On vous l’avait dit que Florian Philippot était un bernard-l’hermite dans le camp des nationalistes !

Pour preuve, dès qu’il a changé de coquillage, son drôle d’amour de la patrie a refait surface. Ses copains Les Patriotes se sont mis à l’écriture inclusive, cette folie genderophile qui assassine la culture française !

Possible il est vrai que Florian Philippot, l’inverti, trouve que la langue française est trop phallocrate…

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

14 commentaires

  1. Bon débarras.

  2. Il faudrait écrire Marin-e Le-e Pen-ne, pour faire bon-ne mesur-e.

  3. « cette folie genderophile » … hm, ‹cet folie› ?

  4. Jacques says:

    . ».. trouve que la langue française est trop phallocrate », pourtant il semble qu’il aime le(s) phallus.

    • Il doit y avoir des règles précises en de tels cas, mais je les ignore.

      • sergiio antoniovitch capa e bomba says:

        tu ne pratiques pas c’est different , tout à ton honneur

        • Azuly John says:

          Ce n’est pas très catholique de plaisanter ainsi!!!

  5. mac gyver says:

    C’est tout ce que vous trouvez à reprocher à Philippot ? C’est un peu léger , non ? Des purs et durs du FN sans doute ! eh bien ! retournez avec papa JMLP, pour enfin accéder au pouvoir. Vous ne pensez pas ,que la situation actuelle, avec son changement de société ,vaut quelque chose de moins con,que ce pamphlet ?

    • Yves ESSYLU says:

      « un peu léger » ? d’avoir voulu faire une politique marxiste dans un parti censé être « d’extrême droite »

  6. Georges Dubuis says:

    C’est un appel aux jeunes filles patriotes . / pour le moment.

  7. C’est le genderophilie appliquée à l’orthographe … de quoi rendre nos enfants encore plus dyslexiques qu’ils ne le sont déjà, par la méthode globale. Au fait, comment lit-on : « patriote, âgé et âgé – E (euh!) » ?

    • Je me suis prise au jeu, sans le vouloir : la genderophilie.

  8. Yves ESSYLU says:

    Evidemment puisqu’un marxiste se fait désormais appeler « progressiste »
    Bon vent avec son groupuscule de gauchiasses

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com