Pour ceux qui n’ont pas eu le courage de regarder pendant plus d’une heure Emmanuel Macron à la télé dimanche dernier, Eric Zemmour décode son entretien avec les journalistes de TFI en 3 minutes.

 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Rèveil français le mépris de Macron contre les français pauvres alors je pense que la république française est en danger et nos valeurs et nos entreprises et notre civilisation ..

  2. hathoriti says:

    c’est la France qui est en danger, pas la république !

  3. Qui est Giscard, de quoi parle-t-il ? Se demanderont nombreux francais qui à la fin de sa présidence en 1981, c´est à dire il y a 36 ans de cela, n´etaient pas encore nés ou jouait encore dans le bac à sable.. Micron n´est-il pas suffisant à lui seul ? Assez d´éloges fallacieuses, imméritées, pour ce président que l´on veut faire passer pour un géni, .jupitérien, brillant, d´une intellligence divine, etc. La vérité est qu´il n´est que le petit poi franc-macon de choix, et pour cause,un agent déterminé à remplir la tâche assignée, qui maladroitement joue un peu tous les rôles, un plagiat, un arrogant dangereux comme ceux présentant la même pathologie psychologique :. pour résumer, la France entre les mains d´un psycho ?

    « De beaux-parleurs

    Charme, charisme, aura : Ce sont de grands séducteurs. Si vous les intéressez (parce que vous avez de l’argent, du pouvoir, du prestige), ils parviendront à gagner votre confiance.

    Narcissisme : Arrogance démesurée, mais certains parviennent à dissimuler ce trait de personnalité déplaisant sous une fausse modestie. ls se perçoivent comme le soleil de la scène sociale. .. On parle souvent de leur « mégalomanie »,,,

    Absence d’empathie : Ils n’ont pas de sentiments pour les autres :…Beaucoup mettent en scène, de manière théâtrale, leur empathie. Ils s’efforcent de se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas :

    Manipulateurs hors-pair :Ils mentent avec un aplomb déconcertant ; ils peuvent vous culpabiliser en évoquant des obligations familiales ou professionnelles ; ils ont recours à des expressions-cadenas pour vous obliger à penser comme eux. Par exemple : « Quiconque pense le contraire est hypocrite ». Ils adoptent fréquemment une tonalité docte et se posent en dépositaires du savoir absolu. ..

    Gestion virtuose de leur image : De sorte que certains les trouveront admirables, alors que d’autres auront perçu l’envers de la médaille : les mensonges, les manipulations, l’arrogance. Ils ont un talent naturel pour donner d’eux-mêmes une image très flatteuse. .. ; …

    La labilité logique : ces gens ont tendance à multiplier les erreurs de raisonnements. Il leur arrive de se contredire dans une même phrase, commettent des lapsus, interprètent mal une situation. Tout cela pour vous manipuler. Après coup, ils vous diront qu’il s’agissait d’un « malentendu ».

    Prise de risque :Ils sont irresponsables et ont, semble-t-il, du mal à envisager toutes les conséquences de leurs actes. Ils ont fréquemment des trajectoires météoritiques.

    Absence de remords :Ils n’assument pas leurs responsabilités. Ils essaient de culpabiliser les autres et de se faire passer pour de pauvres victimes. Ils minimisent ou nient les dommages qu’ils ont commis.

    L’agressivité : Ils conçoivent la vie comme une succession de combats avec, à chaque fois, un vainqueur et un vaincu. Ils sont déterminés à faire ce qu’il faut pour sortir vainqueur.

    La paranoïa :Si jamais on leur demande des comptes, ils crieront au complot… A leurs yeux, une amitié sincère devient du « copinage », du « piston », des « arrangements »…Beaucoup de gens se font avoir et pensent qu’une personne qui dénonce avec virulence l’amoralité d’autrui est nécessairement exemplaire.

    L’appétit de pouvoir : « control freak ». Ils éprouvent le besoin de contrôler les gens qui gravitent autour d’eux…

    Ils connaissent la langue, mais pas la musique : Ils apprennent tout au long de leur vie à simuler ces émotions qu’ils ne ressentent pas, notamment toutes celles qui relèvent de l’empathie et du sens moral. Ils ont tendance à en faire trop, leur style est grandiloquent, ampoulé, fleuri, pompier, truffé de métaphores.

    Un style théâtral : ces gens ont tendance à en faire trop également sur le plan de la gestuelle. Ils ont un petit côté théâtral et parlent avec les mains, leur corps…. »

    • MA Guillermont says:

      Dans notre armée extraordinaire d’ultras francs , votre gestion à décrypter cette coquille vide qui nous est arrivé au sommet de la scène est une prédisposition naturelle épatante …
      Merci de nous rejoindre …

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com