Malgré les promesses de Hollande en décembre dernier, les maires seront tenus de célébrer des mariages homosexuels. Ce n’est qu’une promesse de plus qu’il ne tiendra pas.  Le Conseil constitutionnel a rejeté la demande des maires : « Le Conseil a jugé qu’eu égard aux fonctions de l’officier de l’état civil dans la célébration du mariage, le législateur n’a pas porté atteinte à leur liberté de conscience. Il a jugé les dispositions contestées conformes à la Constitution ». Les procédures ne vont pas s’arrêter là.

La résistance continue face à cette loi. Elle commence dès la marche du 20 octobre, organisée par l’Institut Civitas, contre la politique anti-familiale du gouvernement. Continuons de soutenir les élus !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Un commentaire

  1. Il s’agit d’un diktat à la soviétique refusant la liberté de conscience

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com