Suite à l’affaire des affiches dénonçant l’autoritarisme despotiques du pape François, qui agit sous couvert d’une fausse miséricorde, la défense de l »évêque de Rome est venu notamment du cardinal Ouellet. Alors que l’affiche interpellait de la façon suivante :

« Eh François tu as mis sous tutelle des Congrégations, limogé des prêtres, décapité l’Ordre de Malte et les Franciscains de l’Immaculée, tu as ignoré des cardinaux… Mais où est ta miséricorde ? »

le cardinal canadien répond :

« Je pense que les personnes dont on fait mention sur ces affiches ne doivent pas être très heureuses d’être utilisées pour attaquer le Pape, pour le critiquer », a commenté le cardinal Ouellet lors de l’émission italienne « Stanze vaticane » (Les chambres du Vatican) diffusée dimanche sur la chaîne Tgcom 24. Il ne serait d’ailleurs pas étonné, a-t-il ajouté, si ces personnes réagissaient pour démentir ce genre de méthode « inadmissible dans la vie de l’Église », celle-ci relevant, selon lui, « plutôt du diable qui cherche à diviser ». Sur le contenu, le haut représentant du Saint-Siège a préféré ne pas s’exprimer et pense que faire de la publicité à « ces personnes anonymes sorties de nul part « n’est pas une bonne idée, et que cela ne peut que nuire également aux communautés mentionnées sur l’affiche, comme l’Ordre de Malte, que le Pape a mis sous tutelle après la démission du grand maître de l’Ordre. À ce propos, le cardinal Ouellet, rapporte le site italien Farodiroma, a rappelé que le « Pape gouverne l’Église » et quand il y a un problème – tension ou crise – « il a le devoir de prendre les mesures nécessaires ». Ses décisions, a-t-il ajouté, « sont le fruit de prières profondes », celles d’un « homme serein ».

Cette réaction prête à sourire lorsqu’on sait que le cardinal Ouellet, qui passe pour un conservateur, fut l’un de ceux qui défendit l’interdiction de la communion aux divorcés remariés, s’opposant ainsi par avance au texte hérétique de François Amoris Laetitia. Mais elle est bien triste si l’on considère que ce cardinal fait preuve d’un lamentable esprit clérical, qui, plutôt que de dénoncer celui qui use de son pouvoir de pape à la destruction de l’Eglise, n’a de verve que pour dénoncer deux cent petites affiches qui ne font dire que le désarrois des catholiques. On apprécie un peu plus l’accusation d’anonymat de la part de ces prélats qui n’ont aucun courage face au pape Bergoglio grand coupeur de têtes qui dézingue tous ceux qui s’opposent à lui.

On constate une fois de plus le fruit de la révolution qui mit l’autorité et l’obéissance au dessus de la Foi et du bien commun. Ce fut sans aucun doute l’un des grands enseignements de Mgr Lefebvre d’avoir su remettre les choses dans leur ordre, n’hésitant pas à s’opposer à une hiérarchie qui usait de son autorité contre sa fin :

« L’autorité déléguée par notre Seigneur au pape, aux évêques et au sacerdoce en général est au service de la foi en sa divinité et de la transmission de sa propre vie divine. Toutes les institutions divines ou ecclésiastiques sont destinées à cette fin. Tous les droits, toutes les lois, n’ont pas d’autre but. Se servir du droit, des institutions, de l’autorité pour anéantir la foi catholique et ne plus communiquer la vie c’est pratiquer l’avortement ou la contraception spirituelle.

Qui osera dire qu’un catholique digne de ce nom peut coopérer à un crime pire que l’avortement corporel. C’est pourquoi nous sommes soumis et prêts à accepter tout ce qui est conforme à notre foi catholique, telle qu’elle a été enseignée pendant deux mille ans, mais nous refusons tout ce qui lui est opposé.

On nous objecte : c’est vous qui jugez de la foi catholique. Mais n’est-ce pas le devoir le plus grave de tout catholique de juger de la foi qui lui est enseignée aujourd’hui par celle qui a été enseignée et crue pendant vingt siècles et qui est inscrite dans des catéchismes officiels comme celui de Trente, de saint Pie X et dans tous les catéchismes d’avant Vatican II. Comment ont agi tous les vrais fidèles face aux hérésies ? Ils ont préféré verser leur sang plutôt que de trahir leur foi. » Le Figaro, mercredi 4 Août 1976

Il est temps que les catholiques se rattachent à l’amour de la Foi et de la Vérité, première exigence de la Charité, plutôt que de soutenir par un loyalisme erroné des autorités dont le relativisme et les ambiguïtés et les reniements n’en finissent pas de détruire notre société toute entière. Et loin de requérir quelque avantage de ce pape en échange d’un silence coupable ou de lui montrer une fausse allégeance, il est nécessaire de s’en préserver et de le dénoncer pour ce qu’il est : destructeur de l’Eglise et fauteur d’hérésie.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

8 commentaires

  1. Etienne says:

    La lettre ouverte du Remnant de septembre 2016 :
    http://remnantnewspaper.com/web/index.php/articles/item/3001-did-vatican-attempt-to-influence-u-s-election-catholics-ask-trump-administration-to-investigate
    donne penser que la fin du pontificat de Benoît XVI et le conclave qui a suivi pourraient être le résultat d’une manipulation à grande échelle.

    Si vous consultez sur le net, vous verrez que les critiques présentes les plus virulents sont toujours celles qui visent Benoît XVI.
    Ce fait donne de la crédibilité aux questions posées en septembre.

    Il n’y aurait rien d’étonnant à ça :
    – les puissants ont toujours voulu contrôler les autorités religieuses. C’est même pour ça qu’en 1059 on a imaginé une réunion sous clé (cum clave).
    – les propos du pape François (trop fréquents, souvent incohérents) sont généralement au service soit de son image personnelle, soit au service de l’idéologie mondaine dominante.

  2. On y va says:

    Retenons bien cet extrait de message car il est d’une EXTRÊME IMPORTANCE !

    En effet , le Seigneur nous avertit que durant la Grande Tribulation qui nous frappera très bientôt il ne sera plus présent dans Ses sanctuaires (Eglises) .
    Seuls ceux qui sont des fidèles du Seigneur Jésus pourront communiquer avec Lui par l’entremise de la Très Sainte Vierge Marie et du Très Saint Rosaire.
    La clé pour communiquer avec Dieu sera donc de réciter le Rosaire que la Vierge Marie nous demande de réciter tous les jours
    http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t26202-une-prophetie-de-maria-sur-le-point-de-se-realiser#627826

     » Mes enfants ,
    Vous qui priez le Rosaire avec grande confiance
    Serez épargnés du malheur qui va nous envahir . »
    http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t26177-enoch-5-fevrier-2017-jesus-saint-sacrement-dans-le-temps-de-la-grande-tribulation-je-me-laisserai#627842

     » Le temps presse , soyez vigilants  »
    http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t26173-le-temps-presse-soyez-vigilants#627154

    Comprenne qui pourra
    L’administrateur .

  3. Si vous insistez que seul le chapelet puisse avertir le désastre, vous avez perdu le sens du Saint Sacrement et vous répandez une hérésie.

    • Champallier says:

      Le chapelet a été remis miraculeusement à St Dominique par la Très Sainte Vierge dans l’intention expresse de conjurer l’hérésie albigeoise.
      Plus tard St Louis Marie Grignon de Montfort rappellera mainte et mainte fois la haute vertu du chapelet et proclamera dans son « traité à la vraie dévotion de laVierge Marie » que la dévotion de l’hyperdulie (Marie au dessus de tous les saints et les anges ce qui fait qu’on dit qu’elle est reine des anges et des saints) ne diminue en rien le culte dû à Notre Seigneur Jésus Christ, bien au contraire.
      Ce sont les dévots critiques ou orgueilleux qualifiés comme tels par l’auteur (première des sept fausses dévotions n° 92 et suivants), représentés par les Jansénistes et les Protestants qui entretenaient cet état d’esprit détestable de mépris pour la Mère du Verbe incarné alors que lui même nous a montré le premier l’exemple de lui obéir et de la suivre dans son éducation d’enfance. Et comme si ce n’était pas encore suffisant, il nous la donnée comme Mère pour tous les baptisés, sur la Croix.
      « Imperio Dei omnia subjiciuntur et Virgo, ecce imperio Virginis omnia subjiciuntur et Deus ».(n° 75 du traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge).
      Comment pouvez-vous dire que c’est une hérésie que le chapelet puisse agir contre le Saint-Sacrement? Comment pouvez vous dire quil n’est pas suffisant pour protéger du désastre alors que c’est lui qui fut le dernier recours de L’Autriche pour ne pas à avoir subir le communisme en 1945. Il y a bien d’autre exemples dans l’histoire de la force du chapelet. L’église n’a jamais enseigné ce que vous dites. Personnellement je vois toujours comme un très mauvais signe ceux qui se déclarent dédaigneux de la dévotion à la Très Sainte Vierge. Cette inspiration loin d’honorer Dieu le deshonore.

  4. luciferg says:

    Le pape a abdiqué devant l’islam, entrainant avec lui tout le clergé. Il ne s’en relèvera pas . Les cocus ,ce sont les croyants, qui n’ont plus leur guide spirituel. La place est laissée bien chaude, aux musulmans qui n’en demandaient pas tant. Les KTO devraient demander des comptes au clergé…avant qu’il ne soit trop tard.

  5. Bergoglio usurpateur moi je collerais bien ces affiches partout si je pouvais

  6. André Sanschagrin says:

    Sans doute que le cardinal Ouellet tient énormément à sa barrette cardinaliste en n’ayant pas le courage de s’opposer aux déviations doctrinales de François. Je ne reconnais pas cet homme que j’ai connu à Québec. C’est de « l’aplaventrisme » à son meilleur.

  7. que dieu nous protege

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com