lgbt-dollars-MPI

Le magazine américain Forbes recense six homosexuels notoires ainsi qu’une transsexuelle parmi sa liste des plus grosses fortunes mondiales.

Le premier est le producteur de musique et investisseur américain David Geffen – 227e  fortune mondiale. À 71 ans, il est aujourd’hui à la tête d’une fortune dépassant les 6 milliards de dollars, notamment à travers ses participations dans Apple et dans les studios DreamWorks.

Peter Thiel arrive au deuxième rang des mégafortunes LGBT. Il est le cofondateur de PayPal. À 46 ans, il est à la tête d’une fortune évaluée à un peu plus de 2,2 milliards de dollars, qu’il a accumulé grâce à des placements judicieux au lancement de Facebook.

Pour la première fois, une transsexuelle apparaît cette année dans le classement de «Forbes». Jennifer Pritzker (1,8 milliard de dollars), héritière de la famille propriétaire des hôtels Hyatt a publiquement annoncé son « changement d’identité de genre » l’été dernier. Elle est à la tête d’un fonds d’investissement.

Suivent les seuls milliardaires non américains du classement: les Italiens Domenico Dolce, 56 ans, et Stefano Gabbana, 51 ans. Les propriétaires de la griffe de mode éponyme disposent de 1,65 milliard de dollars chacun.

John Stryker (1,6 milliard), magnat de l’équipement médical, apparaît aussi dans la liste des super riches. Stryker figure, par ailleurs, parmi les plus importants contributeurs financiers du lobby LGBT aux Etats-Unis, aux côté de David Geffen.

Michael Kors, qui a fait fortune dans le prêt-à-porter, fait son entrée dans le classement (1 milliard).

Tim Cook, le CEO homosexuel d’Apple, n’est pas encore milliardaire. Sa fortune est évaluée à 600 millions de dollars. Mais, comme son contrat inclus d’importantes options d’achat d’actions à des prix hyper avantageux, sa fortune devrait rapidement grimper et le faire entrer au classement de « Forbes ». Ses revenus de l’année dernière ont dépassé les 400 millions de dollars.

Bien sûr, on ne vous parle ici que des milliardaires qui ont rendu leur homosexualité publique.

Et on ne vous parle pas non plus des fortunes « gay friendly » qui contribuent au financement d’une internationale LGBT.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Mathieu says:

    Et alors ? Ça fait quoi que quelqu’un soit riche et homo ? Seul les hétéros ont le droit d’avoir des milliards?

    Et arrêtez de sortir le mot lobby à tout bout de champ, ça commence à ne plus avoir aucun sens.

  2. Tomtom says:

    Bonjour Pierre-Alain,
    Histoire de mettre du relief à votre article et d’en changer la perspective volontairement propagandiste:
    http://www.forbes.com/sites/natalierobehmed/2014/03/03/meet-the-worlds-lgbt-billionaires/
    c’est l’article de Forbes original, comme il y est dit :
    « … seulement sept ou 0,4%, de 1645 milliardaires de la planète ouvertement s’identifient comme lesbiennes, gays, bisexuelles ou transgenres. »
    Alors arrêtez de vous bourrer la tête avec votre pseudo complot LGBT … j’imagine que dans le tas (gros tas d’ailleurs puisque qu’il y a 1645 milliardaires)… on trouve bien assez d’extremistes religieux de tous bords pour arroser les différentes églises, mosquées, temples, synagogues …
    Allez plutot demander à « Cecil Chao » milliardaire de Hong Kong de vous donnez de l’argent … lui qui propose 65 millions de dollards à qui marriera sa fille lesbienne 😉

    => Offusquez vous plutôt que nombre de ces milliardaires ne donnent rien ou si peu de leur fortune à des oeuvres et préférent se rouler dans leurs billets en se sentant rois du monde.

    bref à force de voir du LGBT partout vous allez vous noyer dans un verre d’eau,

    cordialement,

    Tomtom

  3. champar says:

    Curieux, quand le lobby LGBT est dénoncé, comme pour les francs maçons le lobby s’agite et crie qu’il n’existe pas.

    L’article parle bien de « notoires » donc des militants qui font étalage de leurs convictions et non de personnes qui auraient fait un choix de vie en toute simplicité sans propagande. Il semble donc bien que l’on ait affaire à un lobby sinon comment un groupe présenté comme très minoritaire par les contradicteurs pourrait-il financer la propagande et influencer à ce point les politiques pour détruire la société au delà de toute raison !

    • Tomtom says:

      Mais arretez de venir chialer « LGBT par-ci LGBT par la … »

      « aide toi et le ciel t’aidera »

      Comme vous le dites si bien les gays sont très minoritaires … c’est donc donc un petit lobby finalement. Les catholiques sont beaucoup plus nombreux il me semble … du coup pourquoi votre lobby est-il si faible ? j’imagine que dans les 1645-7 milliardaires mondiaux qui restent il y a du monde pour financer votre propagande, au pire faites une join-venture avec les Quataries sur le rejet des gays … vous y trouverez une oreille attentive.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com