L’Etat Islamique a fait exécuter un jeune garçon de 16 ans pour « apostasie » à Jarablus, une ville de la province d’Alep au nord de la Syrie. Le malheureux a commis le crime d’avoir été absent à la prière du vendredi à la mosquée.

Cela n’est hélas qu’un épisode dans les horreurs perpétrées par l’Etat Islamique, et ne va pas sans nous rappeler la décapitation et la crucifixion d’un jeune chiite de 21 ans en Arabie Saoudite dont le crime était la participation à une manifestation d’opposition au monarque. Non content de leur vendre des armes, François Hollande a décoré de la légion d’honneur l’héritier de cette tolérante monarchie, grand argentier de armateur de l’Etat Islamique…

Mais il n’y a pas d’inquiétude : l’Arabie Saoudite préside un groupe au sein du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU !!! De quoi légitimer en quelque sorte l’Etat Islamique qui ne fait qu’appliquer la même Charia…

Source : http://aranews.net

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Peut-on dire : un de moins ??

    • Il a raison sur un point : tant que ce peuple se soumettra à leur Etat de dictature, pourquoi irons-nous nous apitoyer sur eux puisqu’ils s’en accommodent si facilement ? D’un autre côté, il est très naïf lorsqu’il dit qu’il est possible de parler avec un islamiste… Ce monsieur n’est pas très chrétien, c’est un activiste.

      (entre parenthèses, on ne dit pas izlam avec un z, mais isslam avec un s. Mais étant suisse, il ne connaît pas les règles françaises de prononciation)

      • pamino says:

        Les Allemands de la Suisse ne permettent pas à ceux de la RFA, de l’Autriche ou de la Lorraine de leur dicter comment prononcer leur langue maternelle (bien qu‘un Alsacien eût là probablement une petite voix au chapitre), et je suppose que c’en est de même avec les Français de la Suisse par rapport à ceux de Paris, de Liège ou de Montréal. Mais pas de Lyon, car c’est la même Gaule.

  2. fatigara says:

    La vérité, c’est ce qui est conforme à la réalité, c’est ce qui ne trompe pas sur la réalité ni sur ses résultats. La négation ou l’abstraction de la réalité relève de la déraison.
    Comment un bourreau adulte peut-il en arriver à trancher ainsi la tête d’un jeune adolescent parce qu’il a manqué la prière du vendredi ?
    Comment peut-on affirmer que l’islam est une religion d’amour ?
    Comment les foules qui regardent ne se posent-t-elles pas de question sur l’horreur de l’islam ?
    Comment peut-on encore croire que seul un petit groupe d’islamistes sont intégristes et barbares ?
    Comment peut-on enseigner qu’il ne faut pas confondre l’islam avec ces barbares ?
    Comment Jorge Bergoglio, à la tête d’une Eglise de 1,2 milliard de catholique peut-il prétendre que « l’islam aussi a des valeurs » ?
    Comment Angela Merkel peut-elle engager ainsi la sécurité de toute l’U.E. et en faire un bataclan ?
    Comment peut-on dire à la fois « Je suis Charlie – Je suis charia » ?
    Chanson de Hervé Villard :
    « C’est à croire … C’est à croire … C’est à croire … Je ne sais plus ! »
    « Faut-il mourir ou vivre …… Je ne sais plus très bien ! »

  3. Oh! ne levez pas les mains au ciel, ne jouons pas aux étonnés, nous avons sur notre sol cette religion sans bornes, religion ayant pour socle la violence et la mort. Sarko a dit qu’elle était la deuxième religion de France! voyez combien il ne faut pas grand-chose pour nos dirigeants pour se ranger du côté obscur. Je ne suis pas contre l’Arabe, l’Africain, l’hindou, mais contre cet esprit mauvais de violence qui n’accepte pas la différence, ne tolère pas ceux qui ne partagent pas leurs idéaux. Esprit qui ne se soumet pas aux lois et règles des pays.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com