no-border-ventimiglia--670x274Ils ont de toutes les manifestations de migrants pour favoriser leur accueil sur le vieux continent au nom d’une obligation morale droit-de-l’hommiste dont ils sont les héros et les hérauts.

Les No Borders, humanistes convaincus et extrémistes gauchistes assurés, idiots utiles des financiers apatrides, sèment confusion et chaos afin de détruire les frontières qu’ils ont en horreur. Ils soutiennent les vagues migratoires, moyen efficace pour désagréger les nations qu’ils détestent.

A Vintimille, ville italienne frontalière, ces jours derniers, ils y ont provoqué le désordre en fomentant la révolte de clandestins incités à revendiquer une place au soleil français. Affrontements avec la police italienne et française qui ont entraîné la mort d’un policier.

Quinze No Borders, italiens et français, ont été dénoncés à la police de Vintimille après qu’ils ont été trouvés en possession d’armes blanches. Parmi le matériel séquestré, outre des vis et des boulons, un gant avec des lames très affilées du type des griffes de Wolverine, considéré une arme tueuse !

Drôle de morale humaniste que celle de ces supers-héros des temps migratoires, nouveaux Wolverines aux griffes acérées. Mais les peuples européens ont-ils le droit d’exister encore pour ces paladins du métissage forcé ?

Francesca de Villasmundo

http://www.secoloditalia.it/2016/08/ventimiglia-denunciati-15-border-sequestrato-guanto-artigli/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

10 commentaires

  1. daflon says:

    Joli engin pour des pacifistes!

  2. Boutté says:

    C’est Villiers qui avait raison et Mittérand fût inconscient .

  3. bourgin says:

    Jamais aucune loi sur l’immigration n’a connu un destin aussi étrange que la loi n°2016-274 publiée le 8 mars 2016 au journal officiel. Cette loi, en chantier depuis près de deux ans, a fait l’objet d’un silence absolu des médias, de la presse, du monde politique. Le Front national, nourri depuis trente-cinq ans du thème de l’immigration est totalement muet. Les Républicains n’en soufflent mot. Le gouvernement et les socialistes ne fanfaronnent pas non plus. Lors du vote final de cette loi à l’Assemblée nationale, l’hémicycle était quasiment vide: un seul député de l’opposition (Les Républicains) pour une dizaine de socialistes, tandis que les deux députés d’extrême droite brillaient par leur absence… Or ce texte fondamental bouleverse le droit des étrangers dans le sens de l’ouverture et de l’accueil.
    Ainsi, son article 59, élargit l’accès à la nationalité française par le droit du sol, en introduisant une innovation majeure qui modifie sensiblement le droit français de la nationalité. Il ouvre la nationalité française à leur majorité, aux personnes vivant sur le territoire français «depuis l’âge de six ans et ayant suivi leur scolarité obligatoire en France […] lorsqu’elles ont un frère ou une sœur ayant acquis la nationalité française [par le droit du sol].» Cette loi crée ainsi une nouvelle forme d’acquisition de la nationalité française, un droit du sol dérivé, indirect, transmis par le lien de fratrie, qui ne nécessite pas d’être né sur le territoire français, mais d’avoir un frère ou sœur devenu lui-même français par le droit du sol.
    Son article 13 concerne les personnes en situation irrégulière, malades sur le territoire français. Il prévoit en faveur de tout étranger malade et en situation illégale, un droit à la régularisation si «eu égard à l’offre de soins et aux caractéristiques du système de santé dans le pays dont il est originaire, il ne pourrait pas y bénéficier effectivement d’un traitement approprié». Un étranger en situation irrégulière en France qui n’a pas les moyens personnels d’être soigné dans son pays d’origine, obtient ainsi le droit à une régularisation et donc celui d’être soigné en France. L’intention est certes généreuse mais une telle mesure risque d’entraîner un appel d’air d’une ampleur inconnue.
    L’article 17 de la loi crée une carte de séjour pluriannuelle de quatre (ou deux ans) qui sera délivrée «au terme d’une première année de séjour régulier». Jusqu’alors, le système français reposait sur la délivrance d’une carte de séjour d’un an renouvelable pendant cinq ans, avant d’accéder au titre de résident de dix ans. Les cinq ans de séjour temporaire constituaient une période probatoire, destinée à s’assurer d’une bonne intégration. Désormais, dès l’expiration du visa de long séjour d’un an, l’étranger obtient le droit à un titre de séjour consolidé, ne nécessitant pas un renouvellement annuel, d’une durée de quatre années, avant l’obtention du titre de dix ans.
    L’article 33 chamboule le dispositif de lutte contre l’immigration irrégulière.
    L’article 33 chamboule le dispositif de lutte contre l’immigration irrégulière. Il supprime la rétention administrative de cinq jours pendant laquelle le préfet peut décider de garder un étranger en situation irrégulière en rétention, le temps d’organiser son départ. Celle-ci passe à 48 heures, une durée bien entendu insuffisante pour organiser le retour d’une personne dans son pays. Seul le juge des libertés, traditionnellement ultralibéral en matière de droit des étrangers, pourra autoriser une prolongation de cette durée. En outre, la nouvelle loi interdit, sauf exception, le placement en rétention des familles avec enfant.
    En pleine crise migratoire européenne, la loi socialiste du 8 mars 2016 affaiblit l’Etat dans la lutte contre l’immigration illégale. Aujourd’hui, seule une décision de reconduite à la frontière sur quatre prises par les préfets est appliquée (environ 15000 par an). Avec le nouveau dispositif, la paralysie du système ne peut que s’aggraver. Alors pourquoi une telle omerta sur un sujet aussi sensible? Le silence général face à cette réforme reflète la situation politique. Le pouvoir socialiste n’est pas fier de cette concession à sa base militante, qui contraste si fortement avec ses postures de fermeté. Si le porte- parole des Républicains, Guillaume Larrivé s’est battu ardemment contre le projet de loi (il est intervenu 204 fois contre le texte), les grands leaders de la droite sont préoccupés par autre chose, tout comme d’ailleurs ceux d’extrême droite, plongés dans la course à la «dédiabolisation». Cette réforme, adoptée en catimini dans le dos des Français, alors que plusieurs pays d’Europe renforcent la rigueur de leurs lois sur l’immigration irrégulière, est un nouveau coup dur pour la démocratie.

    • lucifer says:

      MR Bourgin- Excellente réponse. Ce qui montre 2 choses: 1°les socialistes sont dans leur « rôle » : massacrer la France par tous les moyens;ce sont des fous. 2°la droite et l’extrême droite sont tellement concentrés pour l’ élection 2017 que le reste(le sort des Français)les indiffèrent. Ce qui démontre de jour en jour que pour nous en sortir ,il faudra prendre notre destin en main hors partis politiques.

  4. Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux says:

    Inutile de tendre la joue gauche quand on vous a frappé sur la joue droite. Les No Borders ne sont en aucun cas des humanistes convaincus mais seulement des activistes forcenés et des anarcho-nihilistes contestataires et destructeurs, donc des extrémistes gauchistes très dangereux.

  5. lucifer says:

    Ces NO BORDERS sévissent également à Calais. Ils sont connus et semblent bénéficier de beaucoup d’indulgence de la part du pouvoir. On ne me fera pas croire que la police n’est pas capable de mettre ces fouteurs de merde hors d’état de nuire. LAXISME LAXISME QUAND TU NOUS TIENS……

  6. Christiane says:

    Les NO-BORDERS sont, nous le savons les idiots utiles du mondialisme et, si l’oligarchie au pouvoir ferme les yeux sur leur nuisance et le danger qu’ils représentent vis-à-vis des patriotes, c’est qu’ils sont soutenus par les Etat-Unis et l’oligarchie de Bruxelles, donc financés par la finance internationale (Soros, par exemple; ne finance-t-il pas les Femen,) dans le but de créer et continuer le chaos en Europe pour nous détruire. C’est le rêve des mondialistes dont le plan fut révélé par le Général Wesley Clark mais, non diffusé par les médias aux ordres du système et, jusqu’à présent, méconnu du grand public.

  7. HUGUEL says:

    Dommage que je n’y étais pa car je me serais fait un plaisir
    de casser la gueule à tous ces gauchistes fouteurs de merde.
    C’est bizarre il n’arrive jamais rien à tous ces gauchistes et ce depuis la nuit des temps.

  8. simonviollet says:

    il y a beaucoup d’organisations « antifas », »no borders » et je ne sais quoi,mais les organisations anti-djihadistes on les voit pas
    sûrement elles seraient interdites,ce serait « blesser » le sentiment religieux de nos chers concitoyens

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com