Dans le cadre de l’Année européenne des citoyens et pour célébrer le 30ème anniversaire de la Charte des Droits de la famille du Saint Siège, la Fédération des Associations Familiales Catholiques en Europe  (FAFCE) organisait  une journée de conférences sur le thème : « La famille,un sujet de droits » à Strasbourg au Conseil de l’Europe. De nombreuses personnalités politiques,  associations et ONG étaient présentes, dont l’Institut de Politique Familiale (IPF).

L’Institut de Politique Familiale est une association privée indépendante. Leur objectif est la promotion et la défense de l’institution familiale, ainsi que de ses composantes, par la sensibilisation de la société et des pouvoirs publics, l’élaboration de propositions et de projets de coopération, et le développement de la coordination dans ce but des institutions et associations familiales de compétence nationale et internationale. Il met en place différentes activités : élaboration d’études et d’analyses, prestation de services de conseil à travers l’internet, organisation de séminaires et de forums, échange d’expériences et diffusion de « bonnes pratiques », etc.

 

Lors de cette journée, plusieurs personnalités se sont exprimées. Gregor Puppinck, directeur du Centre européen du Droit et de la Justice, a constaté que le droit s’écarte de la nature. Il a surtout insisté sur le caractère individualiste de notre société qui fait tout pour arracher l’individu à sa famille. La famille n’est plus une entité qui s’épanouit dans la Cité. Elle est vue comme une contrainte. Madame Zaborska, député slovaque chrétienne-démocrate, a demandé à ce que les politiques s’expriment de manière forte pour défendre la famille. Dans une interview à Riposte Catholique en mars 2010, elle avait indiqué que les députés, défenseurs de la famille, étaient minoritaires au Parlement européen. Pour Xavier Breton, député UMP, la famille doit être un rempart face à l’Etat. ll y a un intérêt du monde capitaliste à la destruction de la famille, ainsi qu’une évolution non désirée de la société.  Il existe actuellement un transfert des tâches de  la famille à l’état avec l’accord des individus.  Sont intervenus aussi Monseigneur Jean Lafitte, secrétaire du conseil pontifical pour la famille ; Monsieur Régis Brillat, secrétaire exécutif du Comité Européen des droits sociaux au Conseil de l’Europe ; David Fieldsend, président de la Fondation Politique Chrétienne ; Luca Volontè, président de la Fondation Novæ Terrae  et Brian Brown, président de l’Organisation nationale pour le mariage aux Etats-Unis.

 

La conclusion de cette journée de conférences a été sans appel. La Famille est la source du capitale sociale, elle est la cellule naturelle et fondamentale de la société, elle préexiste à la société. Elle est un sujet de droits, que l’Etat et la société doivent protéger. Elle est fondée sur l’union d’un homme et une femme. Il existe une offensive coordonnée contre la famille. Il est nécessaire que la Charte des Droits de la Famille soit reconnue et appliquée par les Etats. Les citoyens, les associations, les ONG doivent redoubler le travail pour la défense de la famille et travailler la nouvelle communication, les réseaux sociaux. Ainsi que passer le message au monde politique, et élire tous ceux qui ont le souci de la famille,  Les parents  doivent s’investir dans les écoles, ils doivent décider ce qui doit être  enseigné aux enfants. Les associations des parents doivent regarder ce qui s’enseigne dans les écoles. Souvent les professeurs ne tiennent pas à enseigner la théorie du genre, mais on le leur demande, ce sont les associations militantes qui font la promotion. Les associations des parents doivent être vigilantes.  Le combat d’abord doit se faire par les individus, par les associations, les politiques doivent relayer ce combat. Il est important d’interpeller les candidats à propos de la Charte sur la Famille aux prochaines élections (parlementaires et municipales). Avançons nos propres propositions auprès des élus.

Espérons que pour les municipales et les élections européennes, leur appel soit entendu !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com