On saura ce soir si c’est du lard ou du cochon, en tout cas Marine Le Pen réalise un score historique dans le département de la Guyane. Alors qu’aux présidentielles de 2012, Marine Le Pen avait fait 10,48 % des voix, qu’aux présidentielles de 2007, son père avait fait 5,51 % des voix et seulement 4,99 % à celles de 2002, Marine Le Pen a réalisé le score époustouflant de… 24,29 % des voix, à une portée de tir de Jean-Luc Mélenchon, qui lui aussi réalise un triplement de son score (passant de 7,89 à 24,72 %) mais dans un département lui étant plus favorable à priori. Le score très haut de Marine Le Pen en Guyane, à chercher dans les émeutes qui ont paralysé le département le mois dernier, est en tout cas une bonne paire de claques à l’arrogante Taubira et, quoi qu’en soient les résultats du second tour, c’est toujours ça de gagné !!!

Mélenchon est par ailleurs en tête également en Martinique (27,36 %), ou Marine Le Pen réalise aussi un score historique en dépassant les 10 % (10,94 %, contre 4,76 % en 2012) et à Saint-Pierre-et-Miquelon où il devance également Marine Le Pen qui y totalise 18,16 % (contre 15 % en 2012). En Guadeloupe, fief de gauche, c’est Emmanuel Macron qui vire en tête avec 30,3 % contre 24 % à Mélenchon, Marine Le Pen y réalisant également un score largement supérieur à 2012 (13,51 %, contre 5,16 % en 2012). A Saint-Martin, Marie Le Pen arrive en seconde position avec 23,77 % (contre 12,51 en 2012) derrière François Fillon (27,19 %), de même à Saint-Barthélémy (22,50 % contre 40,7 % à Fillon, Marine ayant fait 12,14 % en 2012).

En Nouvelle-Calédonie, le FN explose encore son score avec 29,1 % des voix (Le Pen avait fait 11,7 % en 2012) contre 31 % à Fillon. En Polynésie, même cas de figure, Marine dépasse les 30 % (32,53 %, contre 5,7 % %, 2012 !), juste derrière François Fillon (35,28 %). Seule exception au raz-de-marée de la Marin chez les Ultramarins, Wallis et Futuna, où elle ne fait « que » 7,1 % des voix, loin derrière Macron et ses 30,5 %, mais c’est tout de même une nette progression par rapport aux 2,4 % de 2012.

A Mayotte, Marine Le Pen dépasse le quart des suffrages avec 27,3 %, derrière François Fillon avec 32,6 %. Elle y décuple son score, n’ayant réalisé que 2,8 % en 2012 ! A La Réunion, Marine Le Pen arrive en seconde position avec 23,4 % (contre 10,4 % en 2012), juste derrière Mélenchon (24,5 %).

Le 23 avril 2012 est devenu chez les ultramarins un jour aussi important que le 19 mars 1946. En plaçant Marine Le Pen au même niveau que la métropole, sinon encore plus haut, en la plaçant même en tête aux nombres de voix avec 21,89 % (contre 8 % en 2012), ils ont montrées qu’ils étaient devenu de manière totale, intégrale et définitive des Français !

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Un commentaire

  1. LANKOU RU says:

    Partout ON réclame MARINE .

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com