Clandestins-immigres-manifestation-On-reste-ici

Mark Elchardus, est un sociologue bruxellois qui enseigne à l’université flamande VUB. 

Il vient d’accorder une interview à un magazine belge dont quelques passages méritent d’être retenus. Rien de vraiment neuf, si ce n’est que de tels propos sont rarement entendus dans la bouche de professeurs en poste.

Invité à donner son avis sur l’histoire de l’immigration en Belgique, il parle d’une « accumulation de terribles erreurs« .

. « Pour commencer, on pensait que la culture et la religion n’entraient pas en ligne de compte dans l’intégration. La seconde bêtise est d’avoir cru que ces personnes repartiraient dans leur pays d’origine ».

. « Ensuite il y a eu le regroupement familial. Une idée qui partait d’une bonne intention, mais qui a rendu l’immigration immaîtrisable. Et les gens qui s’en plaignaient étaient considérés comme racistes. »

. « Il est insensé de penser que tous les musulmans deviendront laïques s’ils ne se sentent plus exclus ».

. « Aux Pays-Bas, on voit que les plus jeunes générations se radicalisent de plus en plus. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. On va avoir beaucoup de mal, surtout dans le contexte actuel de guerre avec l’islam radical, à ce que les français de fraiche date, de religion musulmane, , notamment,épousent sincèrement nos valeurs républicaines et se libèrent de tout ressentiment à notre égard. Avant que ne survienne le pire, la sagesse implique de maîtriser nos frontières et d’expulser les sans papier. France terre d’accueil n’est pas un pays d’invasion et de soumission. Ce n’est pas par les millions (que nous n’avons plus ou qui augmentent la dette qui contribue à notre déclin) que l’on peut changer les âmes qui ne se reconnaissent pas dans l’esprit français et qui veulent imposer leur identité, tout comme l’on veut préserver naturellement et l »gitimement la nôtre. Le gouvernement actuel nous conduit dans le mur. transrealisme.org

  2. LANKOU RU says:

    Dernier sondage (un vrai) : 80% des FRANCAIS commencent à penser qu’il y a trop d’émigrés . Et avec ce GVT c’est pas fini !

  3. « on pensait… on pensait »…ma grand’mère disait toujours : « on est un c.. ».

    La vérité, c’est qu' »on » savait très bien ce qu’ « on » faisait…et qu’ « on » le faisait dans le but de détruire la France.

    Il faut vraiment qu’ils arrêtent de parler de « bonnes intentions », et de prendre les populations indigènes d’Europe pour des abrutis – car il y a encore quelques personnes qui pensent, parmi elles – non seulement parce que l’enfer en est pavé, mais surtout parce qu’elles n’ont jamais été bonnes !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com