Die-Grünen-Sex-mit-kindern-paderastie-kindersexualitat

Allemagne – Les Grünen présentent leurs excuses aux victimes de la pédophilie. « Je regrette profondément que les pédophiles aient pu se référer aux positions des écologistes pour légitimer leurs actes« , a déclaré Simone Peter, présidente du parti écologiste allemand après la publication d’un rapport accablant de 300 pages à propos de l’apologie de la pédophilie qui a longtemps règné dans ce parti.

C’est au cours de la campagne électorale de l’été 2013 que ce passé sombre des écologistes avait refait surface. L’électorat était confronté à un terrible rappel, en particulier les initiatives concernant la légalisation de la pédérastie dans les années 1980. Dans le même temps, l’opinion publique découvrait l’affaire pédophile du Centre Emmaüs Dachberg. Et constatait que les événements étaient liés les uns aux autres et ramenaient à la relation des Verts avec les pédophiles.

allemagne-verts-déviances-schwups

Association fédérale des Gays, Transsexuels et pédérastes
L’«Association fédérale des Gays, Transsexuels et pédérastes » (BAG SchwuP) revendiquait notamment la légalisation de la pédophilie. En 1984, cette association a collaboré activement au groupe de travail « Droit et Société » du groupe parlementaire écologiste et a même été financé par le parti écologiste et son groupe parlementaire. Il n’y avait aucune équivoque, les publications  de cette association favorable à la pédophilie étaient envoyées aux élus écologistes et au siège du parti. Des publications contenant des illustrations d’enfants nus. Le dernier coordinateur de cette association était Dieter F. Ullmann, qui a été au moins six fois reconnu coupable d’abus sexuels sur des enfants. Ullmann travaillait directement avec la direction fédérale du parti écologiste. Ce n’est qu’en 1987 que cette association fut dissoute.

Programme fédéral des Verts (1980-1993)
En mars 1980, le deuxième congrès national des Verts a adopté un point visant à autoriser la pédophilie. Ce point est resté au programme du parti jusqu’en 1993 !

L’Agence allemande de protection des enfants a accusé les Verts de vouloir faire de l’enfant un objet sexuel.

Centre Emmaüs Dachberg

Les Verts ont été directement liés à l’affaire de pédophilie du Centre Emmaüs Dachberg. Au moins dix enfants confiés à ce centre ont été victimes d’abus sexuels commis par différents hommes, dont le directeur du centre, par ailleurs en relation étroite avec la direction du parti écologiste pour lequel il rédigeait des travaux sur le « droit à la sexualité des enfants ».

La secte pédophile d’Uli Reschke et les Verts
Lors du premier congrès du parti à Karlsruhe, des représentants d’une soi-disant communauté indienne sont présents. Cette secte vivant en communauté prônait « l’amour libre » entre les enfants et les adultes. Leur chef Uli Reschke a été arrêté en 1981 pour violence sexuelle contre les enfants.

Et on pourrait encore parler de Daniel Cohn-Bendit, de ses aveux scandaleux dans son autobiographie Le grand bazar  ou lors de son passage sur le plateau de Bernard Pivot.

Oui, les Verts allemands ont joué une part active dans la révolution sexuelle et ont assuré la promotion des pires horreurs. Des excuses ne suffiront pas.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com