drapeaux-en-berne

Tribune Libre

Les quatre morts de la France

Il se pourrait bien que je vive suffisamment longtemps pour voir la fin de la France. Je n’avais pas même imaginé qu’une telle situation serait possible. Et la question se pose de comprendre comment nous avons pu en arriver là.

Dans ma ville, il y a des boites-aux-livres où les habitants peuvent échanger librement des livres grâce aux dites boites. Récemment, je suis tombé sur un livre d’Alain Peyrefitte : Le Mal français, et naïvement, j’ai commencé à le lire en me disant que ce serait peut-être intéressant de lire un livre écrit par un homme de « droite ». Car, avant de feuilleter ce livre, j’avais cette idée reçue qu’Alain Peyrefitte était de « droite ». Mais, rapidement, après quelques dizaines de pages, a grandi en moi un malaise de plus en plus grand. Après avoir repris la lecture depuis le début, j’ai confirmé mon diagnostic : ce livre est en réalité complètement de gauche : admirateur de Voltaire et de la Révolution française, haine de tout ce qui est ancien, mépris total pour la religion catholique, etc. Tout ce qui est français est aux yeux d’Alain Peyrefitte une espèce de vieillerie à éliminer.

Ma conclusion est donc tout à fait simple. Le Mal français, c’est que la soi-disant « droite » est de gauche. Ce n’est sans doute pas l’idée d’Alain Peyrefitte, mais c’est mon diagnostic, en le lisant. Il n’y a pas de véritable droite en France. Il suffit de voir l’infâme Nicolas Sarkozy appeler à voter François Hollande (en cas de duel avec Marine Le Pen) pour le comprendre, ou de voir le caniche otanien Alain Juppé draguer ouvertement les électeurs du PS. C’est juste effarant.

Il faut noter que l’Angleterre a bel et bien une vraie droite, et c’est elle qui a choisi le Brexit. Les Anglais se pensent encore un avenir, et ils ont même l’audace de dire merde aux Américains, qui leur avaient pourtant donné l’ordre de rester dans l’Union Soviétique Européenne, cette façade politico-juridique de l’OTAN. On aimerait bien que les Français soient capables du même courage.

On nous parle beaucoup de mouvement dextrogyre et de droitisation de l’électorat. Concrètement, je ne vois rien de tout cela. Il me semble que la France est déjà morte plusieurs fois.

  1. Elle est morte en 1789-94, avec la liquidation de la Royauté française et la sordide décapitation du roi et de son épouse. La France a été décapitée.
  2. Elle est morte à nouveau avec le funeste ralliement à la République de 1892 (un marché de dupes où Léon XIII a été manifesté berné) et la loi laïcarde de 1905. La France a été lobotomisée culturellement et religieusement.
  3. Elle est morte en 1945, avec l’épuration et la liquidition physique des notables et de l’intelligentsia de droite, par les communistes, mais pour le plus grand bonheur de l’occupant américain.

Après la décapitation royale (1789-94), la liquidation culturelle (1898-1905), puis l’élimination physique de la Droite (1945), nous sommes entrés dans la quatrième phase : le génocide du peuple français et son remplacement par du tout-venant ethnique tiers-mondiste. Rappelons que l’avortement a tué environ 10 millions de bébés, majoritairement français, depuis sa légalisation en 1973.

On nous parle beaucoup de guerre civile ces derniers temps. Ce n’est pas une guerre civile. Suivant le vainqueur, ce sera soit une guerre de libération nationale (si le peuple français survit) ou une guerre génocidaire (si le peuple français est liquidé). Un match nul serait une guerre de sécession, mais il est douteux que nos ennemis se contentent d’un match nul.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. entierment daccort avec vous sur la situation voulu de la france par se pouvoir sectaire indigne de ses parasires etrangers qui nous gouvernent anti francais sans foi ni loies facistes

  2. Philibert says:

    On gagnera la guerre et parce que comme le Christ l’a dit à Marcel Van, Il aime ce pays tout particulièrement pour ce qu’il doit encore en sortir. Il doit simplement se produire une épuration, comme quelqu’un l’a dit ici des branches qui ne donnent plus de fruit. Celui qui n’est pas catholique dans ce pays est comme un fraudeur, vient le moment où le cataclysme du contrôle finit par arriver, sans oublier les Georgia Guidestones : http://www.radioliberty.com/stones.htm

    • Paul-Emic says:

      « Aide toi le ciel t’aidera ». Rester à attendre l’intervention de la divine providence risque de s’avérer aussi stérile que de discuter du sexe des anges quand Souleymane mettait le siège sous les remparts de Byzance.

    • Paul-Emic says:

      mon commentaire s’est évaporé ..

  3. chris83 says:

    Mais le dicton dit de se prendre en mains, de ne pas attendre que le rôti vous tombe tout cuit dans le bec… Alors avec l' »AIDE de DIEU » mais pas sans un effort de notre part, je ne vois pas comment sortir indemne de cette décadence de notre pays. « Aides toi le ciel t’aidera »…

  4. remyetcecilelecolealamaison says:

    Absolument d’accord avec tout ça.
    Rappelons que la Restauration a retapé la France en 5 ans, après 25 ans de désastre révolutionnaire.
    La Loi criminelle Veil date de 1975.
    Vous avez tout à fait raison d’évoquer la sordide « libération » où tant de crimes furent commis. Saviez-vous qu’au-delà de l’infâme amnistie accordée aux communistes pour leurs exactions, des gens étaient encore dans des caves, torturés chaque dimanche après le déjeuner de ces braves camarades. On descendait dans la cave avec les copains, histoire de s’amuser un peu. De jeunes soldats allemands totalement innocents, des mères de famille royalistes, des prêtres, des résistants de la première heure… on n’a jamais fait le décompte. Je pense, pour avoir survolé la question, qu’il y a l’équivalent du nombre de tués à la Révolution. C’est un génocide totalement occulté.
    Outre ce fait naturellement, la France gaulliste s’est livrée aux « alliés » qui n’avaient eu de cesse pendant toute la guerre de nous faire le Blocus de manière totalement déloyale puisque nous étions occupés (y compris sur les denrées alimentaires destinées aux nourrissons), car les tickets de rationnement, ce n’est pas la faute des Allemands mais d’eux; de nous attaquer nos colonies et de les prendre (la France en 45, au lieu de reprendre ses terres, perd tout); de nous bombarder copieusement, soit 7.000 villes et bourgs rasés. Jamais les Allemands ne nous ont fait ça.
    Nous avons été les Lybiens de 39-45. Le méchant ne nous a guère fait de mal, mais le gentil nous a anéanti.

  5. Le Colonel says:

    Je suis sidéré face à l’apathie, sorte de torpeur hypnotique des compatriotes. Y a-t-il encore de vrais compatriotes ? Y a t-il encore une « patrie ». J’en doute. La partition du territoire s’organise en « haut lieu ».
    (lire Philippe de Villiers) Des zones ou la Charia sera dominante. Car le but de nos responsables est de supprimer le français chrétien, pour le remplacer par une nouvelle société de gens dont la foi n’est pas celle de la France et associée à la loi des barbaresques. Il s’agit de trahison qui mérite le tribunal et une condamnation ferme. A quand le dépôt d’une accusation contre le GODF et ses sbires dans le gouvernement ? Je ne vote ni Sarkozy ni Al. Juppé ni Montebourg mais seulement pour Didier Tauzin.

  6. balaninu says:

    Dieu du Ciel ! comme votre analyse est véridique Monsieur Revengé !

    L’humain est devenu un être sans Dieu, et bien voilà le résultat !

  7. Champalier says:

    Je ne voudrais pas être rabat-joie ni décourager l’auteur sur ses bons sentiments qu’il nourrit sur la droite anglaise, mais l’analyse de Charles Fronzac dans son petit opuscule( à consulter sur pdf http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2015/10/Ch-Fronzac_Le-Fil-d.Ariane.pdf) expose et rappelle les agissements systématiquement déconcertants de nos voisins d’outre-manche à l’égard de notre pays depuis l’avènement d’Olivier Cromwell au XVIIème siècle.
    Les derniers procédés de Dunkerque, de Mers el Kebir et de Dakar, accomplis par des hommes de droite pourtant, ne furent que des récidives bien rodées.
    Que cache finalement ce « brexit ».
    Un ami, me disait qu’il valait mieux avoir les anglais comme ennemis que comme amis, car dans le dernier cas, il peut se dissimuler un tour de passe-passe.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com