Le journal La Croix n’est plus catholique depuis bien longtemps : son homofolie s’affiche désormais au grand jour. Le quotidien, courroie de transmission médiatique de l’épiscopat français, offre en accès libre depuis le 19 octobre un article signé Gauthier Vaillant, véritable épanchement de pleurnicherie sur le sort de deux malheureux homosexuels qui ne trouvent pas de place dans l’Eglise.

Comprenez bien : l’Eglise est leur famille et ils ne trouvent pas de place dans cette famille. Les malheureux ! Ils ont bien tenté de s’insérer discrètement, d’ailleurs ils sont investis en Eglise – comme on dit dans le ridicule langage progressiste – , mais voilà, on les a rejeté. Heureusement ces deux modèles de chrétiens pardonnent, ils sont gentils ces deux « saints » homosexuels qui donnent le pardon à cette Eglise qui les rejette ! De quelle richesse l’Eglise ne se prive-t-elle pas !

En somme, un article bien dans la ligne du Synode comme l’avait résumé de façon tellement scandaleuse la Relatio Post Disceptationem :

« Accueillir les personnes homosexuelles

50. Les personnes homosexuelles ont des dons et des qualités à offrir à la communauté chrétienne : sommes-nous en mesure d’accueillir ces personnes en leur garantissant un espace de fraternité dans nos communautés ? Souvent elles souhaitent rencontrer une Église qui soit une maison accueillante. Nos communautés peuvent-elles l’être en acceptant et en évaluant leur orientation sexuelle, sans compromettre la doctrine catholique sur la famille et le mariage ? »

Il aurait suffit de rappeler que c’est par leur choix de vie désordonnée et intrinsèquement contre-nature que ces deux personnes ont rejeté l’Eglise et la grâce du Christ. Si rejet il y a, elle vient de ceux qui contreviennent à l’ordre établit par le créateur, et non l’inverse.

« 2357 L’homosexualité désigne les relations entre des hommes ou des femmes qui éprouvent une attirance sexuelle, exclusive ou prédominante, envers des personnes du même sexe. Elle revêt des formes très variables à travers les siècles et les cultures. Sa genèse psychique reste largement inexpliquée. S’appuyant sur la Sainte Écriture, qui les présente comme des dépravations graves (cf. Gn 19, 1-29 ; Rm 1, 24-27 ; 1 Co 6, 10 ; 1 Tm 1, 10), la Tradition a toujours déclaré que  » les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés  » (CDF, décl.  » Persona humana  » 8). Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d’une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d’approbation en aucun cas. » CEC

Corinthiens 6,9 : « Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas du Royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas ! Ni impudiques, ni idolâtres, ni adultères, ni dépravés, ni homosexuels… n’hériteront du Royaume de Dieu ».

Timothée 1, 10 : « La loi n’a pas été instituée pour le juste mais pour…. les impudiques, les homosexuels, les trafiquants d’hommes, les menteurs, les parjures, et pour tout ce qui s’oppose à la saine doctrine ».

Romains 1, 18-32 : … « Aussi Dieu les a-t-il livrés à des passions avilissantes : car leurs femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature ; pareillement les hommes, délaissant l’usage naturel de la femme, ont brûlé de désir les uns pour les autres, perpétrant l’infamie d’homme à homme et recevant en leurs personnes l’inévitable salaire de leur égarement ».

Chers amis, désabonnez-vous de La Croix ! Pas un centime à ce torchon !

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. flerobert says:

    Depuis quelques semaines je ne cesse de me faire souiller la boîte aux lettres par ce torchon maçonnique, sans rien avoir demandé.
    Je leur ai écrit le message ci-dessous mais ils continuent de m’envoyer gratuitement leur journal que je mets à la poubelle sans l’ouvrir:
    <>

  2. M.Celtillos,
    Vous avez cité le catéchisme de 1994:permettez-moi de diverger d’avec ce document plein d’erreurs et de faussetés.
    « La genèse psychique reste largement inexpliquée« 
    Complètement inexact ! ¨ Voilà la thèse que martèle
    l’engeance sodomite depuis 40 ans pour se dédouaner d’un si horrible VICE.
    La sodomie n’emprunte rien à la nature humaine ou animale.
    C’est carrément une déviance acquise et non innée. On a même tenté de nous faire accroire que les animaux la pratiquait ordinairement. Quel culot ! Les animaux sont beaucoup plus fidèles à leur nature sexuelle que les hommes. Leur instinct en cette matière sont quasi exemplaire.
    Il y a soixante-dix ans quand je fréquentais le petit séminaire St-Charles Borromée de Sherbrooke, au Québec, les surveillants d’élèves (six cents gars de 12 à 21 ans)
    portaient une attention particulière à la promiscuité des
    étudiants au jeu, au dortoir, au bain, partout afin de ne pas permettre les chances de développement des signes d’attraction précoce. Et cette surveillance empêchait l’éclosion des indices des tendances qui auraient pu ouvrir la porte à la sodomie. Les gens d’il y a 70 ans étaient beaucoup mieux prévenus à l’égard des tendances vicieuses qu’il faut éradiquer dès les premiers signes, alors qu’aujourd’hui les parents et les gens en autorité ne veulent pas « brimer leur développement« 
    Faudrait sortir de notre ignorance et notre naìveté pour chasser cette purulence de nos sociétés pour leur plus grand bien moral. Cécilien. 21/10/2015

    • Xavier Celtillos says:

      Vous avez entièrement raison et je partage totalement votre commentaire. En général je précise que malgré le fait qu’il soit imbibé de modernisme, même ce nouveau catéchisme condamne l’homosexualité. Je n’ai pas fait cette précision cette fois, j’aurais sans doute dû.

  3. « d’ailleurs ils sont investis en Église – comme on dit dans le ridicule langage progressiste. »

    En langage classique, on dit: Invertis en Église…

  4. Qui finançe le journal la croix . la fondation bertalsen?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com