L’immigration massive est un des éléments influant nettement les électeurs européens ces dernières semaines. Cela s’est vu en Autriche. Cela se vérifie en Suisse. Au Conseil national helvétique, l’UDC, qui avait connu un reflux en 2011, revient avec 65 sièges, soit une progression de 11 députés. Le PLR renforce la droite avec 3 sièges supplémentaires. A l’inverse, la gauche immigrationniste est sanctionnée : les deux partis écologistes Verts et Vert’libéraux  sont laminés  et perdent chacun de 5 sièges, le PS en perd 3. Le PDC perd un siège, le PBD recule de 2 sièges.

En obtenant 29,4% des votes et 65 sièges, l’UDC bat son record de 2007 (62 élus). En y ajoutant les deux voix léguistes, celle du MCG et les 33 voix du PLR, la droite obtient la majorité absolue à la Chambre du peuple.

Il faut noter qu’aucun parti suisse n’avait dépassé les 29% depuis 1919.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Tchetnik says:

    Les mass média vont encore nous faire prendre l’Helvétie pour les lanternes…

    Ceci dit, l’immigration massive, agressive et revendicative n’est pas un phénomène nouveau en Suisse, on peut regretter qu’ils aient attendu aussi longtemps pour s’en préoccuper.

    Mais mieux vaut tard que jamais.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com