pape_francois_imam_al_azharIslam, État Islamique, Daesh, fanatisme musulman, il est des mots que le pape François et l’élite de l’Église s’interdisent de prononcer.

Les attentats islamiques au nom d’« Allah Akbar« , sous les formes les plus diverses et variées, du coup de hache au camion fou lancé sur la foule, en passant par le couteau de boucher ou le fusil d’assaut, ensanglantent l’Europe, de l’Est à l’Ouest, du Nord au Sud. Mais nommer les responsables et la religion inspiratrice est au-dessus des forces de ces ecclésiastiques bien-pensants tout dévoués au multi-culturalisme et au multi-confessionnalisme.

A chaque nouvelle attaque barbare sur le sol européen, le pape François exprime sa tristesse, « sa vive douleur », adresse ses condoléances aux proches des victimes, appelle à la prière. Et cache les responsabilités tout en continuant à prêcher l’accueil de tous les clandestins, immigrés, migrants, réfugiés, sans distinction ni modération.

Dimanche dernier, à l’heure de l’angélus sur la place Saint-Pierre, il a commémoré « tant de victimes innocentes », a appelé à l’arrêt « de tant de déplorables actes de terrorisme et de violence qui ont causé la douleur et la mort », a invité les fidèles rassemblés sous le balcon « à s’unir à ma prière afin que le Seigneur inspire à tous des résolutions de bien et de fraternité. » Vœux pieux, paroles creuses face à l’horreur islamique qui s’abat sur l’Europe. Et à entendre le pape, on se demande si ce n’est pas le Seigneur qui serait un peu coupable, quand même, de ne pas « inspirer à tous des résolutions de bien et de fraternité. »

Dans le communiqué aux victimes de l’attentat de Munich du 22 juillet dernier, dans celui adressé à la communauté du père Hamel égorgé pendant la messe, en France, dans son message après le massacre de Nice, dans ses paroles suites aux attentats du Bataclan, même ligne sentimentale et émotionnelle, même langage politiquement correct, mêmes formules humanistes simplistes, mêmes slogans gentillets et appels chimériques à la paix et à la fraternité mondiales déconnectés de la réalité sanglante, même désir de prolonger le dialogue avec un islam soi-disant modéré…

Et même silence coupable vis-à-vis de l’islam conquérant et féroce par nature, tombereau de ces actes ignobles perpétrés par ces croyants accrochés à leur Coran. Et vis-à-vis d’une politique internationale occidentale semeuse de chaos, de guerres et de morts au Proche-Orient. Si on a déjà peur de prononcer les mots, on est vaincu d’avance ! Si on est tétanisé par le terrorisme et l’État islamiques au point de s’interdire de les nommer, les fous d’Allah ont déjà gagné sur un Occident décadent et dévirilisé ! Si on ne condamne pas les politiciens actuels, la déstabilisation de l’Orient continuera à se propager à l’Occident : l’Union Européenne des Fabius, des Bernard-Henry Lévy, des Sarkosy et Hollande, de dame Merkel et autres anges noirs de la politique internationale, n’est-elle pas le premier responsable, avec l’impérialisme américano-israélien, du golem Daesh ? Et des dégâts collatéraux que font les attentats islamiques ?

Tous ces beaux discours humanistes et indulgents, toutes ces condamnations abstraites et indéfinies, « Nous condamnons, a affirmé le pape François à plusieurs reprises, de la manière la plus absolue, toute manifestation de folie homicide, de haine, de terrorisme et toute attaque contre la paix », repris en boucle par les évêques et les ecclésiastiques européens enfermés et enferrés, comme François, dans leur idéologie œcuménique et libérale, dans une bienveillance mortifère et une tolérance permissive, sonnent dérisoires et bien ridicules face à la barbarie concrète et aux égorgements sanguinolents des combattants d’Allah. Condamner une « manifestation de folie homicide«  sans nommer les coupables ne sert de rien, à part devenir la risée des responsables de cette haine !

Ce n’est pas par des incantations superstitieuses adressées à Dieu, aux hommes et aux fanatiques musulmans, ce n’est pas par des paroles naïves et crédules, que le problème du terrorisme islamique qui sème la mort aux quatre coins de la planète sera combattu efficacement. Ce n’est pas par des discours soft et beni-oui-oui, que les légions du croissant seront anéanties. Ce n’est pas, comme le font sans repentances ni mesure la hiérarchie ecclésiastique en s’appuyant sur un message chrétien défiguré et travesti, en prônant l’accueil inconditionnel de toute la misère du monde, en favorisant les débarquements de toujours plus de musulmans en Europe, en fêtant le Ramadan, en se soumettant aux coutumes des immigrés, en s’auto-flagellant, que cette barbarie islamique prendra fin sur le sol du vieux continent.

C’est par un message authentiquement chrétien, respectueux et protecteur des nations et de leur identité, c’est par un véritable souci missionnaire en vue de la conversion des âmes à Jésus-Christ, le seul et unique vrai Dieu, c’est par des mesures viriles et combatives, c’est en redécouvrant la fierté et la grandeur des racines européennes et de la chrétienté, que l’Église pourra apporter une réponse efficace, surnaturelle et naturelle, à la menace terroriste islamique.

Autrement, le pape aura encore bien des messages de condoléances et de tristesse, de vœux pieux et d’adjurations, à adresser au monde dans le futur !

Francesco de Villasmundo

http://www.news.va/fr/news/le-pape-exprime-de-nouveau-sa-vive-douleur-apres-l

http://www.lastampa.it/2016/07/24/vaticaninsider/ita/vaticano/non-si-pu-vivere-senza-perdono-5w5qGqukk2x5ooIt4r9FBP/pagina.html

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. DUFIT THIERRY says:

    Vous avez entièrement raison. Le pape François a même une responsabilité dans la folie meurtrière de l’Islam : il ne cesse d’encourager l’Islam, il encourage également l’immigration massive (en grande majorité musulmane) qui déferle sur l’Europe. Rappelons-nous son déplacement à Lampedousa pour les soutenir. N’oublions pas non plus l’œcuménisme délirant qui est la conséquence du concile Vatican II –Nostra Aetate- le pape Jean Paul II embrassant le Coran, son islamophilie –que St Jean Baptiste protège l’Islam et bien sur l’abomination d’Assise. Ces papes post conciliaires au lieu de faire leur devoir qui est de protéger et défendre la Foi Catholique ont encouragé les fausses religions. On a maintenant le résultat de 50 ans d’apostasie.

  2. Guillaume says:

    Un cardinal américain déclare que ‘les nations chrétiennes’ d’Occident doivent freiner la poussée de l’islam !

    « Dans son interview à Religion News Service, le cardinal Burke trace un parallèle opportun entre les invasions musulmanes du passé en Europe comme la bataille de Lépante (1571) et la bataille de Vienne (1683) et la poussée de l’islam en Europe aujourd’hui. La grande majorité des leaders occidentaux contemporains sont tellement compromis sur cet enjeu crucial qu’on pourrait se surprendre de l’audace du cardinal. En réalité, le cardinal ne fait que rappeler ce que plusieurs leaders musulmans ont affirmé ces dernières années. Ainsi, en 2002, Youssef Qaradawi, le guide spirituel des Frères Musulmans, a déclaré que l’offensive idéologique de l’islam en Europe aujourd’hui n’est que la continuation des offensives islamiques militaires du passé. Dans d’autres déclarations, Qaradawi, a affirmé qu’à l’étape actuelle, ce sont les lacunes technologiques du monde musulman (voir : we depend on others for military power) qui l’empêchent de mener des offensives militaires comparables à celles du passé. »

    PS Ils ne sont pas tous décérébrés ?!

    http://pointdebasculecanada.ca/cardinal-americain-declare-que-les-nations-chretiennes-doccident-doivent-freiner-la-poussee-de-lislam/

  3. Combien est il pathétique ce Papy François, toujours la larme a l’œil pour déplorer le dernier attentat sanglant du jour. Il exprime sa tristesse, « sa vive douleur », adresse ses condoléances aux proches des victimes, appelle à la prière. Il condamne vigoureusement en paroles les effets, et récidive dans ses appels à augmenter les causes des carnages : l’accueil des musulmans en Europe. Il manifeste de manière spectaculaire son amitié envers des responsables musulmans qui s’empressent de lui passer la main dans le dos pour le conforter dans sa coupable stupidité, alors qu’ils ont envie d’éclater de rire devant tant de candeur et de naïveté.
    Parallèlement il fait ami-ami avec les « grands de ce monde » : financiers et politiciens corrompus jusqu’à l’os, la mafia internationale maçonnique, les soi-disant « humanistes », et autres ennemis jurés du christianisme.
    Comment peut il oser espérer une réponse divine à ses prières hypocrites et apostates ?
    S’il voulait anéantir la chrétienté, il ne pourrait s’y prendre plus subtilement.
    Il n’est pas le premier apostat à diriger l’Église et celle ci n’a pas disparu.
    Comme le font les musulmans, les ennemis du genre humain, amis de la mort et de l’esclavage, les chrétiens doivent se réunir en petits groupes indépendants et s’entraîner à combattre pour préparer la croisade intérieure qui libérera l’Europe de cette présence parasitaire et criminelle.

  4. Est ce qu’il ressent aussi une profonde douleur quand des sacrifices sont pratiqués , durant les Messes Noires , dans les catacombes du Vatican ?

  5. Nous en sommes arrivés à ne plus accepter les déclarations du Pape Bergoglio et de nombreux cardinaux et évêques,non seulement nous pouvons et devons nous mettre »en grève de pape et de prélats »sans tomber dans le sédévacantisme »,mais nous devons trouver un moyen de le leur faire comprendre.
    Bergoglio démission!

    • Bardamu says:

      « sans tomber dans le sédévacantisme ». Vous ne comprendrez donc jamais rien ! Marcel de Corte avait raison d’écrire que l’intelligence était en péril de mort !

  6. Guy de la Croix says:

    Si vous n’avez pas encore compris que cet apostat et hérétique de Bergoglio est dans l’occupation actuelle du siège de l’église de Rome exactement le même promoteur du gouvernement mondialiste judéo franc-mac israélo aléricain..que Hollande dans ce gouvernement de moutons français…

    Que les quelques cathos qui subsistent dans le monde réclament la démission immédiate de Bergoglio du siège de Pierre …

  7. Selak Saspas says:

    La menace terroriste islamiste n’est qu’un leurre.

  8. Struyven Marie-Thérèse says:

    Je reste bien perplexe devant les dires et l’attitude de notre pape François. Il voudrait anéantir la foi catholique qu’il ne s’y prendrait pas mieux. Est-il encore besoin d’énumérer tout ce qui nous semble contraire à la Foi catholique. Un diction dit : qui se ressemble, s’assemble. Dois-je penser de la sorte ? C’est avec une grande peine et une grande inquiétude que je parle de la sorte étant chrétienne, catholique et romaine. J’ai aimé énormément les débuts du sacerdoce du pape François mais à présent j’ai beaucoup de doutes car il prêche un humanisme et non la Foi catholique. Je pense que je ne peux que prier et offrir mes croix de tous les jours pour lui. Seigneur, aies pitié de Lui, envoie Lui ton Esprit-Saint et fais le descendre dans notre intelligence, guide-nous je t’en prie. Que devons-nous penser ? Gloire à Toi Seigneur.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com