boko-haram-femmes

Ce chiffre est contenu dans le nouveau rapport publié ce mardi par Amnesty international et le décompte est fait à partir de l’année 2014 à nos jours.

L’enlèvement spectaculaire et le plus médiatisé a été celui de près de 219 lycéennes à Chibok le 14 avril 2014. L’organisation souligne de plus le décompte des meurtres de civils qui est de 5.500 commis par cette secte islamiste depuis 2014 et estime que cette secte devrait été jugée pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

Amnesty international précise que les femmes et les filles sont le plus souvent enlevées, violées, emprisonnées et même mariées de force tandis que les hommes et les garçons sont embrigadés ou tués sans état d’âme.

En cette date commémorative, le monde entier garde encore son souffle puisque le chef de la secte islamiste Abubakar Shekau avait promis de les vendre en « esclaves », mais dans une autre vidéo il avait déclaré les «  avoir mariées de force » tout en les convertissant à la religion musulmane.

Pour réclamer leur libération, un mouvement mondial a été crée «  bringback our girls » qui organise des manifestations dans tout le pays et bénéficie de soutien au niveau international.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    Plus facile d’attraper un voleur de pomme !
    QUI protège B.H. ? Certainement un « grand pays » et ses toutous ! Sinon il y a longtemps que cette secte serait
    « nettoyée »

  2. gustave says:

     »Pour réclamer leur libération, un mouvement mondial a été crée « bringback our girls » qui organise des manifestations dans tout le pays et bénéficie de soutien au niveau international ».
    Voilà qui doit faire pleurer des larmes de joie à boho haram,ainsi on va manifester dans le monde entier et B H va prendre peur et va cesser ses attaques contre les civils…et va aussi libérer les collégiennes retenues en otage…alors que c’est plutôt une intervention musclée qui doit être menée,une fois pour toute, contre ces bouchers inhumains.
    A en rire ou a en pleurer

  3. alline says:

    Bofff… Des filles enlevées et revendues suscitant l’indignation générale (occidentale). La belle affaire ! J’attends le même mouvement d’indignation pour ce qui est des garçons qui sont massacrés eux.
    En ce qui concerne les filles, c’est en moyenne 50€ pièce. C’est raisonnable et moins cher qu’un otage, non ?
    Je me demande ce que les féministes attendent pour mettre au pot…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com