Les incendies d’églises font ricaner des députés socialistes, les menaces de l’Etat islamique contre le Front National désigné comme une « cible privilégiée » les font rire. Ce qui déclenche la colère de Gilbert Collard à l’Assemblée Nationale.

Une démonstration de plus de l’anti-France qui nous gouverne.

 
Collard attaque Valls sur les menaces de Daech… par LeLab_E1

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

17 commentaires

  1. tirebouchon says:

    « Les incendies d’églises font ricaner des députés socialistes, les menaces de l’Etat islamique contre le Front National désigné comme une « cible privilégiée » les font rire »

    Il faudra les envoyer en première ligne face à Daech, pour cela il faut les envoyer en Syrie à compte d’auteur ! Ils auront le droit au sourire kabyle !..

  2. tirebouchon says:

     » Les incendies d’églises font ricaner des députés socialistes, les menaces de l’Etat islamique contre le Front National désigné comme une « cible privilégiée » les font rire  »

    Il faudra envoyer ces gens là chez Daech en Syrie…la bas ils auront le droit au sourie kabyle…

  3. Jean Monnaie says:

    C’est presque évident que l’EI vise le FN puisqu’on sait très bien qui donne les moyens à l’EI et ce n’est rien d’autre que nos gouvernements qui le financent… Donc, vu que le FN est leur principal obstacle à poursuivre leur stratégie de chaos en Occident, ils vont se réjouir quand cela arrivera.

    Puis viendra le tour du PS et de l’UMP et là on va se marrer…

  4. « S’il nous arrive quelquechose, vous êtes complices ».
    Meuh non cono, ils sont commanditaires.
    http://www.bvoltaire.fr/christopheservan/valls-laffirme-le-fn-naccedera-jamais-au-pouvoir,170413

  5. Combien de politiques attendent que le FN soit une cible sur notre sol. Un travail qu’ils n’auront pas à faire. Nous qui armons les rebelles, laissant nos frontières aux bandits et qui pleurons ensuite pour le Bataclan. Hypocrisie et mensonges sont de rigueur au PS, voire pour quelques-uns de la droite républicaine.

  6. balanine says:

    Rira bien qui rira le dernier

  7. michelb says:

    « vous êtes complices » bien dit!

  8. je crains que des comptes seront à régler prochainement.

  9. Raiford says:

    Rira bien, qui rira le dernier !!!

  10. Une belle bande de rigolos ces socialos

  11. Vieux Jo says:

    A lire et à méditer :

    Signé d’un médecin, spécialiste des « opérations extérieures », à lire attentivement, et vous vous poserez vous aussi des questions !!!
    > > >

    Des questions en suspens………

    > > > L’EFFROYABLE FIASCO POLICIER ! 481 personnes touchées dont 130 tuées.

    Paris, vendredi 13 novembre 2015 (et selon les informations disponibles dans les médias)

    21h30 : début de l’ATTAQUE TERRORISTE ISLAMIQUE au « BATACLAN » par 3 fanatiques musulmans armés de fusils d’assaut A.K. 47 et ceinturés de dispositifs explosifs, qui ouvrent immédiatement le feu, sans discontinuer, sur une foule compacte et confinée dans la salle de spectacle (= assassinat de masse mais pudiquement et unanimement intitulé « prise d’otages » dans tous les médias !!!).

    Bilan (encore provisoire) : près de 300 personnes touchées par balles ou par explosifs (90 morts, et plus de 220 blessés dont de nombreuses personnes très gravement atteintes, certaines victimes auraient même peut-être été achevées en étant égorgées ou éviscérées au couteau, cette dernière information ne paraissant toutefois pas officiellement confirmée).

    00h20 : intervention du RAID et de la BRI (2 terroristes se font alors sauter, le 3° étant préalablement atteint par des tirs de policiers avant d’activer sa ceinture d’explosifs).

    Délai d’intervention des forces de police : 2 heures et 50 minutes.

    En plein Paris et alors que le dispositif VIGIPIRATE est censé être renforcé depuis janvier 2013 (plan SENTINELLE), il a donc fallu attendre près de 3 heures avant que la Police n’intervienne enfin ! (cela est d’autant plus stupéfiant quand on constate qu’en déplacement, le moindre ministricule, doté d’une escouade de sirènes hurlantes, peut traverser Paris en diagonale, en moins de 20 minutes !).

    Entre temps, les criminels islamiques auraient vidé l’intégralité de leurs chargeurs d’armes de guerre dans une foule civile compacte et totalement désarmée.

    Il paraît donc et en définitive, fort probable que cette intervention des policiers, incroyablement tardive, n’ait permis de sauver aucune vie (.quand il y a le feu dans une maison et que les pompiers arrivent 3 heures après, il n’y a évidemment plus qu’ un tas de gravats et de cendres à arroser).

    QUESTIONS :

    – Pourquoi les délais d’intervention furent-ils aussi longs, livrant une foule sans défense à un aussi abominable massacre ? (= incompétence des services de police ou, encore plus grave, les policiers ont-ils dû attendre de recevoir l’accord expresse du Préfet de Police ou du ministère de l’intérieur pour pouvoir enfin intervenir ?)

    – Pourquoi l’électricité du quartier n’a-t-elle pas été rapidement coupée pour plonger la salle dans l’obscurité ? (mesure de protection élémentaire dans de telles circonstances) ; selon certains survivants, les assassins auraient même et au contraire allumé l’éclairage de la salle principale !.

    – Pourquoi tous les policiers déjà présents très rapidement à proximité de la salle de spectacle ne sont-ils pas immédiatement intervenus ? (fut-ce bien sûr et comme c’est leur devoir absolu, au péril de leur vie).

    Procédures d’intervention inadaptées ? Incompétence ? (en outre et malgré le grave contexte sécuritaire en cours, les binômes de policiers ne semblent même pas disposer, en plus de leur arme de poing SIG SAUER SP2022, d’une arme longue dans leur véhicule !?).

    – Pourquoi la police ne disposait-elle pas d’échelles d’assaut et a dû attendre que les pompiers disposent les leurs contre la façade pour accéder aux étages ? (et alors que la plupart des forces d’intervention de police de nombreux pays disposent normalement de véhicules d’intervention blindés avec des échelles).

    – Pourquoi les policiers n’ont-ils pas été capables de neutraliser rapidement les 3 terroristes islamiques (il ne devrait pourtant pas être si « compliqué » en période de « plan VIGIPIRATE renforcé » d’intervenir plus rapidement en plein Paris avec ne serait-ce qu’une dizaine d’hommes munis de casques et de visières de protection balistique, de gilets pare-balles de classe III voire IV, de boucliers balistiques, de systèmes de vison nocturne, de fusils d’ assaut avec pointage laser.). il aurait été théoriquement facile pour une unité d’intervention professionnelle digne de ce nom, d’opposer à ces 3 salopards, une supériorité numérique, tactique et technique, avoir le dessus et éviter ce monstrueux carnage !

    – Pourquoi les Forces d’intervention ont-elles également perdu du temps en tentant de « négocier » avec ces fous criminels. en l’occurrence, il paraissait bien évident qu’il n’y avait rien à négocier !

    – Les policiers ont-ils dû attendre que le Préfet de Police de Paris voire que Bernard Cazeneuve « en personne » leur accorde l’autorisation d’intervenir ??? (ce qui serait absolument monstrueux) les victimes du BATACLAN ont été totalement abandonnées et livrées au massacre pendant près de 3 heures.

    – Pourquoi François HOLLANDE, Manuel VALLS, Bernard CAZENEUVE, Christiane TAUBIRA, Claude BARTOLONE, Anne HIDALGO,. se sont-ils rendus en grand cortège, sur les lieux (qu’avaient-ils à faire là et sans doute, au risque de gêner l’intervention des services de secours, des ambulances et autres véhicules d’intervention) ; il est à noter que ce cortège était entouré (dixit la radio ultra-gauchiste FRANCE INFO) d’un « impressionnant service de protection rapprochée surarmé » (ces forces de police auraient à l’évidence étaient bien plus utiles aux abords du BATACLAN).

    – Pourquoi le plan VIGIPIRATE renforcé en plan SENTINELLE s’est-il avéré aussi inopérant, en plein Paris ? Face à un tel carnage, les responsabilités des décideurs politiques de premier plan paraissent très lourdement engagées.

    En définitive, il s’agissait en l’espèce, de neutraliser un petit effectif de seulement 3 individus ; jamais un tel manque de réactivité et de professionnalisme des services de sécurité ne serait concevable en Russie, aux U.S.A., en Israël, au Brésil ou en Afrique du Sud,.

    Toujours est-il que, dans ce pays où seuls les diverses forces de polices disposent du monopole légal de porter une arme, les conséquences sont effroyables et que sans doute, un grand nombre de vies auraient normalement pu (et dues) être sauvées ! (sachant plus accessoirement, que 90 % des blessés par balle meurent des conséquences directes de l’hémorragie et nécessitent évidemment l’instauration d’urgence, des soins d’hémostase et de restauration volumique).

    Certes, il est toujours « de bon ton » d’ affirmer que « les forces de police ont fait un travail remarquable » ; en l’occurrence et si on considère objectivement les faits, cela n’est, dans cette affaire, manifestement pas vrai (je ne remets nullement en cause ici la valeur et la bravoure des « policiers de base » et notamment de tous ceux qui sont réellement intervenus, mais je m’interroge gravement sur la compétence réelle des autorités supérieures de la police ainsi que celle des « autorités » politiques).

    Cet effroyable fiasco devrait, me semble-t-il justifier au minimum, l’ouverture d’une enquête parlementaire.

    J’ai suivi vendredi 13 novembre, sidéré jusqu’à la nausée, le déroulement de ces événements en direct dans les médias ett j’ai tout de suite été effaré de l’incroyable inertie des forces de police alors qu’on apprenait en direct et en continu, comment tous ces malheureux étaient impitoyablement flingués comme des lapins piégés dans une nasse. Ces faits, où seuls 3 individus peuvent mettre une salle de spectacle à feu et à sang pendant près de 3 heures en plein Paris sans réaction adaptée des « forces de l’ordre » sont d’ une extrême gravité, et m’incitent à penser que les Français ont vraiment de quoi s’en faire pour les semaines et les mois à venir.

    Je demeure hanté par toutes ces images d’abominations, les photos de cette multitude de malheureuses victimes désarmées et qui furent totalement abandonnées à leur sort pendant DEUX HEURES et QUARANTE MINUTES. mais aurais-je la moindre explication ? la moindre réponse à mes (légitimes) questions ?. il faudra de toutes façons et à l’évidence, rendre quelques comptes aux blessés survivants et aux familles des victimes décédées.

    Dr Frédéric PREVOST (officier, ancien médecin militaire – 15 ans de service dont 18 mois en OPEX)

    • michelb says:

      merci à Vieux Jo et Mr Prevost,
      message très clair , hors de la pensée unique

      réalité bien loin des ricanements imbéciles de NOS élus

    • tirebouchon says:

      Il est évident que la Police, avant d’intervenir, a attendu que vienne les ordres. Ces ordres ne pouvaient en l’occurrence qu’être prise que par le Premier Sinistre et son Sinistre de l’intérieur.

      La police française dans sa totalité n’est pas formée pour cela, elle l’est pour bousculer et interpeller un Général (comme la gendarmerie à Calais)elle est formée pour mettre des PV, elle est formée pour assister les véhicules de fourrière, elle l’est pour frapper de pauvres types ou pour bousculer des manifestants anti mariage pour tous, elle est formée pour faire les plantons devants les batiments officiels et les ambassades, ARABES EN PARTICULIER, et pour rouler sa caisse ! Comment imaginer la police française faire face au terrorisme en action alors qu’ils ne font même pas la loi à Barbés à Paris ou à la Porte d’Aix à Marseille…la police française dont on nous vente les exploits bidons à la télé et qui n’a pas les moyens d’aller dans les 700 ou 800 zones de non-droit qui existent dans notre pays…La police française d’aujourd’hui, servira aveuglement les crapules qui nous dirigent comme celle d’hier qui fit le pire qu’une police puisse faire ! Qu’attendre de cette police qui ne refléte en réalité un mal bien plus profond, celui de la mentalité plutôt majoritaire dans notre pays qui fait du peuple français dans sa majorité un peuple d’emasculés ! On a la police que l’on merite non ? Comme j’aimerai me tromper !

    • Jean Monnaie says:

      Bien sur que c’est complètement aberrant et cela fait plaisir de voir quelqu’un qui l’écrit de la manière la plus exhaustive tellement les manques se cumulent et sont honteux.

      On a pourtant pu apprendre qu’un policier de la BAC (ou commissaire) est entré dans le Bataclan et a tué un des terroristes. Celui-ci sera certainement puni quand l’affaire sera un peu oublié, car il y a clairement une volonté délibéré de nos représentants politiques de laisser un tel drame se dérouler au coeur de Paris.

      Ce qu’il faut se dire, c’est qu’en France il ne faut compter désormais que sur soi pour sa survie et ne plus croire que la police ou la justice est à son service mais seulement là pour les apparences.

      Ca va donner lieu à des sacrés massacres à l’avenir vu le nombre de gens qui ont les yeux grands fermés sur les guerres communautaires que nos responsables politiques et médiatiques sont en train de fomenter depuis 40 ans…

  12. On entend pas les 3/4 du discours de Gilbert Collard, pas de son !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com