Partout en Europe s’installe le chaos et la désolation. A Budapest, les immigrés illégaux campent dans la rue.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

14 commentaires

  1. Rémi de Völn says:

    Pour l’instant, ils sont pacifiques ….

    • Denis says:

      Hélas, aucun pays n’y échappera!
      Mais la Hongrie n’est quand même pas parmi les états mous et sans âme…
      Attendons de voir.
      Quoi qu’il en soit, ces immigrés paraissent effectivement moins endoctrinés que ceux qui arrivent ailleurs : barbes rares, etc

      • gilgamesh says:

        J’ai programmé de retourner en Hongrie et en Pologne cet automne et j’espère bien ne pas avoir cette vision dans les rues des petites villes polonaises et hongroises. En Pologne fin 2014 je n’ai pas vu de clandestins dans les rues y compris à Varsovie. D’ailleurs les Polonais n’en veulent absolument pas et jusqu’ici semblent être préservés mais depuis l’invasion qu’en est-il?
        En tous cas quelle désolation que de voir ces tentes un peu partout en Europe . Je pense aussi que le gouvernement de Victor Orban devrait réagir un peu mais avec le carcan de l’UE il n’est pas entièrement libre de toutes décisions salutaires pour la nation hongroise.

    • Raiford says:

      Pacifiques oui,
      tant qu’on leur fournit de l’assistance (qui amorce la pompe)

      Mais qu’en sera-t-il lorsqu’ils seront trop nombreux et que l’hiver arrivera.
      L’issue est la guerre civile et l’émergence de partis nationalistes beaucoup plus durs avec ces envahisseurs.

      Beaucoup ne comprennent pas que des envahisseurs sans armes, cela reste des envahisseurs, avec toutes les nuisances possibles et imaginables.

      • Denis says:

        Pour être allé à une Commémoration à Budapest en février, il y a une dizaine d’années, je peux vous confirmer que l’hiver y est bien froid!
        Mais le réchauffement climatique devrait peut-être arranger les choses…

  2. mais, déjà, ils s’imposent. Il y a certainement nombre de personnes en droit d’asile, mais combien d’autres inconvenants dangereux ?! La plupart des dirigeants actuels d’Europe ouvrent grande les portes aux destructeurs de son passé et de ses racines …

  3. Vincent says:

    Ils seront à la gare St Lazare la semaine prochaine et les pontes du régime socialiste nous traiteront de racistes pour ne pas les accueillir

    • Denis says:

      Désolé Vincent, mais c’est Paris Est la gare pour Budapest…
      Enfin, la gare d ‘arrivée depuis Budapest.

  4. Champallier says:

    La raison exige si l’on en a les moyens de renverser ce gouvernement infâme avec sa république félone.

  5. tirebouchon says:

    C’est cuit et archicuit….Les peuples européens sont trop lâches pour que cela change ! Les hordes migratoires le savent ils sont le fer de lance de ceux qui sauront dans peu de temps les asservir…Si à l’égard de l’islam nous n’agissons pas avec violence et brutalité c’est foutu !

    20 % d’intégristes dit-on …mais 20 % cela représente une armée de 300 millions d’hommes et de femmes dans une Oumma qui compte 1 milliard 400 millions de musulmans…qui dit mieux ?

    • Raiford says:

      « peuples européens sont trop lâches »

      Non, mais trop peu clairvoyant.

      Cela fait 2 générations que nos jeunes dans les écoles, sont endoctrinés par l’élite mondialiste et maçonnique, à un principe devenu sacro-saint :

      Nous sommes racistes et nous devons accueillir tous les étrangers, sans limites ni sélection.

      • Denis says:

        Si, trop lâches!
        Pour l’expliquer, c’est parce que la facilité a conduit à la fainéantise, à la faiblesse et à la lâcheté..
        Les conditions de vie et les progrès n’encouragent plus à faire le moindre effort (Tout pour rien et un salaire important sans responsabilités réelles), l’argent et les aides sociales achètent tout et permettent des bouleversements sociétaux, sans que la majorité se révolte, préférant tout accepter et même approuver, pour ne pas remettre en question son petit confort, ses loisirs…

  6. Denis says:

    Prochaines étapes : altercations et provocation de la Police (comme à Milan), refus de viande non halal (comme en macédoine)…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com