Le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme exige que le Salvador décriminalise l’avortement

Le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a demandé – avec une insistance qui s’apparente à de l’ingérence – au président du Salvador, Sánchez Cerén, et au président de l’Assemblée législative, Guillermo Gallegos, de se plier aux obligations du pays en matière de droits de l’homme et de « suspendre l’interdiction absolue de l’avortement ».

Les propos du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme ont été considérés comme méprisants pour l’indépendance et la justice salvadoriennes.

Une fois de plus, une branche de l’ONU cherche à user de son influence pour faire avancer la culture de mort.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Bravo le Salvador, halte au génocide par l’ avortement !!!!!!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com