affiche-jeSoulevelaJupe-mpi
Alors que la polémique enfle ces derniers jours, le ministre de l’éducation nationale a nié mercredi qu’une demande du port de la jupe par les garçons au sein des établissements de l’académie de Nantes avait été faite, en réponse à une question qui lui était posée par la députée UMP Véronique Louwagie.
Cette invitation au port de la jupe était pourtant faite sur le site de l’académie en question tel que nous avons pu le constater.
Cette idée pour le moins ridicule qui vise à promouvoir l’égalité des hommes et des femmes par le port de la jupe oublie simplement qu’il y aura toujours une différence fondamentale entre les deux sexes avec ou sans jupe.
Cette profonde réflexion occupe donc conjointement: l’académie, des députés, les deux associations de parents d’élèves du public, le ministre de l’éducation nationale … et va mobiliser élèves et adultes (les professeurs et le personnel administratif de l’éducation nationale ?) pendant la période cruciale de préparation aux examens de fin d’année afin d’inviter les élèves à se mettre dans la peau de la nouvelle idole de l’Europe, Conchita Wrust, le temps du vendredi 16 mai.
Les résultats des élèves Français s’effondrant dans les palmarès internationaux,  nous invitons M.le ministre à considérer que sa nomination au poste qu’il occupe implique qu’il doit obtenir des résultats dans le domaine de l’instruction, car nous lui rappelons que le dernier rapport PISA (programme international pour le suivi des acquis des élèves) dont un condensé est pourtant disponible sur le site de l’éducation nationale rétrograde la France de la 13ème place à la 18ème et qu’une autre note d’information émanant cette fois de l’éducation nationale elle même indiquait en 2012 une baisse de 11 points dans le domaine de l’Histoire Géo.
Les Français apprécieraient très certainement qu’il fasse machine arrière sur l’enseignement de la théorie du genre, qu’il replace les savoirs et l’instruction au centre de la vie de l’élève et qu’il laisse l’éducation proprement dite au soin des familles.
 
Selon Benoît Hamon:
« Il n’y a pas de demande faite aux élèves et aux lycéens de cette académie de venir en jupe le vendredi. C’est absolument faux. Ce que vous dites aujourd’hui utilise des mensonges, des mensonges colportés par des organisations radicales… »
Mieux qu’un long discours, nous vous proposons de lire en cliquant sur ce lien le dossier pourtant estampillé de l’académie de Nantes appelant au port de la jupe pour tous. Extrait: « Inviter filles et garçons, élèves et adultes, le temps d’une journée événement, à porter une jupe« 
Le fait que l’entête officielle de l’institution soit sur le document implique que le ministère qu’il dirige est en accord total avec la proposition et qu’elle est approuvée par ses services donc par lui-même. Faire tel que le fait Benoît Hamon de se décharger sur des élèves qui auraient eu cette idée est pour le moins un faux fuyant, au pire un acte non assumé.
Au cas où le serveur de l’académie Nantes se retrouverait soudainement avoir égaré ce dossier par inadvertance dans des méandres informatiques inconnus, nous avons le plaisir de vous proposer une capture d’écran:
Académie de Nantes-mpi
Le site de l’académie de Nantes va t-il être considéré comme une organisation radicale colportant des mensonges ?
Aux élèves et parents d’élèves de cette académie: deux solutions pour montrer votre rébellion aux idées farfelues d’un pouvoir qui depuis deux ans ne se préoccupe que de questions liées à la vie intime des personnes plutôt que de gérer et redresser un pays au bord de la banqueroute et en proie à la crise de nerf.
– Soit ne pas se présenter aux cours ce vendredi.
– Soit, pour ceux qui ne veulent ou ne peuvent s’absenter, que les garçons des établissements concernés portent vendredi un costume et une cravate et les filles une robe ou une jupe
Cyrille de Pranal

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

10 commentaires

  1. Bruit says:

    Dans le point presse, on trouve:

    « En 2013, des élèves, élus au Conseil Académique à la vie lycéenne (CAVL) de l’académie de Nantes, se sont mobilisés, au sein d’une commission « discrimination – citoyenneté », pour la mise en oeuvre d’une action de lutte contre le sexisme. »

    « C’est ainsi qu’est née la journée « Ce que soulève la jupe ». » « La première édition a eu lieu le 12 avril 1013 dans 20 lycées de l’académie. »

    « Ce que soulève la jupe est une action imaginée et organisée par les élus lycéens du Conseil Académique à la Vie Lycéenne (CAVL) avec l’appui des équipes éducatives. Il s’agit bien d’une action résultant entièrement d’un engagement lycéen. »

    « Les instances lycéennes sont essentielles pour instaurer un climat d’écoute et de confiance dans un lycée ou dans une académie, elles sont des dispositifs de concertation avec la communauté éducative et de dialogue pour mieux prendre en compte la parole lycéenne. Elles valorisent et accompagnent les élèves qui souhaitent s’engager dans des projets, réfléchir à l’organisation du lycée, y améliorer les conditions de vie et d’apprentissage. »

    Pour résumer: c’est bien un communiqué de l’académie, mais l’académie n’y est pour rien en ce qui concerne l’initiative, c’est-à-dire le fond.
    L’académie n’intervient qu’au niveau des moyens.

    L’état aide bien au financement des partis de l’opposition, des syndicats et des réparations des églises après tout…

    • marc Sorede says:

      le sympathique m. bruit est à coté de la plaque:
      la vérité est que cette nouvelle polémique, la gôche s’en serait bien passée…
      si ce que dit bruit est vrai, ce serait donc « le Conseil Académique de la Vie Lycéenne » qui serait à l’initiative de la journée…
      mais alors…
      c’est encore plus ahurissant, cela voudrait signifier que ce sont les élèves eux mêmes, au cerveau bien lavé par des actions-formations bien digérées, qui récitent une leçon bien apprise et prennent ensuite des initiatives…
      pipeau.
      que ces élèves là soient abrutis au point de venir avec des jupettes, c’est l’évidence.
      mais sinon, dans toute organisation de ce type, il y a des meneurs, des leaders qui exécutent les instructions qu’on leur donne, qui les font passer, et qui arrivent à les faire adopter par le groupe.c’est le B. A. BA.
      mais il se trouve en plus, malheureusement pour M. bruit, que le C.A.V.L est composé de 40 personne dont 20 élèves et 20 adultes (dont le recteur d’académie)…
      partant, c’est malhonnête et faux de prétendre que l’initiative appartient aux élèves uniquement, lesquels sont aisément « orientables » et manipulables sur ce type de trucs… facile de « suggérer » le bienfondé d’actions de ce type:
      « ce serait bien, dan,s le cadre de la lutte contre le sexisme que vous fassiez ceci ou cela »…
      On est à peu près sûr en revanche que l’académie, et derrière l’éducation nationale, tirent les ficelles.
      la preuve, ils en font la promotion.
      or comment faire la promotion d’une initiative que l’on désapprouve? à minima on reste coi…
      naïf le M. bruit.
      ou agent bien docile…
      et dernier point: le document original « ce que soulève la jupe », à en tête de l’éduc nationale et de l’académie de nantes a disparu du site de l’académie de nantes:
      courage, fuyons !!!

      • Bruit says:

        Je ne fais que citer le contenu du point presse.
        Que vous n’y croyez pas ou que vous y prêtiez des intentions cachées qui vous paraissent néfastes, c’est votre problème.
        Mis à part votre intime conviction, vous n’avez malheureusement rien à fournir de concret pour débattre de la chose.

        Quant à parler de manipulation des lycées, un peu d’objectivité de votre part serait la bienvenue. Si ces hordes de branleurs écervelés sont si manipulables, alors j’imagine que tous les 15-18 ans qu’on a vu dans les manifs pour tous ont été bien moutonné par Civitas & co, n’est ce pas? 🙂

        Gardez donc votre bile bien au chaud, elle vous servira d’avantage à vous gargariser de votre suffisance et votre idiotie, 52 dimanches matin par an.

        • marc Sorede says:

          C’est ça le pb: vous ne faites que citer le truc officiel. sans recul. sans réflexion. sans répondre à ce que je vous avance comme arguments. c’est vous qui ne débattez pas.
          et nos jeunes des manifs pour tous (auxquelles pour info « civitas and co », comme vous dites, n’étaient pas intégrées mais simplement en marge, ont par contre démontré que l’endoctrinement n’avait pas de prise sur eux.
          faut mettre les décibels de votre rock metal moins fort, vos neurones s’en trouvent ébranlées…

          • Bruit says:

            Prendre du recul et interpréter de façon personnelle, ce sont deux choses différentes.
            Si vous voulez tirer des plans sur la comète, tant pis pour vous.

            Moi je pars du concret. Je suis donc sur le registre de l’objectivité.
            Si vous voulez débattre du subjectif, c’est que vous êtes en plein péché d’omniscience.
            Et comme vous restez constamment sur l’invective, c’est que vous ne voulez de toute façon pas débattre, du moins normalement.
            Votre constante agressivité et votre arrogance sont une insulte à votre intelligence – si vous en disposez d’une – .

          • marc Sorede says:

            non, non, non.
            -je vous ai montré quelle était la composition (bipartite)du CAVL: faux de prétendre que c’est lycéen pur jus.
            -j’ai fait une brève allusion sur la façon de conditionner un groupe et de lui faire prendre des « initiatives » qui sont en réalité des mots d’ordre…vous n’avez donc jamais rien vécu dans le genre???
            -j’ai montré la complicité active des institutions qui n’ont pas à avaliser des trucs qu’elles désapprouveraient, fut-ce au nom de la liberté d’expression…

            vous êtes aussi convaincant que benoît hamon (ce n’est pas un compliment mais un hommage à votre langue de bois)..

          • Bruit says:

            La composition hétéroclite du CAVL ne change rien au fait que ce sont les lycéens qui sont instigateurs de l’événement, et non le CAVL en tant que tel.
            Une fois encore, lisez le point presse, c’est bien écrit dedans.
            Maintenant, à moins que vous ayez un pouvoir d’ubiquité pour savoir ce qui se décide vraiment en coulisse et par qui, j’attends vos superbes preuves qui espérons le, ne sortent pas encore une fois de votre imagination débordante de suppositions partiales.

            Vous partez du postula que si l’institution met en place des moyens pour une action à l’initiative de citoyens, c’est qu’elle cautionne et qu’elle prend fait et cause.

            Or, et ce dès mon 1er commentaire, je vous ai pourtant montré à titre d’exemple que l’institution étatique met également en place des moyens à destination de X initiatives et structures(écoles privées confessionnelles sous contrat état, restauration d’églises, syndicats, partis politiques, ect..).
            Or, est ce que pour autant l’état prend fait et cause pour la religion catholique par exemple?
            Non.
            Eh bien dans le cas qui nous intéresse, c’est pareil.
            Faites juste preuve d’impartialité, évitez le deux poids deux mesures et surtout, soyez cohérents.

  2. Pingback: Les garçons en jupe dans les écol...

  3. Pingback: Inspection des instances du rectorat

  4. Pingback: Comité de Vie Lycéenne, « journée de la jupe » : une inspection des instances du rectorat s’impose » LMPT Collectif Oise

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com