cette politique des allocations familiales  aidait en outre au maintien d’un taux de fécondité d’au moins deux enfants par femme, en dépit des politiques adverses de l’avortement. Cette atteinte à un droit établi ne devrait pas manquer, en outre, d’être imitée avec la mise sous condition de ressource des remboursements maladie,en particulier…

Selon Marisol Touraine, 90% des familles ne remarqueront rien:

« Les allocations restent universelles puisqu’elles sont versées à toutes les familles« , affirmait-elle lors du débat devant l’Assemblée, sans le moindre scrupule, puisque la notion d’universalité des allocations familiales signifiait précisément qu’elles étaient dû aux mamans en fonction du nombre de leurs enfants et non en fonction du revenu familiale. La ministre plonge comme d’habitude dans le misérabilisme et la faveur donné au travail des femmes, pour justifier cette coupe sombre, qui serait répercutée sur la création de crèche et une certaine hausse des allocations pour les familles nombreuses modestes et « monoparentales », soit pour celles qui cumulent les trois critères, une hausse de 50 % entre 2012 et 2017. Ceci n’est que le prétexte qui masque le véritable motif, puisque 400 millions d’euros ne seront plus distribués cette année et ce montant atteindra très vite 865 millions en année pleine. Le motif idéologique n’est, bien entendu, jamais absent puisque par ce dispositif, les familles traditionnelles sont les plus touchées par cette loi.

Le critère de la division par deux des allocations est un plafond de revenu de 6 000 euros nets par mois. Ce qui dans certaines zones urbaines où les loyers et l’immobilier sont très chers, n’est pas beaucoup pour une famille.  Au-dessus de 8 000 euros de revenus, les allocations seront carrément divisées par quatre. Afin d’éviter les effets de seuil, un complément dégressif sera versé aux ménages qui dépassent de peu l’un des plafonds. En outre, 154 000 familles qui percevaient des majorations d’allocation pour les enfants à partir de 14 ans, seront atteintes par la réforme, soit 12 % des familles qui jusqu’à hier y avaient encore droit. 

Les familles traditionnelles systématiquement sanctionnées:

Les Échos  expliquent que pour les ménages sanctionnés par cette réforme, la mesure s’ajoute à la baisse du plafond du quotient familial de 2 000 à 1 500 euros, qui vise également à combler le déficit de la branche famille de la Sécurité sociale qui avaient déjà touché 1,38 million de familles qui ont ainsi déjà perdu en moyenne 779 euros sur un an.

Pendant ce temps le gouvernement vient de faire voter dans le creux de l’été, une loi en faveur de l’immigration qui va encore coûter fort cher à la France; et il ne cesse, en plus, de multiplier les allocations d’exception pour créer des conditions toujours améliorées pour recevoir les immigrés clandestins, c’est-à-dire hors-la-loi. Sans compter les frais phénoménaux suscités par l’ouverture des frontières selon les critères de Schengen, qui mobilisent un surcroit de forces de l’ordre, de personnel social, et des quantités d’infrastructures et dépenses démultipliées sans arrêt. C’est la politique du grand remplacement qui continue; la fin des allocations familiales traditionnelles ne sont qu’un élément de plus dans une constante politique immigrationniste, qui demande aux autochtones de céder leur place.

Alors que les soins apportés aux clandestins occupent toutes les attentions de ce gouvernement, il défavorise la natalité des familles françaises traditionnelles, faisant place aux nouveaux arrivants.

MPI avait publié récemment une excellente vidéo qui résume bien les dégâts que va occasionner cette réforme aux dépends des familles françaises.

La modulation des allocations familiales selon les revenus a été adoptée

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. zézé says:

    Je me demande jusques à quand nous allons supporter ces ploucs du gvt..
    Que va-t-il falloir qu’ils inventent pour que la population se révolte ?
    Quelles autres infamies vont-ils produire de leur cerveau ramolli pour que les français bougent ?
    Tout compte fait, je me dis que plus rien ne fera bouger ce peuple, qui est aussi décadent que le gouvernement.
    Toutes ces lois licencieuses – toutes ces injustices – toutes ces profanations, TOUT est contre DIEU !

    Il faut lire « les grandes invasions sont des châtiments »
    Un texte prophétique de Dom Guéranger paru par l’intermédiaire de « Bibliothèque de Combat » – ce texte est relativement court, mais il est frappant.

  2. ingrid says:

    Vs avez voulu les socialistes, vs les avez ! Ils pratiquent la preference etrangere, une sorte de derive genocidaire faChisante.

    • zézé says:

      Non @Ingrid, je n’ai jamais de toute ma vie et j’ai largement dépassé les 60 ans, voté pour ces ploucs gauchistes. Car qui dit gauche dit ralliement avec les communistes. De plus étant Chrétienne et Catholique pratiquante, ma religion m’interdit de voter à gauche, vu leurs lois permissives et sataniques. Il est vrai que j’ai du mal à mettre un bulletin pour quelqu’un qui soit CONTRE l’avortement, le mariage des pairs, l’euthanasie etc etc etc.

  3. MPI pleurniche mais refuse d’appeler à l’instauration de la démocratie qui permettrait pourtant d’empêcher ce genre d’injustice. Dire que vous avez confiance dans ces crapules d’oligarques du FN !

    • Chevrier Michèle says:

      Crapules du FN c’est vous qui le dites Eric,
      C’est le seul parti qui peut aider les français à sortir la tête de l’ornière.

      • guillaume says:

        Grave erreur, seul Dieu peut nous sortir de l’impasse et les mois qui viennent vont nous le prouver…

  4. Nicky9217 says:

    @ Eric. C’est quand même fou la dernière phrase de votre commentaire. Le FN qui n’a jamais eu le pouvoir, jamais les responsabilités d’un gouvernement, qui n’a jamais pu faire ses preuves alors que tout ce que nous vivons depuis près d’un demi siècle avec la G et la D en alternance nous a amenés là où nous en sommes. Ce sont les gens comme vous qui font notre malheur et pourtant en Hollandie depuis + de 3 ans, nous touchons le fond de l’abjection, de la traitrise avec ces vendus de socialistes. Alors, le FN ??? Pourquoi ne pas l’essayer ??? pour essayer de sauver notre pays, notre France et surtout l’avenir de nos generations futures

    • Chevrier Michèle says:

      Vous avez raison Nicky, que Eric soit de gauche ou de droite leur politique et la même et va contre les Français au profil « du grand remplacement » il n’y a que les autruches pour ne pas voir ça parce qu’elles ont la tête dans le sable, je suis pour essayer le Front National, ils ont des objectifs valables et un programme fiable.

  5. HUGUEL says:

    Connaissez-vous la seule façon d’arrêter tous ces farfelus dans leurs actions démoniaques
    contre ceux qui les ont, par erreur porté au pouvoir,il faut que çà pète. Ne comptez pas sur le nettoyeur au karcher des cités car, comme vous le constatez, il utilise la même stratégie qu’en 2007 pour berner encore une fois les électeurs.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com