Nous avons déjà dénoncé le mensonge de la prétendue baisse du chômage en France, dans un billet précédent. Il n’y a eu aucune baisse en septembre 2015 sur les cinq catégories (ABCDE) dans la France entière, hexagone et territoires disséminés sur l’ensemble de la planète.

Un sondage récent réalisé par ELABE pour BFMTV les 27 et 28 octobre 2015 essaye de nous faire gober que les Français se mettraient à croire à cette fable d’une prétendue baisse du chômage en France. Je cite : « Tout en faisant preuve d’une grande prudence, les personnes interrogées expriment un optimisme non négligeable [sic!] à propos de l’économie française. 46% des répondants estiment ainsi que l’économie française redémarre, 43% affirmant qu’elle va s’améliorer « lentement » et seuls 3% « rapidement ».

En clair, après le mensonge numérique, les instituts de sondage servent la soupe à François Hollande, en essayant de nous faire croire que les Français ont mordu au mensonge de la baisse. Il est très intéressant de regarder qui croit le plus à la fausse « baisse ».

MPI - 86 - 02 -

Qui croit à une baisse du chômage ? Réponse : les plus de 65 ans ! Oui, vous avez bien lu. Ce sont les retraités qui croient à une baisse du chômage, alors qu’ils ne sont pas concernés.

Qui ne croit pas à une baisse du chômage ? Réponse : ceux qui cherchent un travail. Les 18-24 ans sont 59% à ne pas y croire. Eux sont confrontés au problème. 

En résumé, ceux qui sont en retraite et qui sont donc à l’abri des aléas de la vie économique sont les seuls à croire à la fameuse « baisse » du chômage. Les actifs entre 18 et 64 ans sont (très) majoritairement incrédules. Ce sondage mesure donc surtout l’influence du matraque médiatique.

D’ailleurs, il faut noter que l’économie mondiale est plantée de façon générale. Après les USA et l’Europe, c’est la Chine qui accuse une chute sévère. Conséquence de cette situation : l’entreprise de transport de conteneurs la plus grande du monde, Maersk, annonce un report de toute commande de nouveaux navires et considère que la baisse actuelle du fret mondial continuera en 2016. Le PDG de Maersk, Nils Smedegaard Andersen, dit très poliment que la réalité économique n’est pas aussi bonne que les « prédictions » du FMI ou de l’OCDE. Il y aurait un biais optimiste. Autrement dit, on n’est pas très loin de l’incantation et de l’enfumage.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Je savais que les Socialistes tricher sur les Sondages de la baisse du chômage,mon fils est Demandeur d’emploi et le Pôle emploi ça cause…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com