florence enfant-jésus décapité

La dernière profanation a provoqué émoi et indignation. La statuette de l’Enfant Jésus de la crèche de Noël du village de Pitelli, en Italie du Nord, a été volée puis retrouvée pendue à un arbre. Les villageois ont remplacé l’Enfant-Jésus dans la crèche. L’évêque, Mgr Giovanni Tassano, considère que cet «acte sacrilège grave est un outrage fait avec préméditation« .

Mais ce n’est pas là un cas isolé. Dans Seveso, village de 23.000 habitants en Lombardie, au nord de l’Italie, une statue de l’Enfant-Jésus dans une crèche de Noël située place Cardinal Confalonieri a été décapitée.

Une autre profanation a frappé la crèche de Noël créée par des enfants de l’ école primaire de Motte Luino, également en Lombardie : l’Enfant-Jésus y a également été décapité. Acte ignoble en soi, mais d’autant plus choquant pour les enfants qui avaient préparé la crèche.

A Dorga en Val Seriana, province de Bergame, c’est la statue de St Joseph qui a été décapitée, tandis que l’enfant Jésus était jeté dans un fossé après qu’on lui ait arraché un doigt.

A Fibbiana, près de Florence, la crèche placée sur la place centrale San Rocco a été détruite.

L’indignation est grande dans toutes ces localités, et le malaise se reflète dans de nombreux journaux.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Pourtant on a de cesse de vous répéter l’immigration une chance pour la France et sans doute pour l’Italie aussi, ceux qui disent ça ne savent pas que l’huile et le vinaigre ne se mélange pas.
    Ce qu’ils font sur les crèches est un avertissement de ce qu’ils feront aux populations qui ne se convertiront pas à leur pseudo religion. Leur programme est arrêté depuis longtemps mettre le plus grand monde à leurs bottes de gré ou de force après le nazisme nous subissons l’Islamisme le drame c’est que beaucoup ne le comprennent pas !!!! Ils agissent en catimini et rongent doucement mais surement jusqu’à ce que le grand nombre se rendent compte, alors là il y aura bagarre
    Mettons au placard ceux qui prétendent faire changer l’Islam

  2. queniartpascal says:

    sans doute des amis de nos politiciens laicards sarkozy,hollande etc…. les traitres de la république vendus aux sionistes de tel aviv,les musulmans savent que Jésus est 1 prophète donc ils ne s’amuseraient pas a faire cela

    • Jésus n’est pas un prophète mais le fils de Dieu ou le Verbe fait Chair ou le Fils de l’homme.
      Alors si c’est pour rajouter du blasphème au sacrilège autant vous abstenir…

  3. Jusqu’à quand les Européens vont-ils accepter d’être aussi peu respectés ?
    Évidemment, l’on ne peut penser que seuls, les islamistes, peuvent être les Auteurs de cette vilénie, ou les seuls à se réjouir de notre faiblesse, qu’ils n’ont d’ailleurs plus besoin de sonder le degré …

    L’on ne peut compter sur les inconscients qui se flattent, à Paris, après le 13 novembre, de refaire la fête, pour montrer leur résistance à l’inacceptable.

    Devant de tels barbares qui terrorisent pour nous soumettre à la dictature de l’Islam, il n’y a, pourtant, que la force pour les expulser.
    A l’indépendance de l’Algérie, par exemple, fut offerte, aux Pieds-Noirs, suite à la résistance de l’OAS, le choix, entre la valise ou le cercueil, sans que l’état de droit ne fut évoqué des deux côtés de la Mer bleue …, alors que l’OAS n’était qu’un dernier sursaut de patriotes pour que l’Algérie demeure française, ce qui n’aurait évidemment pas abouti à une dictature ou à une soumission à une idéologie rétrograde.
    Les arabo-musulmans vivant en France doivent comprendre qu’ils peuvent y prospérer, s’ils épousent totalement la France millénaire et sa république une et indivisible, et s’ils s’assimilent, ainsi, sans chercher à se communautariser à partir de leur religion, qui s’oppose sur bien des aspects, à la culture française, … et s’ils ont le secret espoir d’y devenir majoritaires un jour.
    S’ils ne le peuvent pas qu’ils retournent sagement dans leur pays d’origine. Une guerre civile, déjà commencée par les compatriotes Islamistes, serait inéluctable et désastreuse pour tous.
    Un monde idéal est celui où chaque peuple s’épanouit à partir de sa culture, sans chercher à s’imposer ou à conquérir les autres (transrealisme.org).
    C’est pourquoi l’ambition d’hégémonie de l’Islam, outre le chaos sanglant qu’il développe, va résolument à l’encontre de l’idéal.

  4. Hilarion says:

    Ceux qui ont aimé l’invasion nazie adoreront le domination musulmane.

    • Raiford says:

      L’invasion musulmane sera probablement beaucoup plus violente que l’invasion nazie, si l’on considère ce qu’il se passe en République Islamique (Daesh)

  5. domremy says:

    Avant de s’acharner sur les musulmans et de les accuser de tout faudrait aussi voir du coté de nos antifa et anars maçonniques :

    LU SUR « le Salon Beige »

    « Nique l’Eglise », « Antifa » inscrits sur l’église et une crèche incendiée : le silence du gouvernement

    Lu dans la presse locale à peine émue :

    « Le personnage de l’Enfant Jésus a été incendié dans la crèche quasi grandeur nature de Hachimette, jeudi 31 décembre vers 22 h, tandis que les visages de ses parents et un mur de l’église catholique adjacente ont été tagués.

    « Un passant a remarqué que le panneau en bois représentant Jésus était en feu : il est parvenu à le sortir de la crèche, si bien que le début d’incendie n’a pas eu le temps de se propager », rapporte Jean-Marie Muller, maire de Lapoutroie, dont fait partie le hameau de Hachimette.

    Par ailleurs, les visages de Marie et Joseph – ainsi qu’une partie du corps de ce dernier et de la tête d’un mouton – ont été grossièrement recouverts de peinture noire. Et juste à côté de la crèche, sur un mur de l’église attenante, a été inscrit en noir, sur environ un mètre carré : « Nique l’Eglise » et « Antifa », avec la lettre « A » majuscule entourée d’un cercle, traditionnel symbole de l’anarchisme. En revanche, « Antifa » semble faire référence à une mouvance antifasciste, dont certaines branches auraient appelé, voilà plusieurs mois, à s’en prendre aux églises. Mais le sens de ces actes de vandalisme reste obscur ».

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com