abbe_pagesNous reproduisons l’excellente lettre de l’abbé Pagès, grand spécialiste de l’Islam et du Coran, au premier ministre Manuel Valls, suite à la déclaration de ce dernier affirmant qu’il est possible de « voir s’épanouir un islam vivant et moderne en terme de liberté, d’égalité et de laïcité » (cf. discours à la Grande Mosquée de Strasbourg, le 3 mars 2015) :

Monsieur le Premier Ministre,

Vous nous dites qu’il est possible de « voir s’épanouir un islam vivant et moderne en terme de liberté, d’égalité et de laïcité » (cf. votre discours à la Grande Mosquée de Strasbourg, le 3 mars 2015), parce que l’islam serait  « tolérant, ouvert, pleinement compatible avec nos valeurs et la République » (cf.Votre discours à Mayotte, le 13.06.2015).

Or, le président honoraire du Conseil Français du Culte musulman et recteur de la Grande Mosquée de Paris affirme : « L’islam est à la fois une religion, une communauté, une loi et une civilisation. […] Ne sont pas seulement musulmans ceux qui pratiquent les cinq piliers de l’islam, mais tous ceux qui appartiennent à cet ensemble identitaire. » (Le Figaro Magazine, 29 juin 2002).

Qui nous dit la vérité, vous ou M. Dalil Boubakeur ?

Alija Izetbegovic, chef d’État de Bosnie-Herzégovine de 1990 à 2000, écrit : « Il ne peut y avoir ni paix ni coexistence entre la religion islamique et des institutions politiques et sociales non-islamiques. […] La renaissance islamique ne peut commencer sans une révolution religieuse, mais elle ne peut se poursuivre et être menée à bien sans révolution politique. Notre première tâche doit être de gagner non le pouvoir mais les hommes. […] Le soutien qu’un peuple musulman apporte effectivement à un régime en place est directement proportionnel au caractère islamique de ce dernier. […] Nous devons être des prêcheurs et ensuite des soldats. […] Le mouvement islamique doit prendre le pouvoir dès qu’il est en situation morale et numérique suffisante pour lui permettre de renverser le gouvernement non-islamique. » (Cf. Déclaration islamique).

Qui nous dit la vérité, vous ou M. Alija Izetbegovic ?

Hassan al-Bannâ (1906-1949), père des Frères Musulmans et de notre UOIF, enseignait : « L’islam est dogme et culte, patrie et nationalité, religion et État, spiritualité et action. » (Alain Durand, L’Islam au risque de la laïcité : Émergences et ruptures, L’Harmattan, 2005, p.107).

Qui nous dit la vérité, vous ou Hassan al-Bannâ ?

Feu Hassan II, roi du Maroc et Commandeur des croyants, reconnaît : « Je ne suis pas un chef d’État laïc car à partir du moment où on est musulman, on ne peut pas être laïc. En réalité, tous les chefs d’État du monde musulman, je ne dis pas arabe, ne sont pas des chefs d’État laïcs. Et quand ils disent qu’ils veulent être laïcs, je dis qu’ils ne sont plus musulmans, car le droit musulman nous colle à la peau, qu’on le veuille ou non, tant au plan du droit public que sur le plan du droit privé. »(http://ahp.li/81c560e509fdfcb3ef04.mp4)

Qui nous dit la vérité, vous ou le Commandeur des croyants ?

Allah et Mahomet son prophète enseignent que la communauté musulmane n’est pas soluble : « Ô croyants ! Ne tissez de relations qu’entre vous ; les infidèles ne manqueraient pas de vous corrompre (Coran 3.114). » ; « Vous êtes la meilleure nation. Vous ordonnez le convenable, interdisez le répugnant, et croyez en Allah. » (Coran 3.110). « Le verset : « Vous [les musulmans] êtes la meilleure nation se justifie du fait que vous avez amenés les infidèles enchaînés jusqu’au cou pour qu’ils se convertissent à l’islam. » (Récit d’Abu Huraira, Bukhari 60.80). « Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’Église et que la religion soit uniquement à Allah, seul ! (Coran 2.193) » ;  « Entre nous et vous, c’est l’inimitié et la haine À JAMAIS jusqu’à ce que vous croyez en Allah, seul ! (Coran 60.4) »

Qui nous dit la vérité, vous ou bien Allah et son Prophète ?

La Cour européenne des droits de l’homme a déclaré la charia incompatible avec les principes fondamentaux de la démocratie. (http://www.echr.coe.int/Documents/Annual_report_2003_FRA.pdf)

Qui nous ment, vous Monsieur le Premier Ministre, ou bien la Cour européenne des droits de l’homme ?

Que conclure, sinon que les agents de l’islamisation de la France, et donc de sa perte, ne sont pas d’abord ceux que l’on croit ?

Mais comment cela est-il possible ? Tout simplement parce que l’on ne peut pas servir deux maîtres, Dieu et l’argent (Mt 6.24), Jésus-Christ et Satan (2 Co 6.14-18), et que ceux que les Français ont élus, pour recevoir de l’argent du Qatar et de l’Arabie saoudite, non seulement leur vendent la France, qui ne serait pas ce qu’elle est sans la foi en Jésus-Christ et les innombrables bienfaits transmis par Son Église, mais en viennent nécessairement  à servir le dieu de leurs nouveaux maîtres…

Je vous prie de croire, Monsieur le Premier Ministre, à l’expression de ma profonde indignation devant le choix du mensonge comme boussole pour notre pays,

Abbé Guy Pagès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

23 commentaires

  1. Valls est plus royaliste que le roi Saddam Hussein :

    https://www.youtube.com/watch?v=HYzPM09m75A

    • ranguin says:

      Saddam n’était pas roi.

      En revanche vous nous montrez Hassan II, roi du Maroc et père de l’insignifiant Mohamed VI. L’exemple flagrant qu’un grand homme ne fait pas que de grands hommes.

      • Oui, merci pour la rectification. Je voulais bien sûr écrire le roi Hassan !
        Marocain, il connaît mieux les marocains et l’islam que Valls. L’islam est une religion qui intègre les autres et ne s’intègre pas.

        • @Efgy
          « L’islam est une religion qui intègre les autres et ne s’intègre pas ».
          C’est vrai, l’islam à beaucoup de mal à s’intégrer dans un paysage qui n’est le sien et où elle est minoritaire. Alors quand elle est dominante, elle integre en général assez bien et avec une relative tolérance, les autres religions, principalement celles du  » Livre ». Le problème c’est que l’islam comme la religion Juif, sont des religions qui régissent la vie de leurs adeptes, de À à Z. C’est des sortes de code civile, qui nous disent comment nous laver, dormir, pratiquer l’acte sexuel, etc… Dans les Évangiles rien de tel. Et à ce sujet, c’est dans cette aspect où j’ai des difficultés à comprendre la religion catholique romaine. Trop de conciles ou les catholiques seuls, declare « l’infaillibilité » du pape, la « l’Immaculée Conception », qui du reste date de conciles assez récents. J’aime la Parole de Dieu, les Évangiles où les apôtres, ensencer les premiers chrétiens à rester unis dans l’Église Universelle. Dans les Épîtres combien de fois encourage t’ils les Églises de telle ou telle région d’Asie mineur? Alors qu’aujourd’hui à mon humble avis et cela il se peut que j’ai des lacunes afin de faire de bonne appréciations, au sujet de l’Église catholique romaine, par exemple, j’ai l’impression qu’elle est surtout Romaine et Européenne. Et qu’elle s’accapare l’héritage de Pierre et qu’elle légifère trop selon la conception romaine. La richesse archicturale ou immobilière du Vatican, sans parler des banques vaticanes ou parler les luttes féroces et parfois meutrieres que les  » fonctionnaires » du Vatican se sont livré au cours de l’histoire. Bref, ceci de l’œil d’un nouveau convertie en Christ, issus du monde de l’islam. Je m’égare un peu, mais cela pour comprendre la religion catholique.

          • Il est difficile de défendre l’Eglise de Vatican II, car elle n’est plus ce qu’elle était, c’est vrai.
            Il faut savoir que, heureusement, le pape n’est pas toujours « infaillible ». Il ne l’est d’ailleurs que très rarement. Il faut qu’il engage lui-même cette infaillibilité pour l’être effectivement, et cela, il le fait rarement.
            Cette infaillibilité repose sur le fait que le pape est le Vicaire du Christ et qu’il Le représente sur terre, parce que le Christ a fait de Pierre le Chef de l’Eglise : « Tu es Pierre et sur cette Pierre, je bâtirai mon Eglise ». Il ne s’agit pas que d’une pierre de bâtisseur mais de Pierre, c’est-à-dire, d’une personne solide dont la parole est solide, dont l’enseignement est solide, dont la doctrine est solide, etc. Aujourd’hui, malheureusement, il n’y a plus rien de solide dans le successeur de Pierre… Mais pour autant, on ne peut pas renier l’Eglise, puisqu’elle a été fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ.
            Ainsi, lorsque l’Eglise proclame un dogme, elle n’invente rien. Elle a prié, elle a réfléchi, elle a étudié les Ecritures, et elle ne fait que proclamer une vérité qui existe, non pas telle quelle mais en filigrane, dans les Ecritures, qui a vraiment été révélée par Dieu sous diverses formes (figures) et de diverses manières (par opposition, par comparaison, etc.), et qu’elle met en lumière pour que tous la reconnaissent comme une vérité révélée par Dieu.
            Dès le XIIe siècle, en Angleterre d’abord, des théologiens avait déjà considéré l’Immaculée Conception de la Vierge, cela ne date donc pas d’hier.
            L’Immaculée Conception est un privilège divin de convenance.
            Parce qu’il convenait grandement que le Sauveur, le Fils de Dieu, le Saint de Dieu, ne naisse pas d’un corps souillé par le péché originel, alors Dieu a préservé Marie du péché originel. Ce n’est pas pour Marie elle-même que Dieu préserve la Mère de son Fils, mais pour le Fils. C’est la sainteté du Fils qui donne à sa Mère un corps et une âme sans tache, car Jésus EST Dieu, il faut toujours se le rappeler.
            Or l’Immaculée Conception de la Mère honore le Fils. Et cela plaît beaucoup à Dieu d’honorer son Fils par la Mère et la Mère par le Fils. Dans le Nouveau Testament, Dieu se révèle encore plus. Et Dieu est avant tout Amour. Et Il donne à qui Il veut, ce qu’Il veut, comme Il veut.
            A Lourdes, lorsque la Sainte Vierge apparaît à Bernadette, elle dit : « Je suis l’Immaculée Conception ». Bernadette n’a pas inventé ce terme entendu en patois, c’était une ignorante, elle a répété le nom que la Sainte Vierge lui a donné.

            Pour ce qui est de la richesse du Vatican, il y a eu des abus, c’est certain. Mais l’Eglise est composée d’hommes d’Eglise qui peuvent pécher et sur lesquels Satan va exercer des tentations bien plus fortes que sur ceux qui sont déjà entre ses mains.
            Mais il faut une hiérarchie (même pour les anges, il y a une hiérarchie), et cette hiérarchie suppose une structure, qui réclame de l’argent.
            Et il faut aussi des lois. Notre-Seigneur n’est pas venu pour abolir les lois, mais pour les accomplir et les parfaire par des lois qu’il faut suivre en esprit, et non plus seulement « à la lettre » comme le faisaient les juifs.
            Les Tables de la Loi seront toujours valables. Mais dans le Nouveau Testament, Jésus nous donne d’autres « lois ». Par ex, lorsque Jésus dit à ses apôtres d’aller baptiser au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, on comprend bien que c’est un commandement, donc que pour faire partie de son Eglise, il faut être baptisé.
            L’Eglise ne peut pas se permettre d’inventer, elle puise les lois, les enseignements, les dogmes, la doctrine, etc. dans les Ecritures, parce que tout y est saint.

            • Efgy@,
              Amen.
              Je crois en Jésus-Christ, Fils de Dieu, mort en sacrifice sur la croix pour nous sauver du péché et il a ressuscité me 3 jours, Il à vaincue la mort. Il est le chemin, le seul chemin, la Vérité et la Vie et nul ne peut aller au Père sans passer par Jésus-Christ. Marie, femme bénite parmis toutes les femmes, Mère de Dieu. Parler du passé de l’Eglise est difficile, en faiy’ol avoir une base en histoire de l’Église Romaine, et avoir une base de connaissance théologique. Il y a beaucoup à redire sur Rome et ses dogmes, je ne dis pas l’Église, mais Rome, Vatican. Les erreurs sont innombrables, les indulgences, le purgatoire, les luttes de pouvoirs, l’accaparation de l’héritage de Pierre par la noblesse Italienne, le luxe du Vatican et l’éloignement de la curie avec le quotidien de ses brebis. Les chrétiens, sont perçus et sont pour un nombre d’entre nous, comme une secte, ils sont comme dans un vase clos, entre eux, entre soit, gens d’une certaine classe sociale plutôt aisé, européenne. Je ne dis pas qu’il faut être du monde est épousé comme la tendance vaticane, l’air du moment. Il faut peut être cette flamme qui scintille et qui porte la lumière dans la pénombre du monde, il faut cette vie respire, qu’elle se porte d’âme en âme. l’évangélisation se fasse. De combattre l’érection des minarets, par la Parole dans les villages de nos campagnes, comme dans ces nouveaux territoires les quartiers. C’est le réel défit de l’Eglise de France, non pas simplement de survivre, mais de porte Vie et d’illuminer la cité par la Parole de Dieu qui se diffuse.

              • Si le purgatoire n’existait pas, nous n’aurions que le choix entre le ciel et l’enfer. Autant dire que tout le monde serait en enfer, car pour être au ciel, il faut être saint, ce qui est le lot d’une minorité à l’heure de leur mort.

                La fête du 2 novembre serait une fête mensongère, puisque c’est la fête des morts qui sont au purgatoire et qui n’ont pas encore été purifiés de toutes leurs fautes et imperfections. Seul n’entre au ciel que ce qui est parfait.

                Or, la Bible nous dit qu’il faut prier pour les morts : « Voilà pourquoi il (Judas Maccabée) fit faire ce sacrifice expiatoire pour les morts, afin qu’ils fussent délivrés de leur péché » (2M 12,46)

                St Paul parle lui aussi du purgatoire (1 Cor., III, 15) :
                « pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu ». Il s’agit du feu du purgatoire, car au ciel, il n’y a plus de feu.

                Ceux qui sont au ciel n’ont plus besoin de prières, ils sont parfaits. Seuls ceux qui expient encore leurs fautes ont besoin de notre soutien.
                Le purgatoire est une miséricorde accordée par Dieu, parce que Dieu est bon. Prier pour les morts est une oeuvre de miséricorde, une charité pour ceux qui ne peuvent plus prier pour eux, car ils sont fixés à leur mort dans l’état où leur âme se trouvait à ce moment-là.

          • bataille de Tourtour says:

            Le pape n’est considéré comme « infaillible » que sur le dogme et la doctrine.
            Sur le reste, qu’il ait son mot à dire, c’est normal.Mais c’est tout.

        • bataille de Tourtour says:

          L’islam n’est pas une religion.C’est essentiellement un système politique totalitaire, englobant, qui ne laisse aucune place au doute et au libre-arbitre.C’est une idéologie de lutte, d’agression, de conquêtes et de domination.
          L’islam: 90% de politique, 10% de vernis religieux pour mieux enfumer les imbéciles.
          L’islam:57 pays conquis, soumis, par le fer et par le feu, pillés, saccagés, anéantis.
          L’islam: 270 millions de morts, 20 millions d’esclaves.

  2. sergiuzzo says:

    en même temps ce pauvre valls n a qu une licence de géographie, si je ne m abuse en + il ne sait pas situer l île de la Réunion
    aura t il compris ces explications de l Histoire?
    pas sûr.tiens 1 accent circonflexe

  3. Cela restera lettre morte… Monsieur Valls n’a que faire d’une lettre d’un homme serviteur de Son Seigneur, Jésus-Christ. Homme de foi, monsieur Valls n’a point de foi, que de servir les intérêts d’une minorité, a laquelle il se sont obligé, un devoir, quitte pour cela, sans foi ni loi, de trahir, d’abandonner en rase campagne, le peuple, qui par son vote a délégué son pouvoir, au mains de son bourreau!

    • Valls doit avoir la religion de sa femme, qui est juive; c’est pourquoi il porte si facilement la kippa.

  4. Guy de la Croix says:

    Vous êtes un brin tolérant ou même à côté de la plaque Mrs sergiuzo et Azuly… Vals est loin d’être l’idiot utile mais le fer de lance du CRIF en France…, c’es un homme corrompu jusqu’à la garde au service financier des juifs américains et des banques juives de la FED ( agglomérat de 12 banques toutes juives ashkénazes … Goldman Sachs , Morgan Grenfeld , Rockefeler , Meryl Lynch , ROTHSHILD , STANDARS &POORS , CHESE MANHATTAN etc… qui ont englouti de dollars les politiques de France et d’Europe et acheté toutes les sociétés pharmaceutiques de France ( sauf SERVIER , seul laboratoire resté franco français 100 %… ) ainsi que les fleurons de l’industrie ex française tels … Alsthom et tous les autres…

    Il ne reste plus que le petit troupeau de catholiques pratiquants et fidèles à la tradition et les plus vaillants des militaires ( dont le général Christian Piquemal…restés fidèles à la France… ça va bientôt changer car la révolte a atteint son point de non retour…Vals prend garde tu vas payer… très cher ….

    • @Guy de la Croix
      Il a un militaire, chez qui j’apprécie beaucoup son sens du patriotisme et de son amour pour la France, c’est Général Régis Chamagne, de l’Alliance pour une France Libre. C’est des hommes comme cela qui faut pour la France. Des hommes avec une vrai culture politique et une conception geopolitique, dans les affaires, intérêts politiques et économiques pays. Alors que la France se perds non pas dans ses alliances, qui ne sont pas des alliances, mais plutôt des allégeances, vu que la France avec sa perte de souveraineté face aux monde de la finance mondiale, au surpuissant États-Unis ( OTAN, EU) et au surendettement de l’etat, mais surtout à cause de ses hommes politiques trop pro-américain et pro-sionistes. Ce monsieur Chamagne est un homme apaisé et de raison, qui a une bonne analyse et qui ne pratique pas une politique qui n’apporterait que la guerre civile au sein de la nation. Je suis pour une Convergeance des résistants. Contrairement à des homme politiques tels Philippe de Villiers ou pire Aymeric Chauprade, qui avec une certaine vérité dénonce le perile de l’islam politique, mais exagère sa réelle force et au détriment du véritable danger qui ronge la France mais aussi toute l’Europe, le sionisme. Le sionisme est organiser, à une stratégie economique, politique et militaire, qui est a oeuvre depuis la création d’Israël, qui a amener la France et l’Occident à mener des guerres depuis plus de 60 ans. Et la sur ce sujet ces hommes politiques qui se revendique souverainistes, fond foncièrement erreur l’ennemie le plus nefaste et redoutable. Si l’islam politique est dangereux, il est plus facile de le combattre et le mettre au pas. Et ces « amis les émirs petro-dollars » qui non rien à envié à Deach ou toutes autres organisation terroristes islamistes, qu’ils soit dit en passant, qu’ils finances, qu’ils armés et soutiennent, pourquoi les laisse t’ont financer en France des mosquées, des associations musulmanes ou même des initiatives économiques des « quartier ou banlieues »? Alors que c’est pour qu’il s’agit pour eux de propager leur visions de l’islam sectaire et même complètement féodale. Et la ou on se rencontre qu’ils (l’islam politique – frères musulmans, wahabites et les salafistes) sont au final qu’un instrument entre les mains des sionistes, c’est depuis que la création de l’etat d’Israël, seuls les pays arabes laïcs comme Nacer en Égypte des années 50/70 ou l’etat Syrien qui sont entrer en guerre avec l’etat sioniste. Les extrémistes musulmans n’ont servis qu’à combattre les régimes laïcs arabes ou mettre à feux et à sang un pays comme la Syrie pour l’affaiblir face a Israël. Et si en France des pro-sionistes tel Chauprade et Cie, se défoule sur l’islam, pendant ce temps le vers se répond dans le fruit, le serpent destille son venin d’une manière indolore, pour mieux anesthésié la France et l’achever. Je ne suis ni l’islamophobie ou israelitephobe, encore moins sémite, car même si je ne suis pas Juif, en me dit sémite, pourquoi serait je contre moi même? J’aime la France et quand on vie en France qu’on vient d’ailleurs ou que nos origines sont autres, il faut aimé le pays d’accueil, sa patrie. La politique de victimisation du racisme, doit césser et faire que les principes de ce pays soit notre.

  5. Devant le désastre programmé, il n’y a qu’une solution efficace :

    Partir en Croisade pour Jésus-Christ en récitant l’Angélus !
    et le chapelet !

    Le problème dépasse nos forces humaines.
    Prions Dieu avec confiance !
    Il nous enverra bien une nouvelle Jeanne D’ Arc !

    • patrick says:

      Ne vous en faîtes pas Eve, on y va tout droit et vous verrez le courage des valls, hollande et consœur fuir le pays qu’ils auront livré aux fous d’allah juste capables de destruction et rien d’autre…

    • bataille de Tourtour says:

      N’oublions pas qu’il y a aussi un christianisme de combat! Saint Augustin en a écrit ( Confessions),et,à Hippone assiégé par les Vandales, a tiré l’épée.Et Jeanne d’Arc , fervent chrétienne, a « connu la douleur d’être chef de bataille ».
      Prier, d’accord.Tirer l’épée contre l’agresseur, encore plus d’accord!.

  6. « Ils ne cesseront d’être en divergence , exceptés ceux à qui ton seigneur accordera miséricorde » (Sourate 11 verset 118-119)

    • Matthieu (X, 21 et 22) : « Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir. Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. »

      Matthieu (X, 34 et 35) : « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;… »

      Et cela ira de pire en pire.

  7. Valls, est-il vraiment au courant des sujets qu’il aborde ? Il me fait pitié. Une nomination à un poste ne donne pas nécessairement les compétences nécessaires à l’exercice de cette mission. C’est de l’enfantillage… et puis zut.

  8. L’abbé Pages adresse sa lettre à Valls, mais c’est une lettre ouverte, donc, en réalité adressée à chaque Français que nous sommes. Il sait tres bien que le Premier Sinistre est trop borné et enfoncé dans la haute trahison pour comprendre sa lettre.
    Mais nous, les sans dents, le comprenons parfaitement et nous le remercions de montrer publiquement qu’ils y a des ecclésiastiques qui n’hesitent pas à defendre le christianisme face au totalitarisme de la pensée.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com