pape-populaire-2-MPI

Le Wall Street Journal du 11 mars dernier, présente un article expliquant que le pape François a provoqué un véritable boom dans la presse américaine depuis son élection. Cette popularité concerne aussi les radios, les journaux, la télévision, les magazines, bref tous les médias. Il est mentionné le plus souvent «  l’effet François » élu il y a un an. Celui-ci étant soutenu par sa personnalité et aussi par son côté « télégénique ».

C’est ainsi que l’hebdomadaire américain National Catholic Reporter a augmenté de 44 % sa diffusion. Le Vatican Television Center est la chaîne télévisée du Saint Siège à destination des laïcs. Il a vu ses revenus augmenter de 40 % en 2013. Ce qui lui a permis d’investir 2,5 millions de dollars pour améliorer ses locaux et son matériel.  « Il nous faut actuellement travailler nuit et jour pour faire face à la demande d’informations » selon Monseigneur Dario Edoardo Vigano qui dirige cette télévision.
Par ailleurs existe  une maison d’édition nommée Mondadori SpA ; elle est contrôlée par la famille de l’ancien Premier ministre italien Berlusconi. Elle a lancé un nouveau magazine hebdomadaire consacré au nouveau pape.

En Grande-Bretagne, on assiste à un phénomène similaire. Le magazine catholique hebdomadaire The Tablet a vu une véritable explosion du nombre de ses abonnés et de ses ventes en kiosques. Il en est de même des autres journaux comme le Catholic Herald qui profite de cette « papa mania ».
Le Wall Street Journal s’interroge : d’où vient cette popularité ? Francesco Siliato qui est un spécialiste de la communication à l’Ecole polytechnique de Milan explique que ceci tient essentiellement au fait que « François s’adresse directement aux gens les plus simples ». De son côté The Journal en Angleterre salue le style chaleureux du pape qui consiste à s’adresser directement à ses interlocuteurs avec beaucoup de modestie.

La poussée d’intérêt qu’ont les medias tient finalement à la simplicité d’expression du pape et à son parler très direct. Il en résulte que les connections au Facebook du Catholic News Service qui est la plus ancienne TSF catholique – fondée en 1920- ont été multipliées par dix. Mais de manière générale tout ce qui concerne le pape dans ce qu’il dit ou fait intéresse tous les moyens de communication.

Il va de soi qu’effectivement la manière de parler du pape déconcerte et a un côté plaisant. Par exemple quand il parle des « chrétiens à l’eau de rose » ou affirme que « La sainteté n’est pas un luxe  ». Mais c’est précisément certaines de ses déclarations spontanées comme le fameux « Qui suis-je pour les juger ? » à propos des homosexuels qui posent problème.

Il est actuellement très difficile de dire comment évoluera le pontificat du pape actuel. Peut-on plaire au monde et en même temps à Dieu alors que l’Evangile dit que les Fils de la lumière sont moins habiles que les fils du monde ? La seule chose sur laquelle les vaticanistes s’accordent est un fait inquiétant : en s’attaquant à la curie et plus précisément en essayant de réformer la banque vaticane, le pape risque sa vie ; c’est la raison pour laquelle il préfère dormir à la maison Sainte Marthe plutôt que dans le palais apostolique.

                                                                  Jean-Pierre Dickès 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. « « Qui suis-je pour les juger ? » à propos des homosexuels »
    ne pose problème qu’à ceux qui se laissent troubler par les mines réjouies de ceux qui imaginent déjà que le Pape va abandonner la doctrine de l’Église pour plaire au monde.
    Sur leur lancée, ils ont même pensé un temps que la communion des « divorcés remariés » ou le remariage catholique de divorcés pouvait être à l’ordre du jour: visiblement il n’en est rien, et quelques mines dépitées commencent à se montrer.
    Notre Pape a sa manière d’être, parfois un peu décapante, mais NSJC n’avait-il pas lui aussi des paroles décapantes?

  2. « Qui suis-je pour les juger ? », une parole décapante ? Mort de rrrire ! Il n’y a pas plus complaisant comme attitude envers le péché ! L’homosexualité et l’immoralité sexuelle n’ont-elle pas été la cause de la destruction de Sodome et Gomorrhe ?
    Jésus n’a jamais été complaisant et c’est ce qui lui a valu d’être méprisé, insulté, rejeté et finalement massacré. C’est pas demain la veille que ce pape va faire les frais de ses paroles « décapantes », bien au contraire, tout ce qui lui importe est de plaire au plus grand nombre de « fidèles » qui se perdent dans le cathumanisme. Sait-il seulement ce que veut réellement dire porter sa croix et souffrir pour la justice ? Rien à voir en tous cas avec des pèlerinages où l’on mime hypocritement un chemin de croix…
    A la prostituée qui est menacée de lapidation, Jésus dit « Moi non plus je ne te condamne pas ; va et ne pèche plus « . Il juge son péché (attitude) mais ne la juge pas en tant que personne car il n’est pas venu (cette fois-ci) pour juger le monde mais pour guérir les cœurs brisés et proclamer une année de grâce. Le jour viendra où le temps de grâce touchera à sa fin et où ce même Jésus reviendra juger la terre entière, vivants et morts. Ce jour-là, il vaudra mieux avoir pour avocat le seul qui puisse acquitter les véritables enfants de Dieu : Yeshua et personne d’autre !
    Autre chose, NSJC est une abréviation abjecte et totalement impersonnelle. Notre Messie, Roi des rois et Seigneur des seigneurs s’est fait connaître et porte un nom : Yeshua. Que ceux qui le connaissent personnellement s’adressent à lui comme à une personne réelle et bien vivante et non pas comme à un concept ou une acceptation intellectuelle !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com