Les CRISPR Ca sont de véritables « couteaux génétiques » permettant de modifier les chaînes d’ADN, donc les gènes. Leur utilisation est facile. Leur découverte en a été faite en 2012 par une Française du nom d’Emmanuelle Charpentier travaillant à Umeá en Suède et associée à une Américaine du nom de Jennifer Dudna. Elle permet d’inactiver un gène, de le modifier en le cassant, d’apporter du matériel génétique extérieur. Le but est de soigner les maladies génétiques en modifiant les gènes, en les réparant. Mais par exemple il est possible d’intervenir sur les végétaux pour modifier, améliorer ou protéger les espèces. Bien sûr l’usage des CRISPR présente un risque de dérive eugénique. Un rapport parlementaire qui vient de paraître constate que la France a pris du retard sur cette question. Il vise à pousser les recherches sur cette technique dans notre pays. Mais il s’oppose (pour l’instant) à une modification du génome des cellules germinales (spermatozoïdes et ovules) dans l’esprit du transhumanisme ; celui-ci en effet vise à développer un surhomme (dit homme augmenté H+) par ce type de technique. D’ailleurs la Convention d’Oviedo élaborée il y a dix ans interdit de s’attaquer à l’embryon pour le modifier ; ceci  en dehors des indications thérapeutiques comme par exemple le traitement des myopathies ou la mucoviscidose.  

Or un certain nombre de chercheurs ont passé outre. À chaque fois la Fondation Lejeune a porté plainte (40) , ce qui a eu pour effet de bloquer un certain nombre de recherches sur l’embryon. Aujourd’hui 30 mars nous apprenons que 150 chercheurs et médecins ont écrit une tribune dans Le Monde dénoncent cet état des choses. Ils s’en prennent à l’action générale de la Fondation Lejeune en l’accusant de se mêler de politique notamment par sa lutte contre l’avortement. On trouve bien sûr en tête le très toxique Frydman  « père scientifique du premier bébé-éprouvette français » comme il est dit partout et ce qui est faux. La première fécondation in vitro a été effectuée en 1982 par le Pr Testard ; Frydman ayant simplement fait l’accouchement que n’importe quelle sage-femme aurait pu pratiquer. Ces médecins demandent que la Fondation perde son statut de reconnaissance d’utilité publique obtenu en 1996 (possibilité de recevoir des legs).

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

30 commentaires

  1. MCF68 says:

    C’est les labos américains qui vont être contents.

    • Le Sommelier says:

      @MCF68, Minus & Con à la Fois 68 Km, casse toi pauv’ con !

      • MCF68 says:

        Non toi d’abord. Comme ils disent dans les cours de récré. Vous noterez l’effort pour me mettre à votre niveau. Mais c’est dur

        • Le Sommelier says:

          @ MCF68, Mur des Cons Franchi en 68, tu es vraiment un connard de première ! Tu t’ es précipité encore une fois pour faire un commentaire de merde et Dickes t’ a donné le compte de façon magistrale avec des arguments auxquels tu ne réponds pas, évidemment . Tu es vraiment un gros malade refermé sur ton idéologie de mort .

          • MCF68 says:

            Venant de vous çà m’en touche une sans faire bouger l’autre.

            • Le Sommelier says:

              @FCM68, Mono Couille de Furet 68 microns, tu fantasmes ! Tu es un lâche . Tous les pro avortements sont des lâches . T’ as pas de couilles . Tu n’ est qu’ un darwinien dégénéré avide de mort et du sang des innocents traqués dans leur sanctuaire maternel .
              Casse toi pauv’ con.

              • MCF68 says:

                Comme les polonaises qui ont manifestées contre le renforcement de loi sans doute ?

    • Boutté says:

      Nous les favorisons toujours à nos dépens . Ainsi le sieur José Bové luttant contre les OGM végétaux, secteur de recherche dans lequel la France était en pointe en 1980, a détruit tout un pan de science où les USA (Monsanto) sont en situation de monopole . C’est pourtant l’avenir de nôtre monde, ce qui ne veut pas dire qu’il faut l’étendre à la création d’un surhomme . J’espère au moins que Bové a été bien payé !

  2. Jean-Pierre Dickes says:

    Le problème de l’usage des embryons chez l’homme est très difficile à régler. Cancérisation des implantation et rejets. Peschanski avait essayé de greffer des cellules souches embryonnaires ou des embryons dans la tête de personnes atteintes de maladie de Parkinson. Elles sont mortes dans des souffrance atroces. Tous les labos Américains comme Geron qui expérimentaient sur les embryons ont cessé de le faire faute de succès thérapeutique ou de recherches inutiles comme ces cellules où le patrimoine génétique d’embryons a été mélangé à celui de porc donnant des embryons hommes-porcs. Atroces œuvres des apprentis sorciers. Je pense que vous vous trompez pensant que les Américains vont se réjouir. Et s’ils s’en réjouissaient il n’ont pas de quoi être fiers.

    • MCF68 says:

      je crois que vous vous laissez abuser par vos opinion politiques. Mr Peschanski n’a jamais été poursuivi. Personne n’est jamais décéder. Restons sur le terrain scientifique. La recherche sur les cellules souches embryonnaires reste active dans le monde. Et aux États Unis aussi.

      • Jean-Pierre Dickes says:

        Effectivement il n’a pas été poursuivi car à l’époque la France laissait faire. En ce qui concerne les Parkinsoniens ils sont morts depuis longtemps car avec ou sans greffe ils étaient en très mauvais état de santé. Bien sûr les chinois s’amusent à faire des hommes-animaux. Quant aux Etats-Unis si vous trouvez un labo qui travaille sur l’embryon, faites moi signe.

        • MCF68 says:

          Il n’a pas été poursuivi parce qu’il n’a tué personne. L’Église catholique n’aime pas la science. Ce n’est pas nouveau et ça n’est pas étonnant : chaque pas que l’humanité fait vers une meilleure compréhension du monde et des êtres qui le peuplent fait reculer les superstitions et les mythes que vendent les religions. Alors, quitte à paraître franchement rétrograde aux yeux de la majorité des gens, l’Église n’hésite pas à combattre chaque avancée scientifique, et tout particulièrement quand cela touche à ce qu’elle considère comme ses dogmes les plus sacrés. Le « don divin de la vie », qui fait de Dieu le créateur de tout être humain depuis l’origine (que depuis une trentaine d’années l’Église catholique a enfin située au moment de la fécondation de l’ovocyte par le spermatozoïde), est un de ces préceptes intouchables. Du coup, la recherche sur les cellules souches issues de l’embryon fait partie de ses cibles, et elle a trouvé dans notre pays l’appui du gouvernement et de sa majorité réactionnaire, d’autant plus accentuée en cette période pré-électorale.

          • Le Sommelier says:

            @MCF68, Méga Connard Fientifique, t’ en rates pas une ! Visiblement tu ne sais pas ce qu’ est l’ Eglise, alors n’ en parle pas . L’ Eglise a toujours fêté l’ Annonciation le 25 mars, 9 mois avant le 25 décembre .
            Tu défends ta religion par le sang des innocents, par les tourments, par la souillure et le viol du sanctuaire, alors que la vraie religion, la religion catholique, affirme sans équivoque qu’ il n’ y a rien de si volontaire que la vraie religion .
            Il n’ y a que des vivants qui soient pour l’ avortement .
            Faudrait sortir de tes murs bétonnés et de ta cour de récréation goudronnée .
            Quand ma voisine, la fermière ramasse ses œuf, elle reconnait celui qui est fécondé et le met au chaud sous la glousse, les autres sont pour la poêle . Elle n’ a pas son BEPC, et tu ne lui arrives pas à la cheville . Tu ne sais rien, tu crois tout savoir, et tu crèverais de faim au milieu d’ un jardin potager .
            Casse toi chez pêche en ski pauv’ con, issu d’ une couche de cellules darwiniennes .

            • MCF68 says:

              J’en sais suffisamment. Et manifestement plus que vous. Mais rassurez vous et rassurez votre voisine. iIl n’y aura pas d’autre affaire Galilée. L’Eglise a retenu la leçon, compris que la science sur son terrain, est invincible. Plutôt que de l’affronter, quand une découverte remet en cause un point particulier de son enseignement, elle préfère biaiser, reculer et, finalement, corriger le dogme.

          • Le Sommelier says:

            @MCF68, Moineau de Chapeau Feutré 68 microns ! C’ est toi Omar ? Il a été écrit :  » Omar m’ a tuer  » et MCF a écrit :  » Personne n’est jamais décéder.  » ! Ta grammaire a muté ou ta grand-mère darwinienne t’ a muté ?

            • MCF68 says:

              Comme la GLOUSSE de votre voisine sans doute.

  3. pamino says:

    Et ça, c’est un argument ?

  4. Jean-Pierre Dickes says:

    Toutes les recherches sur les embryons ont été des échecs. Les labos américains comme la firme Geron on cessé ces recherches. L’implantation chez l’homme entraîne cancérisation ou rejet Peschanski a tente des greffes de cellules souches embryonnaires les patients sont morts dans des souffrances terribles. Il y a encore des fous qui mélangent des génomes de porc avec des génomes humains.C’est toujours le même refrain : la recherche ; laquelle ne trouve pas.
    Non les Américains ne se réjouiront pas que la convention d’Oviedo soit transgressée. Cela leur est égal : ils font leurs recherches dans leur coin sur les cellules souches iPS de Yamanaka qui viennent de la peau.

  5. Jean-Pierre Dickes says:

    Oui. C’est effectivement le seul essai qui ait réussi. Menasché a injecté des cellules souches embryonnaires dans les coronaires. On attend les résultats. C’est un des derniers tenants de cette idéologie. Tout le monde se met aux cellules de Yamanaka qui sont très prometteuses et évitent de tuer des embryons. Vous devriez vous en réjouir ; mais vous êtes un adepte inconditionnel de la culture de mort. Plus on tue des embryons, des foetus, des agonisants, de ceux qui en veulent finir avec la vie, plus vous êtes content. C’est une philosophie, un culte de la mort. Plus on tue, plus vous êtes content. Vous devriez vous balader avec une faux.
    Par ailleurs il ne faut pas confondre l’usage d’embryons et la modification du génome des embryons quià ce jour est interdit dans le cadre de l’Europe par la convention d’Iviedo.

    • MCF68 says:

      Je l’ai lu en diagonale. Mais il semble que cela marche aussi pour le diabète:
      http://care.diabetesjournals.org/content/diacare/32/8/1473.full.pdf

      Je suis avant tout pour l’efficacité. Le meilleur traitement possible. Si c’est la CSE, va pour la CSE si c’est Yamanaka, va pour Yamanaka.

      Si défendre les femmes qui meurent d’avortements clandestins c’est être pour la culture de la mort, alors oui je suis pour la culture de la mort. Je suppose que les femmes polonaises qui ont fait reculer leur gouvernement lors du dernier débat sur le sujet le sont aussi. Je n’imposerai pas de souffrances inutiles çà vous parle ?

      • Le Sommelier says:

        @MCF68, Minable de Con Férence 68 tares génétiques, si vraiment tu ne voulais pas nous infliger des souffrances inutiles, tu fermerais ta gueule , ça te parle ?

        • MCF68 says:

          Moi je ne suis pas médecin. C’est dommage parce qu’à lire votre logorrhée verbale vous êtes l’incarnation la plus drôle du chapitre sur les désordres psychologiques. Vous devriez poser votre candidature pour une autopsie à chaud.

  6. Jean-Pierre Dickes says:

    L’idéal est d’aider les femmes enceintes au lieu$ de les voir se laisser avorter clandestinement ou non.

    • MCF68 says:

      Absolument d’accord pour qu’on aide celles qui le souhaite. Mais qu’on laisse la liberté d’avorter à celles qui ne ne souhaite pas. L’avortement n’est pas et n’a jamais été une obligation. Qu’on laisse les femmes choisir.

  7. Félicie Aussi says:

    Il y a une chose importante à retenir de cette canonnade : le mot « fientifique » proposé par Le Sommelier.

    Il faut à tout prix que quelqu’un en parle à Arnaud-Aaron Upinsky pour qu’il le fasse rentrer dans le vocabulaire français.

    • MCF68 says:

      Si il est aussi doué que pour le linceul de Turin, vous risquez d’attendre longtemps.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com