Selon le quotidien néerlandais De Telegraaf, les frictions entre touristes russes et néerlandais auraient récemment particulièrement augmenté à la suite de la catastrophe aérienne du vol MH17, qui a tué 193 Néerlandais. La porte-parole de TUI Pays-Bas précise que ces frustrations n’ont pas encore dégénéré en violences dans les lieux de villégiature. « Nous nous tenons prêts à intervenir si quelque chose devait arriver », précise la porte-parole. Selon Corendon, un tour-opérateur, les Russes ont déserté la mer Méditerranée pour les vacances. « A Majorque, nous avons vu leur nombre diminuer de moitié. Les agents de voyage locaux pensent que c’est une conséquence des tensions géopolitiques en Ukraine. Les touristes russes préfèrent ne pas dépenser d’argent dans des pays européens critiques envers la Russie ou pro-ukrainien. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. chambssy says:

    AH BA OUI, ma bonne dame, la guerre c’est mauvais pour le commerce : qu’on aille me recuperer Zola, Pot Bouille pas mort

  2. C’est triste de voir comment le matraquage médiatique arrive à formater les gens à se haïr les uns les autres.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com