affiche-jeSoulevelaJupe-mpi

jupe-garçon-docClemenceau

Quel « hasard », n’est-ce pas ?

Le 16 mai, les élèves masculins et le personnel masculin du lycée Georges Clémenceau de Nantes (voir lettre ci-dessus) mais aussi des autres établissements scolaires de Nantes, doivent venir habillés en jupe, ou avec du rouge à lèvres. Tout cela avec le soutien du Ministère de l’ »Education » et l’académie de Nantes, dans le cadre d’une journée « femmes, hommes, portons la jupe ».

Le 17 mai, les clients masculins d’Auchan Epagny recevront un bon de réduction de 5 euros si ils font leurs achats vêtus en femme (et inversement pour les femmes).

Comment ne pas donner raison à Farida Belghoul (JRE) et Alain Escada (Civitas) lorsqu’ils dénoncent l’idéologie du genre ?

Pub Auchan-gender-mpi

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

21 commentaires

  1. Dominique says:

    Evidemment qu’ils ont dix mille fois raison!

  2. marc Sorede says:

    alors clairement la question se pose:
    le postulat de base, martelé par nos lgbt chéris de ce forum, est qu’il n’y a pas complot, c’est à dire pas de manoeuvres concertées pour que fleurissent un peu partout ces initiatives…
    alors…
    comment expliquer ça?
    perso, j’inviterais les gens à se présenter dans ce bahut avec un tee shirt: « j’emmerde les lgbt »

  3. Bruit says:

    Une autre question se pose, purement rhétorique: les nanas en pantalon tout le reste de l’année, c’est aussi le fameux complot de la théorie du genre?

    Cette initiative, c’est comme la journée sans tabac ou la journée des voisins: un simple coup de com’. Samedi au petit matin,il y aura toujours autant d’inégalités homme/femme et ce n’est pas la coupe et la taille d’un bout de tissu – puisqu’au final quand on prend du recul, il ne s’agit que de ça – qui changera quoi que ce soit.
    Surtout venant de la part de lycéens à l’heure actuelle, faut pas trop leur demander grand chose..

    Sinon, les haters traditionalistes chéris de ce forum, vous pensez quoi du kilt?

    • marc Sorede says:

      les filles en jeans, c’est peut-être pour elles le meilleur moyen de passer inaperçues et d’être laissées en paix… une fille en robe, toute de suite beaucoup pluis féminine, et n’en déplaise à tous ces anti-sexistes de pacotille qui ne lèveront jamais le petit doigt pour elles, c’est l’assurance d’être moquées, harcelées etc…
      maintenant que quelques petits cons des lycées de nantes, dûment formatés et conditionnés façon LGBT, veulent venir en jupe pour lutter contre le sexisme (???), on ne comprend pas trop, sauf pour eux à démontrer qu’ils sont quelques part déjà un peu pédés dans l’âme (vont-ils aller plus loin pour prouver qu’ils ne sont pas homophobes?)et mûrs pour tous les esclavages, membres anonymes d’un troupeau globalisé, sans racine, sans identité, sans sexe, sans pays, sans famille, sans rien…
      lutter contre le sexisme, ça commencerait à prendre systématiquement la défense d’une femme/fille quand elle est agressée (cf affaire de Lille): mais dans notre société de moutons bêlants si peu virils, là il n’y a plus personne…

      et deux mots pour bruit qui s’amuse beaucoup de l’évènement:
      1- sur le kilt: perso, je trouve ça très moche…mais je respecte, c’est une tradition, etb ça n’a rien à voir avec le Genre…attention quand même aux joyeux gays et autres qui flasheraient sur leurs mollets velus: à la différence des petits potaches écervelés, eux, ce sont des hommes, des vrais, qui tiennent à leur culture et à leur identité…
      2- mon cher bruit, munissez vous aussi d’une jupette au prochain hell-fest, ce serait d’enfer !!! vous nous raconterez cmment vous aurez subi les derniers outrages derrière un camion sono de votre groupe favori…

      • Bruit says:

        Si vous considérez qu’une robe est plus féminine qu’un jean, je vous conseille vivement d’indiquer à vos chers hommes d’église que la forme de leurs habits religieux participe à la « théorie du genre ».

        Si une initiative contre les discriminations et pour l’égalité vous révulse, effectivement, vous ne devez pas comprendre grand chose.

        Et pour votre gouverne, au prochain HF, je serai vêtu comme toute l’année, d’un jean et d’un harrington.

        Je vous laisse à votre imaginaire emprunt de mépris.

        • marc Sorede says:

          pathologique quand même vos allusions systématiques et malveillantes à l’Eglise, aux clercs etc…
          comme quoi, une présence assidue au hellfest laisse des traces…
          s’habiller pour un garçon, digne de ce nom, en jupette et se mettre du rouge à lèvres en prime, n’a rien à voir avec une quelconque action contre les discriminations ou pour l’égalité, mais participe bel et bien à une négation de son identité profonde…ce n’est pas en jouant aux pédérastes qu’on aide qui que ce soit…

          et sinon, la jupette, non, ce n’est pas pour vous? vous ne vous sentez pas concerné par la lutte contre les discriminations-zé-les inégalités? faudrait être un peu logique et essayer de faire avancer ça, y compris au hellfest, non? ou c’est tout juste bon pour ces zouaves de lycéens qu’au fond vous méprisez, mais que vous défendez ici pour emm…les cathos? rigolo vas!

          • Bruit says:

            L’hôpital qui se fout de la charité.
            Oser me reprocher des « allusions malveillantes » lorsque vous n’avez besoin de personne pour à tour de bras, insulter et mépriser publiquement toute personne qui ne partage pas votre vision du monde, c’est révélateur de votre hypocrisie.

            Je vous mets face aux incohérences de votre propre raisonnement boursoufflé d’exception à la règle que vus cherchez à imposer à d’autres et vous n’avez que des attaques ad hominem – hors sujet qui plus est – en retour.

            Vous n’avez toujours pas saisi, aveuglé par votre haine de l’autre, que cette initiative – aussi naive puisse t elle être – part d’un bon sentiment.
            La forme est sans doute clichesque mais le fond ne peut pas être mauvais.
            A moins que pour vous, une fois encore, lutter contre les inégalités soit une mauvaise chose?
            Quant à savoir si je me sens concerné ou non, ça n’est pas la question et ça ne change strictement rien à la réalité des choses.

            Faites donc preuve de discernement.

          • marc.sorede says:

            La subversion est totale: ainsi donc à entendre bruit le garçon qui ne se transforme pas en pédale, ne lutte pas contre les inegalites…
            Lesquelles d’ailleurs? Je n’ai toujours pas compris contre quoi ils « luttaient »???? Qui est brimé aujourd’hui en France?
            En quoi jouer les trans-genres fait-il avancer quelque chose?
            Il y a 60 ans les paras sautaient sur Diên bien phu, avec la quasi certitude d’y rester, au nom de la camaraderie, du drapeau, de leurs valeurs de liberté… il y a quelques décalages entre ces pauvres lycéens, pas beaucoup plus jeunes, ainsi affublés avec la jupe de leur sœur, avec leurs petits mollets maigrelets, leurs torses etroits, à l’honneur inexistant, à la dignité en miettes et ces hommes là…
            Oh les filles, ça vous branche, vous des garçons comme ça? C’est avec des mecs comme ça que vous comptez un jour bâtir quelque chose?
            Oh les gars, réveillez vous, devenez des hommes!!!!! Et ça pourrait commencer par une bonne explication bien virile avec les pourrisseurs qui lancent ce genre d’actions…

          • Bruit says:

            Vous n’avez toujours pas saisi le sens de la symbolique.
            Ici, porter une jupe, c’est ni pour faire pédé (depuis quand la jupe serait un signe distinctif des « pédales?) , ni pour se travestir.
            C’est juste en signe de solidarité envers la gent féminine.

            A ce que je sache, lorsqu’une femme porte un pantalon, c’est pas pour faire « camionneur hétéro ».
            Vous avez vraiment de drôles de schémas mentaux et interprétations de ce que vous voyez.

            Quant à vos litanies « c’était mieux avant », on peut aussi revenir au temps de la Rome antique ou les mecs bien virils et bien hétéros portaient des jupes (jusque sur le champ de bataille), des toges, des tuniques (les femmes portant aussi des jupes, mais coupées différemment), histoire de vous rafraichir votre mémoire ma foi bien sélective.
            Et tant qu’à ironiser sur votre vision du monde, n’oublions pas que le fondateur de votre église, Jesus himself, avait un modèle familial des plus « dégénérés » et « contre nature » de votre point du vue.
            Bah ouais, Jesus avait deux pères et une mère porteuse en guise de parents. 🙂

            Alors, votre tradition, elle va comment maintenant?

          • marc.sorede says:

            Ah c’était ça:
            Les garçons se mettent en jupe et se maquillent « pour être solidaire avec la gent féminine » …
            Solidaire de quoi? Quel est le PB? Quelle est leur discrimination ? Faudrait mieux cibler, non?
            Là ça ne veut rien dire…
            Avec un peu de courage ou de réflexion ils auraient pu venir avec un voile islamique (et on vise alors le sort fait aux femmes dans cette belle religion, les mariages forces etc…)…ils auraient pu venir déguisés en nigérianes par solidarité avec les lycéenne enlevées ou avec toutes ces pauvres filles mises sur le trottoir ici, ils auraient pu venir cramer des revues impudiques pour protester contre l’image donnée…
            Mais non… ni très cohérents, ni imaginatifs, ni courageux..
            Alors?
            L’explication n’est pas celle la..
            C’est une promotion, une de plus, du genre..aujourd’hui j’suis une fillle, demain un trains, après demain un bi, et pourquoi pas, tous a la fois…
            Pauvres gosses…
            Maintenant les « gars », si on peut encore vous appeler comme ça, essayez de rechercher l’inspiration profonde de ceux qui vous manipulent, encouragent et notamment lisez les dernières phrases du message de bruit du 17 mai…

          • Bruit says:

            Quel est le problème?
            N’avez vous donc toujours pas lu le point presse?
            L’action vise à sensibiliser, à alerter à propos des inégalités homme/femme. Ca peut aller de l’inégalité salariale à la discrimination sexiste à l’embauche, etc, etc.
            Je conçois tout à fait qu’on puisse trouver que l’initiative enfonce des portes ouvertes et relève plus du happening que de l’action concrète pour améliorer les choses.
            Pour autant, ça ne mange pas de pas et c’est pas moins efficient qu’un enième sermon dominical, en robe, dans une église pas toujours pleine.

            Maintenant que vous persistiez à croire à votre théorie du complot, soit. Continuez donc à hurler avec les loups si ça vous chante après tout.

            Aimez vous les uns les autres, disait l’autre.
            Il avait sans doute oublié de préciser « sauf les pédés, les bi, les trav, les gouines, les basanés, les juifs… »… et tous ceux qui ne rentrent pas dans votre moule communautaire si je vous suis bien?

  4. Elieja says:

    Il y a des commentateurs sur ce site qui auraient bien le profil de troll payés par le gouvernement http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/l-ue-va-financer-des-trolls-pour-130702

  5. Bruit says:

    Ce site n’a besoin de personne d’autre pour troller lui même.
    4 articles sur le même sujet en 2 jours (dont 3 le même jour!), ça en dit long sur la faiblesse de l’esprit de synthèse et des capacités analytiques vis à vis d’un sujet d’actu. Un gargarisme polémique, tout au plus.

    Tout ça manque clairement de méthode et de sérieux.

  6. Catherine says:

    Ce M Bruit qui réagit sur à peu près tous les sujets, est-ce-qu’il pense vraiment ce qu’il dit? Prêche-t-il le faux pour connaître le vrai? Ou est-il tout simplement lobotomisé jusqu’à la moelle comme une bonne partie de nos concitoyens?

    • Bruit says:

      Ma pauvre Catherine, ce site pond des billets comme on a la gastro alors même si je le voulais, il me serait vraiment difficile à répondre sur « à peu près tous les sujets ».
      Au bas mot, j’ai dû réagir sur 4 sujets maxi. Pas plus.
      Wow, quelle omniprésence!
      C’est certain que ça doit vous changer la vie, tellement habituée à voir défiler les commentaires haineux à l’égard des cibles habituelles qui tournent en boucle toute l’année sur ce site.
      On dirait une imitation du site de feu Les Intransigeants… avec les couilles en moins tout de même.

      Si vous avez des questions à me poser, ayez au moins le courage et la politesse de me les adresser plutot que de les lancer à la volée à qui veut bien les lire.
      Non, plutôt que de bêtement troller sur un jeu de mot foireux comme Elieja, je vais vous répondre très simplement:
      Oui, je pense ce que j’écris.
      Ca vous défrise? Bienvenue dans le monde réel. Vous n’êtes pas seule, il existe des gens qui ne pensent pas comme vous.
      Et si ça vous révulse de lire mes écrits ou tout autres écrits n’allant pas dans le sens de votre pensée, je vous invite à suggérer à l’équipe qui gère ce site de fermer l’accès aux commentaires.
      Comme ça vous pourriez fonctionner en circuit fermé, bien hermétique devant votre PC plutôt que de lancer des invectives à la con.

      • Catherine says:

        M Bruit, ça me touche que vous m’ayez répondu. Je suis bien désolée de ne pas vous avoir contacté personnellement; je ne savais pas que c’était possible. Et je m’excuse d’avoir un peu exagéré votre présence sur ce blog.
        Donc vous pensez ce que vous dites; vous utilisez donc votre intelligence. Mais l’utilisez vous pour rechercher le Beau, le Bon, le Vrai? Je prierai pour que vous trouviez la Sagesse éternelle. Et j’espère vous rencontrer dans quelques centaines d’années pour reparler de cette triste époque où nous vivons actuellement en étant tous deux sur la même longueur d’ondes.

        • Bruit says:

          Le beau, le bon le vrai sont des notions toutes subjectives.
          Vous avez votre morale, j’ai la mienne, etc…
          Et puis il y a la loi qui encadre tout ça de façon la plus commune possible.

          Porter une jupe est légal. Point.

          La France a survécu lorsque le port du pantalon s’est démocratisé chez les femmes. J’imagine qu’elle survivra donc aisément lorsqu’une poignée de lycéens enfile une jupe, une journée dans l’année.

          • Catherine says:

            Le beau, le bon et le vrai sont des notions subjectives, je vous le concède. Mais le Beau, le Bon et le Vrai , c’est la référence à laquelle doivent tendre toutes les notions subjectives. Quant à la loi qui encadre tout, elle est elle-même encadrée par une Loi que l’on ne peut enfreindre sans craindre la Justice d’où découle toute autorité.
            Je reconnais; tout ça ce sont de vieilles histoires de bonne femme catholique. « Vieilles » car elles ont plusieurs millénaires; de « bonne femme », qualificatif qui me convient bien, étant l’heureuse mère de 10 enfants.
            Mais la Justice divine ne concerne pas que les catholiques; tout le monde y passera qu’il le veuille ou non.

  7. Elieja says:

    J’ai entendu un Bruit… Nauséabond tout ça.

  8. Le slogan de cette manifestation est : »ce que soulève la jupe », ce qui est une allusion graveleuse à ce qui se passe sous la jupe; et on nous dira que c’est seulement pour lutter contre le sexisme que des hommes, quand même légèrement décérébrés, se mettent en jupe, pas dans un but de subversion sociale

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com