« Diviser l’Europe chrétienne pour régner », c’est la finalité de l’oligarchie occidentale qui ne cesse de raviver les querelles historiques qui divisent l’Europe chrétienne pour mieux les exploiter tandis que l’Islam continue de s’étendre sous l’influence de cette même oligarchie qui a pris le contrôle de l’Union européenne, via les USA et l’OTAN. Comme autrefois François 1er s’allia avec les Ottomans alors que ceux-ci envahissaient l’Europe chrétienne, de même aujourd’hui, les plus chrétiens des peuples d’Europe sont prêts à s’entretuer tandis que l’Islam s’installe et afflue à l’appel des oligarques apatrides. C’est dans ce contexte que se situe le conflit ukrainien, entre volonté d’un règlement de comptes avec l’ex-empire soviétique dont la Russie actuelle est rendue responsable, et l’agitation idéologique US de l’OTAN, derrière laquelle la Pologne espère tirer son épingle du jeu, tout en réglant, elle aussi, ses comptes avec feu l’URSS.

Les tiraillements stratégiques actuels qui divisent l’Europe géographique en deux, trouvent leurs sources dans l’Histoire. L’une de ces sources plonge dans les rapports entre la Rus de Kiev et la Pologne et explique les enjeux actuels. C’est ce que décortique Xavier Moreau.

Voir aussi: La Russie a fini de régler toutes les dettes de l’URSS, y compris celles des ex-républiques soviétiques

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

8 commentaires

  1. Beauvais says:

    Du grand n’importe quoi mélangé à quelques banalités historiques… Pour Moreau c’est:
    Ukraine = méchants affreux nazis pas bien.
    Russie = bons et gentils tout doux » patriotes ».
    Tout ce qui peut servir sa dialectique manichéenne est bon à prendre. Avec cette vidéo on a droit au chapitre « haine éternelle Ukraine-Pologne ». Là ou il est très drole c’est quand il affirme que le nationalisme ukrainien est une création des nationalistes polonais!… Un peu comme si ce gaulliste nous disait que le « nationalisme » algérien serait une création des nationalistes français!!! Vraiment du grand n’importe quoi! Si vous voulez apprendre l’Histoire n’écoutez surtout pas X. Moreau, professeur en confusionnisme!

    • Drago says:

      Que voulez-vous connaitre de l’Histoire des autres quand vous ne connaissez déjà pas la votre.
      Pour info, la Révolution bolchévique barbare est la réplique exact de la votre.

  2. Beauvais says:

    En réalité, ce que craint par-dessus tout le Kremlin et ses sbires, tel X. Moreau, c’est la création d’une alliance polono-ukrainienne qui pourrait etre assez forte pour s’opposer aux projets expansionnistes et néo-impérialistes russes. Ce que X. Moreau tente maladroitement, et sans succès, de « désamorcer » par ce rappel d’anciennes rivalités polono-ukrainiennes, c’est le ralliement de mouvements nationalistes ukrainiens et polonais ( surmontant la rancune passée liée à certains souvenirs douloureux ) à cette idée d’entente polono-ukrainienne élargie à toute la zone d’Europe centrale et orientale à travers la concrétisation du projet géopolitique de l’ « Intermarium » allant des pays baltes à l’Ukraine et à la Roumanie ( coté Mer Noire ), et à la Croatie ( coté Adriatique ), en passant par le Bélaruss et le « V4 » ( groupe des quatre de Visegràd: Pologne, Tchéquie, Slovaquie, et Hongrie ), seul capable de résister tant aux ambitions renaissantes de la Russie qu’aux ingérences supranationales de Bruxelles et de l’Union Européenne. « Diviser pour régner »….; telle pourrait etre la devise du Kremlin et de ses valets!

    • Yseult says:

      Vous répétez le désir impérialiste de l’Intermarium fort bien expliqué dans la vidéo, mais en passant consciencieusement sous silence que ce désir de partager en deux l’Europe se fait au profit des impérialistes américains et de l’islam promu par les Américains qui ne veulent en aucun cas du rapprochement des pays d’Europe de l’Ouest et d’Europe centrale avec la Russie. Ce qui contrarierait leur projet de s’emparer des ressources énergétiques russes et de leur domination militaire mondialiste. Sans compter leurs projet d’éradication du catholicisme et de l’orthodoxie, les deux religions chrétiennes qui assurent la succession apotolique. Ce qui fait de votre commentaire un mensonge par multiples omissions.
      La Russie est européenne comme nous, par contre la domination américano-oligarchique d’outre-atlantique est redoutable et nous le mesurons tous les jours.

      • Drago says:

        Vous savez quel est le comble chez quelqu’un ?
        C’est de lui faire fêter chaque année, avec joie et allégresse, l’extermination radicale de ses arrières-arrières-arrières grands-parents.
        Là on se dit qu’on peut faire encore bien mieux.

  3. François says:

    Très intéressant. Cette vidéo met en lumière les vrais enjeux de l’Europe aujourd’hui: soit cesser de se quereller avec la Russie sous la pression des Américains qui divisent pour régner, soit se dissoudre dans l’Islam.

  4. marlot says:

    Et les 6 millions de musulmans de la Russie multiethnique on les intègre ou on en parle surtout pas pour ne pas choquer les petites oreilles des pères la vertu du combat anti fasciste en Ukraine

    • 6 millions de musulmans russes sur 146 millions de Russes au total, alors que la majorité des 6 millions de musulmans russes habitent dans les républiques musulmanes du Caucase, conquises par les Tsars au XVIIIème siècle. Certes on peut en parler et les comparer aux (au moins) 15 millions de musulmans qui sont éparpillés partout en France, sur une population de 67 millions d’habitants… Alors qu’ils continuent d’affluer et qu’ils ne sont pas originaires de la terre de France.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com