L’historienne Marion Sigaut donnait une conférence à Montréal le 13 mai 2017 sur l’« éducation sexuelle » des enfants promue par l’ONU, à travers notamment des « principes de Yogyakarta ». Cette allocution a été prononcée en compagnie de Judith Reisman lors du colloque « L’éducation sexuelle : une idéologie imposée aux enfants » organisé par l’Association de parents catholiques du Québec.

Erratum – 31’43 : l’académicien Dominique Fernandez n’est pas décédé. Marion Sigaut lui présente ses excuses pour cette affirmation erronée.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. pamino says:

    « Marion Sigaut lui présente ses excuses pour cette affirmation erronée. »
    La formule est erronée : on ne présente pas ses excuses ; on prie d’en recevoir, on prie d’être excusé. « Je m’excuse » suppose une impossibilité, comme le serpent qui s’avale par la queue.
    Excusez-moi, gentil lecteur, je vous en prie.

    • A. F. says:

      On présente ses excuses, en espérant qu’elles soient acceptées.
      Le reste n’est que vaines arguties.

      • pamino says:

        « Présenter ses excuses » est un solécisme, et distinguer le demandeur d’excuses de l’excusateur n’est pas une argutie ; d’ailleurs, voulez-vous en avoir trouvé d’autres dans ce que j’ai écrit ? Il faut quand même se méfier de vouloir s’excuser soi-même et se contenter de ce qu’on peut, c’est-à-dire présenter ses regrets et demander d’être excusé de ce qu’on a fait ou omis.
        Un prêtre religieux de ma connaissance avait l’habitude de recevoir les confessions de prêtres. Il m’a dit que très souvent il devait interrompre un de ces pénitents qui à la fin commençait à s‘absoudre. (C’était juste avant le concile.)

    • Boutté says:

      Il est des cas où l’on peut présenter ses excuses. Par exemple si vous arrivez en retard parce que le TGV a eu une panne comme d’habitude vous avez une excuse et êtes en droit de la présenter mais ce n’est pas l’usage . Par délicatesse on assume ce retard et prie d’en être excusé .

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com