Tribune libre

censure-visage-hommeDans les milieux politiques en général, et dans les médias en particulier, l’insulte suprême, quand on veut disqualifier un mouvement adverse ou un interlocuteur, on dit qu’il est d’extrême droite. Et c’est plié : extrême droite = facho = nazi ! Sauf que cela marche de moins en moins auprès de l’opinion… Pourtant, tous nos bien-pensants et surtout nos journalistes bobos gauchos, majoritaires dans tous les médias, continuent leur litanie imbécile en insistant pour qualifier le Front national de parti d’extrême droite. Tout en sachant très bien que d’après les Renseignements généraux, les divers groupes répertoriés à l’extrême droite, dont le FN est exclu (!), ne représentent pas plus de 2 500 à 3 500 militants ou sympathisants, en France. Ils savent que l’extrême droite est par essence antiparlementaire et que ce n’est pas le cas du FN, qui est représenté, légalement et institutionnellement, à l’Assemblée nationale, au Sénat et dans toutes les assemblées territoriales. Et qu’il reçoit à chaque élection, comme tous les autres partis, l’argent des contribuables pour financer son fonctionnement. Tout cela, nos chers journalistes le savent très bien !

Si nos donneurs de leçons insistent sur ce point, c’est que tous défendent un système que le FN combat farouchement en les mettant continuellement face à leurs contradictions et qu’il démasque l’escroquerie de leurs postures. Tous sont majoritairement européistes, ils sont pour l’accueil sans conditions de tous les migrants et pour le multiculturalisme. Tous carburent à la compassion facile et à l’émotion gratuite. Toujours dans le déni des réalités qu’ils ont des difficultés à appréhender parce que prisonniers d’une idéologie obsolète et mortifère, ils sont incapables de formuler une analyse politique pondérée. À part quelques exceptions, toutes les émissions des médias traditionnels sont faites pour abrutir un peuple complaisant. Et surtout pour répéter et placer, à toute occasion, « le Front national, parti d’extrême droite », même dans des situations parfaitement incongrues. Il faut les voir, quand ils s’amusent à se faire peur en prononçant avec des trémolos dans la voix, « extrême droite »… Cela en devient rigolo !

Rigolo, mais inquiétant. Car pendant ce temps, on oublie l’extrême gauche, qui pour le coup est autrement dangereuse en devenant de plus en plus violente. Les casseurs, eux, se revendiquent, tous, d’extrême gauche. Ils ne sont pas d’extrême droite, ils ne sont pas nazis, mais ils sont bien, FACHOS ! Avec la complaisance du pouvoir, qui laisse faire, et toujours avec une insoutenable violence, ils agressent, cassent et pillent à tout-va, partout, n’importe où et n’importe comment. Pour bien moins que ça, des associations « d’extrême droite » ont été dissoutes et des militants condamnés à de la prison ferme… On savait déjà que le gouvernement ne faisait pas grand cas de la démocratie et des désirs du peuple, mais en cautionnant, par laxisme ou par calcul, toutes ces exactions, deviendrait-il facho ? Pas d’extrême droite, pas nazi, mais tout simplement facho ?

On peut se poser la question. Par contre, pour ce qui le caractérise : l’incompétence, l’inconséquence et l’imprévoyance, on connaît la réponse…

Et le résultat est là : c’est la chienlit ! Pas d’extrême droite, mais de gauche !

Claude PICARD

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. gigibobo says:

    Cette sorte d’étiquette infamante est aussi utilisée en religion. En effet ceux qui se disent « traditionalistes » sont qualifiés d' »intégristes » et même de « fondamentalistes »!

  2. Efgy says:

    « Tout cela, nos chers journalistes le savent très bien ! (…) ils sont pour l’accueil sans conditions de tous les migrants et pour le multiculturalisme. »

    Mais nous n’avez pas encore remarqué qu’il y a de plus en plus d’immigrés (ou fils d’immigrés) dans les médias ? Ils défendent leur « chapelle », c’est tout.

  3. jules brayotte says:

    quand on me dit « extréme droite »je répond extrémement droit !

  4. On oublie aussi que traiter de « complotiste » est devenu aussi une insulte.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com