Quoi de mieux pour les mahométans pour blanchir leur Coran de toute responsabilité dans les attentats islamiques qui ensanglantent l’Occident ou pour ouvrir une mosquée en pays chrétien que d’aller courir chercher aide et réconfort au Vatican où ils sont accueillis à bras ouverts par un pape François tout à l’écoute.

Aujourd’hui, mercredi 5 avril, quatre imams britanniques vont être reçus en audience privée par le pape argentin devenu la caution vertueuse d’un islam subitement devenu, après des siècles de violences, une « religion de paix ». Cette duperie spécieuse est répercutée dévotement par bien des médias enchaînés : qu’il est bon l’islam, c’est le pape François qui le dit, est la nouvelle écrite en cœur pour détourner le malheur et combattre la peur ! Avec une telle réponse au terrorisme islamique, pour sûr l’islam gagnera du terrain en nos terres occidentales !

Shaykh Ibrahim Mogra, avant cette audience historique, a répondu à quelques questions du quotidien italien Vatican Insider. Voici quelques perles de l’imam trouvées par-ci par-là dans ce long entretien glorifiant François, l’islam, l’islam, François…

«Le pape François est un homme courageux. »

C’est vrai qu’aller dans le sens du politiquement correct demande un courage extraordinaire !

« C’est le seul à avoir eu le courage de dire que l’islam est une religion de paix. »

Le seul, ah bon ? C’est pourtant la ritournelle que les journalistes au collier, les politiciens bien en vue, un bon nombre d’ecclésiastiques chrétiens toutes confessions confondues, ânonnent matin, midi, soir, sur toutes les ondes, sur tous les tons, en toutes les langues…

« Lui, c’est un vrai chrétien, parce qu’il regarde la personne humaine quelle que soit son appartenance religieuse. »

Que connaît-il l’imam du christianisme pour décider si arbitrairement de ce qu’est un vrai chrétien ?

« Les causes de ces attaques, continue l’imam, sont plutôt compliquées. Mais je ne crois pas cependant que la matrice soit religieuse mais elle provient plutôt d’une impasse géo-politique. »

Que la situation géopolitique et les guerres iniques de l’oncle Sam au Moyen-Orient soient à rangées parmi les causes de ces attentats islamistes, difficile de ne pas le voir, et l’imam dit juste, mais cela n’exempte pas la religion mahométane de sa responsabilité ni d’être « la matrice religieuse » qui pousse les djihadistes du croissant à ces actes terroristes.

« La haine entre les religions est une idée terroriste. Il faut démontrer que les religions n’ont pas de problèmes entre elles. Le pape a raison : le dialogue est le premier pas. »

Idée à la mode mais la réalité est autre : le Coran prêche l’universalité de la doctrine de Mahomet par la guerre sainte et la conquête territoriale, là où l’Évangile prêche la conversion des âmes au Christ par la charité.

Concernant la rencontre avec François, l’imam témoigne de son émotion :

« Je suis vraiment ému. C’est un moment vraiment historique parce que ce n’est jamais arrivé auparavant que quatre imams de la Grande-Bretagne rencontrent le pape et c’est un moyen pour établir un engagement commun pour les réfugiés, les SDF, les pauvres et pour les autres activités de charité. »

« Je veux dire au pape merci d’avoir défendu les musulmans. »

Tout est dit !

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

9 commentaires

  1. DUFIT THIERRY says:

    N’oublions pas le pape Jean-Paul II de satanique mémoire qui dans son œcuménisme délirant et mortifère disait à Casablanca « chrétiens et musulmans ont le même dieu » (ce qui est une négation de la divinité de Notre Seigneur), qui baisait le coran en public, qui disait « que St Jean Baptiste protège l’Islam ». Toutes ces abominations ont entrainé l’apostasie des catholiques et la propagation de l’Islam. Effectivement les musulmans peuvent se réjouir : les papes conciliaires font tout pour favoriser l’expansion de l’Islam.

    • Onclin says:

      « Toutes ces abominations ont entraîné l’apostasie des catholiques et la propagation de l’Islam. » Non je ne suis pas d’accord je dirais plutôt : les papes conciliaires chef de la concorde anticatholique désirent fermement une Église catholique apostate et pour cela ils ont recoure à l’expansion de l’islam (voir comportement de Jean-Paul II et de ce pape François) de l’oecuménisme et au laïcisme (voir Paul VI et son discourt à l’ONU vraiment une soumission au système laïc, les écrits validés par Vatican II de Congar, Henri de Lubac, Karl Rahner, John Courtney Murray ainsi que Kasper et autres) pour arriver à leur fin. Mais une grosse partie du troupeau chrétien qui n’est que catholique n’est pas dupe, mais il est bloqué par la position sur laquelle le mensonge est assis à savoir la chaire de Saint Pierre. Car le Christ a parlé et ce n’est pas le peuple qui a droit « d’autorité » sur celui qui y est placé, mais le Christ lui-même qui s’occupera de cette situation. Par ailleurs dans l’Ancien Testament nous voyons que Dieu a une patience énorme, donc nous aussi nous devons patienter.

      • DUFIT THIERRY says:

        Oui tout à fait ce sont bien les textes du concile –Dignitatis Humanae, Gaudium et Spes, Nostra Aetate- qui ont entrainé cette épouvantable destruction de l’Eglise et qui ont pour conséquence l’hérésie et l’apostasie.

        • Charette says:

          « D’après cette promesse (Tu es Pierre … ), l’Église apostolique de Pierre ne contracte aucune souillure de toutes les séductions de l’hérésie (St. Cyrille, in: St. Thomas d’Aquin: Chaîne d’or sur Matthieu XVI, 18 )

          St Bernard: « Les atteintes qui sont portées à la foi doivent être réparées précisément par celui dont la foi ne peut être en défaut. C’est là la prérogative de ce Siège » (De error Abaelardi, préface).

  2. Guillaume says:

    80 millions d’hindous tués entre 1000 et 1525 :

    Le Professeur Kishori Saran Lal dans son livre « La Croissance de la Population musulmane en Inde » estime qu’entre les seules années 1000 à 1525, 80 millions d’Hindous furent tués, (sans parler des famines et autres calamités naturelles engendrées par la guerre), « sans doute le plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité », affirme-t-il.

    Et les propos du professeur Lal, dont la position de Directeur des recherches historiques du Conseil de l’Inde (ICHR) et membre du Comité du Conseil national de l’éducation et de la recherche de l’Inde (NCERT) attestent de sa respectabilité, sont confirmés par de nombreux historiens, tels Alain Daniélou, Will Durant, Sitaram Goel, ou Konraad Elst.

    Des villes entières furent brûlées et leurs populations passées au fil de l’épée. Chaque campagne successive fit des dizaines de milliers de victimes et des millions de femmes et d’enfants furent emmenés en esclavage. Chaque nouvel envahisseur bâtissait littéralement sa montagne de crânes hindous.

    Ainsi la conquête de l’Afghanistan en l’an 1000 fut suivie par l’annihilation de l’ENTIÈRE population hindoue de cette région, qu’on appelle toujours d’ailleurs « Hindu Kush », le massacre des hindous.

    Mais aujourd’hui ce terrible épisode de l’histoire de l’Inde a été occulté : c’est à peine si les nombreuses Histoires de l’Inde, que nous utilisons comme référence, telle celle de Jacques Dupuis (agrégé d’histoire et diplômé de hindi de l’Ecole des langues orientales – 1912-1997), y font allusion.

    L’historien et sociologue belge Koenraad Elst (Negationism in India), traite de la négation des atrocités musulmanes en Inde. « Cette négation des atrocités musulmanes, argue Elst, a gommé tout un chapitre capital de l’histoire indienne, le faisant disparaître non seulement des manuels d’histoire, mais aussi de la mémoire des Indiens. »

    http://www.delitdimages.org/lislam-a-massacre-80-million-dhindous/

    • Onclin says:

      Merci pour info. Totalement inconnue de moi!

  3. Etienne says:

    Les mensonges hypocrites du cardinal Bergoglio (dont la désignation comme pape reste problématique) ne le conduiront pas en paradis et ne nous conduiront pas vers la paix.

    • DUFIT THIERRY says:

      « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde la donne ». Il n’y pas de paix en dehors de Notre Seigneur Jésus Christ. Rien à voir avec la fausse paix maçonnique des oecuménistes.

  4. phebus says:

    Tout est mis en oeuvre par l’Eglise pour « recruter » de nouveau « croyants ». Peu importe à quel Dieu se référer. Après le Dieu des Juifs, voici le Dieu des musulmans, tous frères jumeau. Quant au Dieu -Père de Jésus Christ, il est escamoté, on n’en parle pas : voir chap 8, verset 44 de Saint Jean. Pour moi, l’Islam est une secte, tout comme la pseudo religion juive, et n’a rien de religieux. N’ouiblions pas que l’Eglise Byzantine, première Eglise chrétienne fut combattue par l’Islam naissant avec le soutient de Rome. Oui, oui ! Nous assistons à la même chose aujourd’hui. Ce sera la suprématie totale de l’église de Satan. Miséricorde, miséricorde …..

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com