« Je m’attends à ce que d’ici juillet les plateformes numériques respectent au code pratique » anti-fausses nouvelles mis en place par la Commission européenne. Notamment à cause de la prochaine échéance des élections européennes en 2019. Ainsi s’est exprimée, lundi dernier à Milan, Mariya Gabriel, commissaire européenne à l’Économie et à la Société numérique.

Madame Gabriel a en outre souligné son intention « de faire aussi des propositions de type législatif, en décembre » si les résultats attendus pour octobre n’étaient pas concluants. Elle estime que « l’approche » contre les fausses-nouvelles « doit être européen, parce que les fake news n’ont pas de frontières » et « mettent en danger la démocratie ».

Qu’on s’entende bien : ce code anti-fausses nouvelles a pour objectif premier d’empêcher la diffusion d’informations contraires à la doxa politiquement correcte et à museler toutes les résistances à la propagande européenne, immigrationniste et mondialiste. C’est une loi liberticide qui fait la part belle aux médias, valets du système. La dictature orwellienne de la pensée est en marche…

Plus que jamais il faut soutenir les médias de réinformation comme MPI !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

7 commentaires

  1. cadoudal says:

    Staline : le grand modèle vénéré de nos républicains licrasseux.

    nostalgie de la Vérité du Parti , du Goulag, des balles dans la nuque dans les caves de la Loubianka…

  2. c’est excellent pour l’apprentissage des langues. Nous apprendrons l’américain et le russe

  3. Quand l’hosto se fout de la charité Macron se rend en Russie pour dénoncé le non respect des droits de l’homme et le manque de liberté dans ce pays

  4. boutté says:

    Lutter contre les fausses nouvelles est évidemment vertueux . . . tout dépend du choix des juges choisis pour interpréter les nouvelles et dire quelles sont les fausses . Or je n’ai aucun doute sur le tribunal que le Gouvernement nous concocte dans ce but : Il sera politiquement correct !

    • Cadoudal says:

      un tribunal très constructif, dirigé par des commis du Grand Architecte du Mur des cons.

  5. Wolf says:

    C’est l’hôpital qui se fout de la charité. Que font les gouvernements et tous ces crétins de Bruxelles, nommés « commissaires de la pensée unique », élus par personne, sinon nous abreuver du matin au soir avec des mensonges éhontés. A la Libération, ils comprendrons car, les « sans dents », « ceux qui ne sont rien », « les alcooliques et autres petits prolétaires », ne leur feront pas de cadeaux. Et je serai de ceux-là…

    • toto says:

      Moi, aussi j’en serai. Mais je tiens à préciser qu’en tant qu’idiot du village, je ne suis pas alcoolique. Un idiot du village se doit de garder ses neurones intactes pour dire leur fait aux non-idiots

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com