Après le second tour de l’élection présidentielle qui faisait d’Emmanuel Macron le nouveau président de la république, Le Point publiait un article intitulé Les « francs-Macron » du président. Il était fait état de l’existence de la fraternelle Camille Desmoulins réunissant des francs-maçons de différentes obédiences rassemblés autour d’Emmanuel Macron.

Le fondateur de ce cercle Camille Desmoulins (du nom d’un révolutionnaire franc-maçon) est un certain Jean-Laurent Turbet, conseiller municipal de Levallois. Cet ex-socialiste devenu un macroniste inconditionnel, est un protestant franc-maçon, accessoirement admirateur de Jean d’Orléans, duc de Vendôme.

Il est amusant de constater que ce Jean-Laurent Turbet, qui se présente comme historien et spécialiste de la Franc-Maçonnerie fait des conférences au sujet des « fantasmes » qui entourent les sectes maçonniques.

Or, son initiative de créer une fraternelle maçonnique pro-Macron vient directement confirmer les liens entre ces forces occultes et le pouvoir politique.

De même qu’il n’est pas nécessaire d’avoir écouté son intervention et celle de son compère Daniel Dayan à l’Université Maçonnique pour savoir les liens étroits qui existent entre patrons de presse, journalistes et franc-maçonnerie.

Le site franc-maçon GADLU (Grand Architecte De L’Univers) a bien évidemment publié un article au sujet de cette initiative, sous le titre « Jean-Laurent Turbet a fondé le Cercle Camille Desmoulins, association fraternelle des ami(es) francs-maçon(ne)s d’Emmanuel Macron

Jean-Laurent Turbet, auteur du Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualité, a fondé le Cercle Camille Desmoulins, association fraternelle des ami(es) francs-maçon(ne)s d’Emmanuel Macron.

Vous retrouverez le site de ce cercle à l’adresse suivante : https://francmacron.wordpress.com

Le Cercle Camille Desmoulins a pour vocation de rassembler  les franc-maçonnes et les francs-maçons qui se reconnaissent dans les idées et l’action d’Emmanuel Macron.

La maxime du Cercle Camille Desmoulins est : « Rassembler ce qui est épars ».

Présentation : Le premier tour de l’élection présidentielle vient d’avoir lieu dimanche dernier et voitEmmanuel Macron affronter la candidate de l’extrême-droite Marine Le Pen pour le second tour du 8 mai 2017.

Emmanuel Macron souhaite rassembler les françaises et les français autour d’idées fortes : La France, l’Europe, la Fraternité, la Justice, le Travail , la Culture, le Savoir, la Liberté, la Tolérance…

Les frères et sœurs qui viennent de créer l’association fraternelle qui regroupe des franc-maçonnes et des francs-maçons français souhaitent à leur tour « rassembler ce qui est épars » autour des idées et du programme d’Emmanuel Macron.

Pour pouvoir adhérer à notre Cercle il faut :

° Être membre du mouvement « En Marche! »

° Être membre d’une obédience maçonnique française

° Posséder le 3ème degré, quel que soit le rite.

Qu’est-ce qu’une Fraternelle ? Réponse du regretté Emmanuel Ratier

Rappelons que nous avions déjà signalé précédemment qu’Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, était intervenu le 21 juin 2016 au temple maçonnique du Grand Orient de France, rue Cadet à Paris, sur le thème « La mondialisation peut-elle être synonyme de progrès ?« . Je vous laisse imaginer la réponse de Macron…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

[cwproductlist products=467,11538,8981]

17 commentaires

  1. pamino says:

    ‹ La maxime du Cercle Camille Desmoulins est : « Rassembler ce qui est épars ». ›

    Cette maxime est modelé sur la dernière dans la succession de six litanies du Saint-Esprit dont se composent les 7e et 8e strophes de la Séquence de Pentecôte :
    « Lava quod est sordidum,
    « Riga quod est aridum,
    « Sana quod est saucium.
    « Flecte quod est rigidum,
    « Fove quod est frigidum,
    « Rege quod est devium. »
    « Pour pouvoir adhérer à notre Cercle il faut […] posséder le 3ème degré, quel que soit le rite. » Finalement, je vois que du moins les francs-maçons savent encore faire la différence entre « quel que » et « quelque ». C’est un bon commencement, et j’espère que le Saint-Esprit illuminera encore à la Pentecôte ces illuminés pour en faire les Siens.

  2. pamino says:

    « Emmanuel Macron souhaite rassembler les françaises et les français autour d’idées fortes : La France, l’Europe, la Fraternité, la Justice, le Travail , la Culture, le Savoir, la Liberté, la Tolérance… »
    Patrie, Travail, … il y manque quelque chose, il me semble … Ah, Famille ! Il est vrai que beaucoup de françaises et de français n’en ont pas et doivent se contenter de l’Europe, la Fraternité, la Justice, la Culture, le Savoir, la Liberté, la Tolérance et la Mort.

    • SANS SOUCHE says:

      Ah je suis vraiment déçu de vous, vous le commandant en chef de l’orthographe et verbe de MPI, car la fraternité ou l’amitié fraternelle est, au sens populaire du terme, l’expression du lien affectif et moral qui unit une fratrie. Et la fratrie est l’ensemble des frères et sœurs de la même famille.

      En ce sens, du point de vue sémantique, il n’y pas d’oubli de la notion de famille.

      • pamino says:

        Je n’ai parlé ni de la fraternité ni de l’amitié fraternelle.
        L’omission concernée dans l’article est celle du mot ‹famille› dans le slogan qu’on lisait sur les anciens francs qui servaient de centimes encore vers la fin du deuxième millénaire de l’histoire de Lyon (ou l’EDF m’en a servi une fois quelques-uns en tant que petite monnaie).
        Vous avez négligé le premier mot de l’entrée dans votre Petit Robert : ‹Démogr.›. Les démographes, qui s’affublent de ce nom grec sans savoir prendre la langue en général tellement au sérieux, ont latinisé φρατρία tout en lui attribuant un sens autre que celui de ses inventeurs grecs.

    • MCF68 says:

      Il est vrai que cette devise s’appliquait mal à son créateur. Travail : Il n’avait jamais travaillé. Famille : Il n’en n’avait pas . Et la Patrie il l’avait trahie.

      • H. P. says:

        Petit donneur de leçons au discours convenu ! Vos commentaires sont souvent très drôles. Continuez à nous faire rire.

        Quant à votre collègue Sans Souche (révélateur pour quelqu’un qui nous explique ainsi la famille), il ne fait pas bien la différence entre la famille et la fraternité maçonnique. Soit il est ignorant, soit il joue sur les mots. J’ai ma petite idée…

        • MCF68 says:

          Je sais. Humour est mon deuxième prénom. Je ne connais pas Mr Sans Souche . Mais j’apprécie ses commentaires. Et il n’a pas besoin de moi pour se défendre.

          A méditer :

          « Guillaume de Baskerville : Mais qu’il y a-t-il de si inquiétant dans le rire ?
          Jorge : Le rire tue la peur, et sans la peur il n’est pas de foi. Car sans la peur du diable, il n’y a plus besoin de Dieu.
          Guillaume de Baskerville : Mais vous n’éliminerez pas le rire en éliminant ce livre.
          Jorge : Non, certes. Le rire restera le divertissement des simples. Mais qu’adviendra-t-il si, à cause de ce livre, l’homme cultivé déclarait tolérable que l’on rit de tout ? Pouvons-nous rire de Dieu ? Le monde retomberait dans le chaos. »

          • pamino says:

            Mais alors, MCF, il me semble que ce n’est pas à vous que parlait H. P., mais à moi, « le commandant en chef de l’orthographe et verbe de MPI » ! Me trompé-je ? Sinon, je vous cède volontiers la place si vous la voulez, car elle est souvent assez fastidieuse.

            • MCF68 says:

              @Pamino

              Loin de moi l’idée de vous contredire. Mais je crois que vous faites erreur.
              « Le commandant en chef  » est lié au commentaire de Sans Souche.
              Je crains que pour HP le donneur de leçons se soit moi.
              Pas d’inquiétude je ne tiens à remplacer le commandant en chef. Comme disait l’autre quand on est au commandes, on commande.

          • oh je genre de « ni vu ni connu je t embrouille »
            de difference entre « tentacule et t encule ta tante ».
            au passage le rire est pour les gens simples ..nous sommes l élite au dessus du panier…bref la bouillie FM dans toute sa splendeur
            mais nous « les profanes » nous avons envie de vous dire comme dans le midi: »je vous merde »…meme si helas vos avez maillé le pouvoir
            dixit F Pagny « vous n aurez pas ma liberté de penser »
            quand je lis tout cela ça me donnerais envie de m isoler dans un couvent…tellement ça pollue…
            j utilise volontairement des formules percutantes…certains diront vulgaires…!!!

  3. tirebouchon says:

    Leo Taxil avait tout dit sur la maçonnerie…que les francs maçons rejoignent la macronnerie rien d’étonnant puisque sans les grands orients et le B’nai Brith, le jeune homme bon chic bon genre, amateur de chair fanée, ne serait pas arrivé là ou il est…il faut bien le dire grâce aussi à l’irresponsabilité immature et naïve d’une bonne partie de nos concitoyens…l’autre partie hétérogène n’a voté pour ce petit dandy que pour des intérêts communautaires ….le désenchantement sera violent !

    • MCF68 says:

      Sacré Léo…. connu aussi pour une mystification célèbre et de grande ampleur contre la maçonnerie, l’accusant de satanisme. Il alla jusqu’à fabriquer de fausses preuves et envoyer une correspondance délatrice au pape. Ces manipulations de l’opinion et particulièrement des catholiques commencèrent en 1885 et prirent fin en 1897 avec ses aveux publics

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com