Ecoeurés par la défaite de leur gourou, qu’ils voyaient vainqueur – ou du moins au second tour – et qui finalement ne termine que 4e, les partisans du Staline de sous-préfecture se lâchent et montrent leur vrai visage pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore.

J’ai déjà parlé dans ces colonnes du forum politique des Cahiers du Football, dont l’orientation politique oscille entre l’extrême gauche et la gauche extrême. Voici la simulation électorale du site : Mélenchon 41 %, Macron 27,5 %, Hamon 14 %… Le Pen 4 % (dont jamais l’un d’eux n’a eu le droit à la parole) et Fillon 1,5 %. L’ouverture aux autres, mais qu’entre soi…

La plupart des zélotes du plus stalinien des trotskystes (et réciproquement) sont des enseignants et se flattent de leur culture. Des diplômés, des intellectuels, comme ce fleuron de l’université française qu’était Pol-Pot…  Jugeons par citations l’intellectuel de gauche dans toute sa splendeur.

L’enseignant de gauche est un modèle d’analyse pointue :  M. Ekraspeck, citation du 24 avril, 9 heures :

«  Je pensais vraiment, profondément, que nos amis du bras tendus ne passerait pas le cut si le pays votait en masse, vu que leur bousier n’irait pas au delà des 6 millions de voix. Grosse erreur de ma part, on a 7.7 millions de débranchés du bulbe, et là on est dans la mouise sévère. Pourquoi? Parce que si on leur additionne les suffrages des bordures hystériques LR genre sens commun ou manif pour tous, l’exalté de l’Essonne qui nous fait un splendide 4.7%… (…) Il m’est insupportable d’envisager que les crânes rasés poussant leurs brouettes de potes avides de ratonnades, de saluts nazis et de français de souche, puisse avoir plus la banane qu’hier soir durant ces insupportables et condescendants reportages d’hier à Hénin Beaumont, zone sinistrée de la République ».

L’homme de gauche combat les clichés : M. C.E. Gourcuff, citation du 24 avril, 10 heures 27, au sujet des régions votant Le Pen : « le Nord (Alcolos-chômeurs, qui ont arrêté l’école à 12 ans pour épouser la cousine), l’Est (ancien allemands, vichy, collabos en tout genre),  le Sud-Est (racistes notoires, vieilles carnes brûlées par le soleil et peroxydées par le coiffeur) 
Rien de bien surprenant 
».

L’homme de gauche combat le sexisme : MM. Lotbur, Et Mata Mord et Pariasano, citation du 24 avril, 15 heures 01/15h28/15h29 et 15h30 :

« Ben oui, elle a un QI de 33 alors que sa tante n’a que 30. C’est énorme 10%… Et je trouve Marion plus capable d’embarquer les foules et de convaincre son auditoire. Pas sur le contenu bien entendu (heureusement d’ailleurs). En plus, elle a encore 5 ans pour apprendre. Pour casser le plafond de verre, je pense qu’elle s’y prendra bien mieux que Marine. C’est pour cela qu’il vaudrait mieux que Macron s’y prenne bien durant son quinquennat. Sans oublier que MArion est jeune et physiquement désirable, mine de rien, ça joue un peu. Oui, c’est son seul argument… »

L’homme de gauche est démocrate et tolérant : M. Gurney , citation du 24 avril 2017, 15 heures 53 :

« J’ajoute une chose : FI ne pourra accéder au pouvoir qu’avec des voix qui ont votées FN hier soir.  Pour commencer à les voler, il faut se mettre à re-diaboliser le FN. Au final la dédiabolisation fait de plus en plus mal.  Quand j’entends ou lis que même les patrons des grandes entreprises commencent maintenant à voir Marine pendant les élections, je commence vraiment à flipper. Putain mais faites en sorte que ça redevienne impensable de dire « je vote FN » ».

L’homme de gauche est tolérant sur le plan religieux : M. PCarnehan, citation du 24 avril 2017, 02 heures 35 (oui, ils postent la nuit aussi, normal quand on peut dormir toute la journée…) :

« Un petit mot à propos des échappés du cabanon de Sens Commun, qui viennent de pondre un dernier communiqué, avant de vraisemblablement retourner dans les latrines de l’histoire de France qu’ils n’auraient jamais dû quitter. Ceux que Juppé a justement qualifié de «radicalisés» appellent ce soir à ne pas choisir pour, je cite, «le pourrissement politique d’Emmanuel Macron». De manière plus feutrée, ils se déclarent peu convaincus par le FN. Marine et Marion Lepen étant, selon les critères de leur weltanschauung, vraisemblablement trop pondérées. Voilà à quelle bande de cinglès nous venons d’échapper. »

L’homme de gauche respecte les immigrés qui sortent des clichés : M. VY Mako, citation du 24 avril 2017, minuit :

« Cette Malika Sorel, c’est un peu une illuminée, non? ( pour ceux qui regardent encore France 2). Effectivement, à côté d’elle l’éditorialiste de Valeurs actuelles à côté d’elle avait presque l’air soft (j’ai dit presque). »

Parcourir les forums de gauche est en soi instructif et permet de voir leur vrai visage : la haine, l’ignorance, les préjugés, le racisme de classe.  Que chaque catholique, suivant les recommandations de Jean Ousset dans Pour qu’il règne, s’instruise sur l’ennemi. On en sait jamais assez, on ne s’instruit jamais trop. Et c’est un ancien des écoles des cadres du Partija qui vous le dit…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

11 commentaires

  1. Alors que les commentaires et les forums de droite, d’e&r ou de mpi débordent d’amour, de respect de l’adversaire politique et de bonne foi ?

    • Boutté says:

      Même quand ils ne sont ni tendres ni trop objectifs ils ne font pas dans la stupides abjection de ces haines remâchées comme si souvent j’en ai entendu les échos au Lycée.Le pire est qu’ils sont chargés d’éduquer

  2. jeannine vaxelaire says:

    Pour ma part la gauche ,l ‘extrême gauche ,ne changera jamais se sont des haineux ,et quand on dit (fait ce que je te dit ,fait pas ce que je fait ) c ‘est tout a fait eux ,et sa ne changera jamais ,et quant il se permette de salir le FN ,,,ils sont gonflés ,on entend pas parler d ‘eux ,contrairement a eux ,on se rappel des nuits debout ,dernière en date ,des centaines de milles de dégât ,tout est passer comme une lettre a la boite ,mais si cela avait été le f n ,on en entendrait encore parler ,et les poursuites au tribunal aurait été d ‘office ,c ‘est a cela que les Français devrait réfléchir ,c ‘est bien d ‘avoir une grande gueule ,mais a bonne escient ,et surtout d ‘être sincère ,honnête ,et ne pas se faire passer pour des non raciste ,alors qu ‘on y est ,et même plus qu ‘il ne faut ,on en a échapper ,mais on a rien gagner ,car celui qui risque d ‘être élu ,n ‘est pas mieux malheureusement

    • C’est aussi mon avis.
      La gauche n’avait pas les « fesses » propres au début de la guerre. Les socialistes ont donné pleins pouvoirs au Maréchal Pétain parce qu’ils avaient déclaré la guerre avec une armée désarmée par leurs soins, quant aux communistes, ils furent les premiers collabos parce qu’ils n’obéissaient qu’à l’URSS (qui les payait grassement) jusqu’au moment où Hitler décidait d’envahir la Russie.

      • gillic says:

        Oui, on peut même dire que la gauche avait les fesses très très sales !! Mais ces salauds ont pu écrire l’ histoire à leur avantage grace à des complices comme De Gaulle, heureusement, la Vérité refait surface aujourd’hui !!!!

  3. nicouleau daniele says:

    Il est vrai que le langage est ordurier, mais tout comme Paris n’est pas la France, cet homme n’est pas représentatif de ce parti. La preuve en est que Monsieur Mélenchon parle avec son coeur, et il a su toucher celui de beaucoup de gens. J’en conclus donc que cet homme au langage ordurier est le vilain petit canard de ce parti, et qu’il fait honte à ses confrères.

  4. Etienne says:

    Dixit Lionel Jospin :
    « L’anti-fascisme (…) du théâtre ».
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/web.html

    D’autres considèrent que les vrais fascistes sont les très riches, les grandes banques et les tout proches des grands banquiers, manipulateurs du populo.

    Suivant ce regard-là, les chefs fascistes en France sont Hollande, Macron son clone, et le premier cercle autour d’eux.
    Le second cercle leur tend la sébile pour y récolter de belles miettes.
    Le troisième cercle est celui des gogos : les anti-fa (auto-enragés ou non) et les électeurs-pigeons.

  5. Gauvin says:

    Le Livre noir du communisme. Crimes, terreur, répression est un ouvrage rédigé par un collectif d’universitaires, publié en 1997 par les Éditions Robert Laffont. Rédigé pour marquer le quatre-vingtième anniversaire de la Révolution russe de 1917, il entend dresser un bilan des victimes des régimes communistes.

    Succès commercial avec plus d’un million d’exemplaires vendus dans le monde2 (dont deux éditions brochées et deux éditions poche en France) et plus de 26 traductions à l’été 20112, en France le livre a provoqué deux violentes polémiques : la première parmi les auteurs au sujet du chapitre introductif (dont le contenu a été plus médiatisé que le reste de l’ouvrage), la deuxième concernant plus largement l’ensemble de l’ouvrage. Ces polémiques ne portent pas tant sur les faits décrits, que sur les responsabilités et intentions des États communistes ainsi que sur le rôle de l’idéologie elle-même.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Livre_noir_du_communisme

    • Comment croyez vous que le bolchevisme est arrivé au pouvoir ?
      Par les banquiers allemands.
      L’idéologie communiste a tué beaucoup rapidement
      L’idéologie capitalise tue lentement immensément beaucoup plus sur toute la surface du globe.

      Les morts physiques contre les morts psychiques. Ca vaut combien un mort ?
      L’illusion des idéologies est de croire qu’elles ont la vérité sur leur aveuglement.

  6. Saint-Plaix says:

    Une chose à souligner tout de même qu’on ne peut retirer à Mélanchon: il a été capable de se montrer fidèle à ses idées…Et de s’y tenir!
    « Mon honneur s’appelle fidélité », superbe et classique formule qu’un Fillon a si bien su ignorer quand, dès l’annonce de la claque qu’il s’est prise, il s’est empressé d’appeler à voter Macron…
    Mais il est vrai aussi que l’honneur n’est pas forcément un concept mentalement bien intégré par un Fillon!…
    Mélanchon, dont personne ne supposera que je puisse être partisan, est le seul à avoir su rester digne, à respecter ses partisans et à refuser l’allégeance médiato-démagogique à Macron!
    Il faut bien le reconnaître!
    Une leçon que LR, Les Républicains ou plutôt Les Ratés, devraient méditer…
    On regrettera de devoir observer que c’est aujourd’hui dans l’extrême gauche la plus fanatique que le sens de l’honneur apparaisse conservé…
    Un constat navrant qui montre – s’il en était encore besoin – le degré de la décomposition morale de notre société qui submerge le monde politique de la « droite », dès qu’on sort de la ligne du Front National…

  7. ELYSEE UNE FEMME ! comme chez « deutsch uber alles » , Mme Beurkel.
    ca marche droit à ce que j’oie.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com