attentat Homs

Pendant qu’Angela Merkel et ses complices ouvre l’Europe à la Turquie -complice de l’Etat islamique et néanmoins membre éminent de l’Alliance atlantique-, et s’apprête à l’accueillir dans l’Union, au moins 142 personnes ont été tuées hier dans une série d’attentats sanguinaires revendiqués par les terroristes de l’État islamique (EI) dans les zones sous le contrôle du pouvoir syrien:

Homs, troisième ville du pays, a été frappée par le plus sanglant attentat du genre sur son sol depuis 2011 avec 59 morts selon une ONG. À Saydé Zeinab, localité à 5 km au sud de Damas et abritant un haut lieu du chiisme, 83 personnes ont été tuées et 160 autres blessées dans les attentats, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Au moins 19 autres se trouvaient dans un état de « mort clinique », d’après l’ONG, citant des sources médicales sur le terrain.

Revendiquant l’attaque, l’EI a affirmé que deux de ses kamikazes s’étaient fait exploser, menaçant de mener de nouvelles attaques. L’organisation extrémiste n’a pas fait état d’un troisième attentat comme l’ont rapporté l’OSDH et la télévision d’État syrienne. (Source: L’Orient Le jour)

Des attentats visant Alaouites et Chiites

Les attentats se sont produits à 400 mètres du mausolée de Saydé Zeinab, haut-lieu chiite. Une soixantaine de magasins et de nombreuses façades d’immeuble ont été ravagées. Ces attentats sont survenus quelques heures après la double attaque à la voiture piégée, également revendiquée par l’EI, dans un quartier à majorité alaouite à Homs, faisant au moins 59 morts. Les alaouites forment une secte d’initiés, récemment rangée parmi les musulmans, spécifique de la Syrie, dont Bachar-el-Assad fait partie. Photo ci-dessus: Le quartier alaouite d’al-Zahraa à Homs.

Ces pays du Proche-Orient qui soutiennent les terroristes tout en prétendant les combattre

Les forces islamistes qui continuent de se battre pour imposer un califat islamiste au Proche-Orient sont aux abois depuis que la Russie est intervenue pour apporter son soutien aux forces syriennes anti-terroristes. Jusque-là, elles prospéraient joyeusement sans trouver d’opposition sérieuse en dépit d’une coalition menée par les USA, rassemblant 66 pays, dont les membres de l’Alliance atlantique comprenant la Turquie, plus les pays du Golf dont l’Arabie saoudite. L’Arabie saoudite, la Turquie, le Qatar, pays sunnites islamistes, soutiennent directement ou en sous-main les terroristes islamistes, leur fournissant les armes nécessaires au combat, le soutien logistique. Des armes achetées en France ou aux USA ont ainsi toutes chances de se retrouver face aux troupes loyalistes de Bagdad ou de Damas qui combattent les terroristes.

Quant aux USA, menant la politique du chaos pour diviser et mieux régner, ils combattent d’une part les troupes islamistes pour montrer qui sont les maîtres et pour flatter leur opinion publique, et d’autre part, ils soutiennent la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar qui soutiennent les islamistes. Les USA acceptent difficilement l’implication russe au Proche-Orient et encore moins ses succès militaires et diplomatiques qui mettent en relief leur propre duplicité . 

Une enquête menée par des journalistes russes dans le Kurdistan syrien permet de se faire une idée de la vie des islamistes et fournit de:

Nouvelles preuves sur les liens entre la Turquie et l’État islamique:

L’implication turque en faveur des islamistes a été confirmée par le Roi Abdallah II de Jordanie cité par The Guardian:

Erdogan “croit en une solution islamiste radicale aux problèmes de la région,” et le “fait que les terroristes soient envoyés en Europe fait partie du plan politique turc, la Turquie reçoit alors une réprimande sur les doigts, mais elle s’en tire toujours », aurait-il déclaré aux parlementaires américains.

La Syrie est ravagée par une guerre sanglante depuis les fameux Printemps arabes, cla fait près de cinq ans. Une guerre qui a fait plus de 260 000 morts et jeté plus de la moitié de la population hors de chez elle.

Ailleurs dans le pays, les combats se poursuivent entre les forces du régime et les rebelles très affaiblis, car marginalisés par l’EI et al-Nosra. D’autres affrontements opposent forces kurdes et jihadistes, ou encore rebelles et jihadistes. Dans la province stratégique d’Alep, les forces du régime ont réussi à progresser à la faveur d’une offensive lancée le 1er février avec l’appui crucial de l’aviation russe et du Hezbollah. Au moins 50 jihadistes de l’EI ont été tués dans les combats avec l’armée qui avance notamment dans l’est de la province et dans les frappes russes, selon l’OSDH. Samedi, les troupes du régime se sont emparées de 18 villages de part et d’autre d’un axe d’environ 40 km reliant l’est d’Alep à Raqqa, le fief de l’EI en Syrie, selon l’OSDH. (Source: L’Orient Le jour)

L’Etat islamique aux abois à Palmyre 

Palmyre

Sans omettre que des combats acharnés entre les forces gouvernementales syriennes et les djihadistes de l’Etat islamique se déroulent pratiquement dans tous les quartiers de Palmyre ce samedi matin, à l’exception de la partie historique de la ville.

« Samedi matin, l’offensive sur Palmyre a été reprise. L’armée et les milices des Faucons du désert avancent vers le centre-ville depuis le nord-ouest et le sud-est. » « Selon une source militaire, la libération complète de Palmyre n’est désormais plus qu’une question de temps, suite à une opération de grande envergure et à une puissante progression sur trois axes vers la ville. (Source: Sputnik)

Comment comprendre, dans ces conditions, la soumission de la majorité des dirigeants de l’Union européenne à la Turquie islamique ? La Turquie qui est  un membre éminent de l’OTAN (Alliance atlantique)…

Emilie Defresne

emiliedefresne@medias-presse.info

.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Quéniart says:

    tant que ces idiots de sunnites ne comprendront pas que les chiites sont musulmans comme eux cela se passera ainsi,ces débiles sont manipulés par les wahhabis salafis pédophiles et alcooliques de Riyad

    • Quiénart a écrit:
      « tant que ces idiots de sunnites ne comprendront pas que les chiites sont musulmans comme eux cela se passera ainsi,ces débiles sont manipulés par les wahhabis salafis pédophiles et alcooliques de Riyad »

      Autrement dit, selon vous, c’est uniquement parce qu’ils sont musulmans que les chiites ne devraient pas être zigouillés par les sunnites. Donc les musulmans sont en droit de tuer tous ceux qui ne sont pas musulmans ? C’est bien ce que vous dites ? BRAVO!

      C’est clair, c’est l’Islam qui est la plaie du monde!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com