Mardi, un communiqué du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est réjoui de la création par le Mossad d’un fonds d’investissement dans des entreprises de haute-technologie développant du matériel ou des services pouvant aider le service de renseignements israélien dans ses activités d’espionnage.

« Je tiens à féliciter le Mossad pour la création du fonds pour l’innovation technologique qui assurera la supériorité technologique de l’agence. Le Mossad continuera d’être sophistiqué, audacieux et révolutionnaire dans sa mission d’assurer la sécurité d’Israël. »

Ce « fonds d’innovation technologique » appelé « Libertad » a pour mission officielle d’investir dans des « programmes de recherches et de développement de start-ups de technologies de pointe », selon le communiqué le bureau du Premier ministre.

Ces investissements du Mossad se feront dans des entreprises spécialisées dans la robotique, les systèmes miniaturisés et les technologies innovantes en matière d’informations cryptées « disposant d’une vitesse minimale de 100 gigabits tout en utilisant des méthodes non conventionnelles et d’avant-garde ». Le communiqué met également en avant « les technologies d’identification automatique permettant d’établir des profils de personnalité, à partir des activités et des comportements sur internet ».

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. avoir le « profil » des surfeurs c’est bien, pas suffisant pour la sécurité
    heureusement il y a « find us » , un système quantique célébrant Heisenberg et certaines de ses oies
    Le chameau peut se noyer dans son réservoir.

  2. Boutté says:

    Nous sommes autorisés à admirer le savoir faire d’Israël pour sa défense locale et celle de ses intérêts dans le monde , mais il nous est interdit de penser qu’il serait bon d’en faire autant pour nôtre pays .

    • Israel et notre pays ne vont pas assez loin. Il suffit de mettre une puce (par incitation financière et priorité emploi) à chaque citoyen ou migrants ou sous tutelle militaire (les volontaires?) pour savoir par déduction ceux qui sont par défaut « hostiles ». La citoyenneté se résumant alors a « puce, pas puce, prépuce, pas prépuce. » vivre pacifiquement sera un délit, vivre puçement sera un délice.
      avez saisi mon profil ?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com