soldat-homo-mpi

« L’interdiction de servir dans l’armée américaine pour les personnes transgenres doit être remise en question », a déclaré il y a quelques jours le secrétaire d’Etat à la Défense Chuck Hagel, dans l’émission « The Week » sur la chaine de télévision américaine ABC.

En 2010, le Congrès avait déjà adopté une loi autorisant les homosexuels et les lesbiennes à servir dans l’armée sans être obligés de cacher leurs orientations sexuelles. Hagel a cependant précisé que la question des transgenres servant dans l’armée était plus compliquée que la question des homosexuels.

« La présence de transgenres dans l’armée peut nécessiter un suivi médical qui, selon les endroits, n’est pas toujours possible », a-t-il expliqué.

Allyson Robinsonn, militante LGBT, et ancien capitaine dans l’armée américaine, a salué les propos de Hagel soulignant que de nombreux alliés des Etats-Unis, comme le Royaume-Uni, l’Australie et Israël, permettaient déjà à des personnes transgenres de servir « avec fierté et honneur » dans les forces armées de leurs pays. « Il est temps que les États-Unis en fassent de même », a-t-elle affirmé.

En 2013, après de longues discussions, l’armée israélienne avait décidé de permettre à un garçon ayant subi une opération de changement de sexe, de s’engager en tant que femme soldat. Le porte-parole de l’armée israélienne avait déclaré à l’époque que les nouvelles recrues qui se déclaraient transgenres « devaient s’enrôler dans l’armée comme tout le monde. »

En France, le cas d’un transgenre sous-officier de l’armée de l’air avait fait l’objet de quelques articles de presse en 2009.

En Grande-Bretagne, c’est le cas d’un ancien soldat britannique devenu « la première femme musulmane transgenre du Royaume-Uni » (après son opération, le transgenre s’était converti à l’islam) qui avait fait l’objet d’une médiatisation en septembre 2013. En 2008, une autre affaire avait fait parler d’elle : l’armée britannique avait été condamnée à verser 250.000 £ à un ancien capitaine licencié après s’être présenté en tenue féminine à une visite médicale.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Bilgetz says:

    Confusion regrettable entre transgenres et transsexuels. Sinon, article intéressant.

  2. Gillic says:

    Qu’ils soient transgenres ou transexuels, cela doit être chaud dans les chambrées !! Je comprends mieux pourquoi nous voyons dans certaines émissions sur l’ armée, des engagés(ées?) pleurer comme des madeleines à la télé parce qu’ils ne réussissent pas aux tests physiques pour accéder à certaines spécialités !!!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com