pendons-les-matons

L’affection passagère pour les policiers le temps de la fameuse « marche républicaine » du 11 janvier 2015, c’est déjà du passé. 

Un groupuscule d’extrême gauche de Rennes appelle à s’en prendre physiquement à des policiers, des gardiens de prison, ainsi qu’à leurs familles. Un blog publie les photos de fonctionnaires de police et de gardiens de prison de la région rennoise ainsi que de leurs conjoints et de leurs enfants. Le parquet a ouvert une enquête.

Ces photos ne sont pas anodines. Le titre «Vengeance» signifie bien l’intention de désigner des cibles à des agresseurs. Les photos de fonctionnaires de police ou de l’administration pénitentiaire sont accompagnées d’informations diverses comme les noms, dates de naissance et… les adresses personnelles, ainsi que des photos de membres de leurs familles.

Ceci démontre une fois de plus l’imprudence des utilisateurs des réseaux sociaux et notamment de Facebook qui offrent des informations privées à ceux qui voudraient leur nuire.

Les nervis d’extrême gauche n’ont eux aucun remord à publier les photos d’enfants, à les nommer et à les désigner ainsi comme des cibles à des criminels.

Le blog en question se situe dans la mouvance anarcho-communiste du collectif Indymedia, plateforme collective de droit américain de blogs et sites politiques d’une soixantaine de pays, présentés comme des « médias autonomes ». On y retrouve toute la galaxie antifa, « anti-sexiste », « anti-capitaliste »…

Amusante hypocrisie quand on sait qu’Indymedia est financé par des dons  du George Soros Open Society Institute, de la Fondation Ford, de la Glaser Progress Foundation ou encore de la Tides Foundation, elle-même financée par la Fondation Rockefeller.

Ce n’est pas la première fois que des sites ou blogs de cette plateforme publient des appels à la violence. En 2010, des blogs grenoblois et parisien avaient déjà fait du « copwatching », c’est-à-dire de l’identification de policiers accusés d’être des « assassins ».

Des ramifications existent même avec des groupes terroristes. Un 2002, un site italien d’Indymedia avait diffusé le texte de revendication des Nouvelles Brigades Rouges après le meurtre de Marco Biagi.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. sergio says:

    Extrême-gauche et islamisme , même combat contre l' »ordre établi »!
    « combat » manipulé en sous-main par le N.O.M , pour créer le chaos mondial en vue d’ instaurer le règne de l’ antichrist …CQFD .

  2. marco says:

    1 chaque fois que j aie eu des probs avec des cpf ou autre xx,la police bien briefee m a econduit en leur faveur .
    franchouille et caillera fds ou cpf c est un petit couple sado maso ,que l on ne me demande pas de tenir la bougie ,,,
    pour notre epoque la Bible prescrit de ne pas s impliquer dans les conflits et de regarder comment Dieu va laisser s entredetruire les mecreants .

  3. alsaco says:

    et après les journaleux vont faire le battage anti fn que l état leur demande d’orchestrer, et bon nombre de français vont se laisser berner, hé oui, c’est ça la France, un grand troupeau de moutons, pour ne pas dire pauvres cons

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com