Le CRIF ne devrait pas tarder à se féliciter de la nouvelle condamnation de Valeurs Actuelles.

Déjà condamné pour sa une représentant une Marianne portant le niqab avec pour titre « L’invasion qu’on vous cache » à la suite d’une plainte de l’Union des Etudiants Juifs de France (UEJF), le directeur de la publication de l’hebdomadaire Valeurs actuelles, Yves de Kerdrel, a été à nouveau condamné ce jeudi à 3.000 euros d’amende, cette fois pour provocation à la discrimination, la haine ou la violence envers les Roms et diffamation, pour un dossier intitulé « Roms l’overdose ».

VA-Roms

La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a en outre ordonné la publication, dans Valeurs actuelles et un autre journal, d’un communiqué judiciaire qui souligne le caractère « particulièrement stigmatisant » envers les Roms du dossier publié fin août 2013.

Les juges ont estimé que « la répétition et la juxtaposition de termes censés (être) descriptifs tels que ‘fléau’, ‘overdose’, ‘plaie’, ‘invasion’, tous évocateurs de maladies ou de catastrophes (…) contribuent nécessairement, par delà le supposé ‘constat’ à opposer la communauté visée, appréhendée sous un prisme uniquement négatif, à ‘la France’ ou aux ‘Français’ ».

Yves de Kerdrel et la société Valmonde, éditrice du journal, ont aussi été condamnés à verser solidairement 2.000 euros de dommages et intérêts à la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) et un euro à l’association La voix des Roms.

On se souvient qu’Yves de Kerdrel, passé par les Young Leaders et invité du Bilderberg en 2006, s’était réjoui sur Twitter d’avoir participé à la « marche républicaine » des Charlie aux côtés de ses « amis du Crif et de la communauté juive de France ». Une « amitié » rapidement désavouée par un tweet du Crif...

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

8 commentaires

  1. Henri (pas le même) says:

    et après ?

    L’hebdomadaire, dirigé par des « financiers », tels Yves de Kerdrel (qui est membre du Club « Le Siècle ») fera comme « Paris-Match », « Voici » et autre « Closer » : il se servira de ses provisions pour procès, lui permettant de « renflouer » sa condamnation.

    En revanche, cet hebdo est une sorte de social-traître.
    En effet, il feint de nous dire qu’il penche à l’extrême droite, histoire d’attirer des chalands et à la dernière minute, il appellera à voter MM. Juppé et Sarkozy.

    Alors, pas la peine d’en faire la publicité !

  2. LANKOUDU says:

    LICRA /CRIF/UDJF/LDJ/ LDH Tous des sangsues qui vivent aux crochets du contribuable FRANCAIS !!!
    A quand la dissolution ???

  3. Eric says:

    Les journalistes de Valeurs Actuelles détestent la démocratie, comme les journalistes de tous les journaux et magazines français. S’ils étaient des démocrates, ils réclameraient l’organisation d’un référendum sur la question de l’immigration.

  4. SuperDupont says:

    « Valeurs Poubelle » condamné pour racisme? C’est pas un scoop… Le motif de la condamnation est par contre intéressant: Répétition d’éléments de langage de manière à créer un contexte de racisme!
    L’extrême droite elle aussi est raciste ( http://lebruitdesbottes.com/article/l-extreme-droite-est-elle-raciste ) mais ses représentants sont habiles pour n’exprimer ce racisme qu’au travers de petits éléments de langage insignifiants si pris isolément.
    Ce qui est intéressant ici est que désormais, ce jugement ouvre la voie à des procès contre le FN pour accumulation d’éléments destinés à stigmatiser une catégorie de la population française: le musulman!
    Chouette!

    • traiter de poubelle un journal démontre un désir de porter atteinte à la liberté d’expression avec un souhait, à peine dissimulé, d’envoyer ses journalistes au goulag.Si un journal éditait « électeurs et dirigeants du FN,overdose », avec des termes comme ‘fléau’, ‘plaie’,…, la Licra, l’uefj, porteraient-ils plainte ?

      • Courivaud (pas le même) says:

        sauf que « Valeurs actuelles » n’est pas le bon exemple. Certes, ce journal n’est pas à proprement parler une poubelle, mais figurant en bonne place dans la salle d’attente des cabinets d’avocat ou des cabinets médicaux, il va à la poubelle.
        De toute façon, la presse écrite est en chute libre.
        Et quand on lit « Valeurs actuelles », on parle surtout « des espèces sonnantes et trébuchantes » que possèdent ou voudraient posséder (comme si cela ne leur suffisait pas) ces lecteurs de Neuilly-Auteuil-Passy.

        Je ne signerai pas de pétition pour ce journal stipendié.
        Trouvons une autre cause à défendre pour la liberté d’expression, telle que celle de l’abrogation des « lois mémorielles » ; ce sera plus utile.

        • Un journal d’opinion ne saurait plaire à tout le monde. Rien, ni personne, n’est parfait, et l’on peut se retrouver dans un Tribunal en étant totalement innocent. Ce qui est important, c’est la liberté de pensée et d’expression sans laquelle l’on est voué à la dictature et à la stupidité de la pensée unique. Ce qui devrait être encore plus important, c’est le respect de celui qui pense différemment, hormis de ceux qui cherchent à nous soumettre. transrealisme.org

  5. Courivaud (pas le même) says:

    Ce que vous dites est juste, mais ce ne sera pas la peine de compter sur moi pour défendre un hebdomadaire stipendié qui pratique le double langage (FN par dessus, UMPS par dessous) : agissant ainsi, cet hebdomadaire ne défend pas la liberté d’opinion.

    Et je le répète : commençons par agir en amont : réformer l’AFP, abroger les lois mémorielles.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com