Bercés par le récit d’un vieil homme érudit, des enfants d’aujourd’hui se retrouvent transportés au Moyen Âge. Les garçons sont des rois, des moines et des chevaliers. « Avec l’amour courtois, ce ont les femmes qui sont supérieurs ». De quoi se désintoxiquer de l’Education Nationale ! Et si la solution était de renouer avec la Chrétienté ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

3 commentaires

  1. Mais comment pouvez-vous relayer une chose pareille ? Ce n’est pas la peine de vous plaindre du féminisme si vous en chérissez les causes…

    • Inês says:

      principale cause, que vous semblez hair, vous: la femme.
      Historiquement, la demarche de ce film est tout a fait interessante et justifiee; il devient necessaire de revenir a une veritable connaissance de la societe medievale et de la place centrale qu’y a tenu la femme! cf Regine Pernoud et son oeuvre magistrale, la femme au Moyen Age.

  2. Richard says:

    De renouer avec la chrétienté et avec la royauté de droit divin, dont le principe de l’unité est incarné par elle.

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com